Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



PREPARATION DE LA 7EME EDITION DU FESNAC : Saint-Louis déjà à pied d’œuvre

L’ancienne capitale du Sénégal, Saint-Louis, en phase d’accueillir la 7e édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC) prévue du 26 au 29 janvier 2012, va faire valoir son « Teranga N’dar ». Les membres de la commission nationale, en conférence de presse vendredi dernier 20 janvier 2012 à la Préfecture de Saint-Louis ont échangé sur les préparatifs et partagé des informations avec les médias nationaux.



PREPARATION DE LA 7EME EDITION DU FESNAC : Saint-Louis déjà à pied d’œuvre
Saint-Louis du Sénégal va abriter la 7e édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC) du 26 au 29 janvier 2012. La présente édition avait été préalablement prévue au mois de décembre dernier. Pour échanger sur les préparatifs de l’évènement et en partager les informations, les membres de la commission nationale ont animé une conférence de presse vendredi dernier 20 janvier 2012 à la Préfecture de Saint-Louis. Madjiguène Moreau, accompagnée de son équipe du ministère de la culture (cellule de communication) et de Golbert Diagne, a donné l’assurance que Saint-Louis va démontrer son sens de l’hospitalité.

« Saint-Louis aura l’occasion de magnifier et de démontrer aux yeux des 14 régions et des cinq pays limitrophes son Teranga N’dar, son sens de l’accueil, de l’hospitalité et surtout de l’organisation », a signalé Madjiguène Moreau, Présidente de la Commission nationale du FESNAC. Selon elle, il n’y a aucune raison d’entrevoir un échec de l’évènement parce que Saint-Louis avait bien joué sa partition lors du festival mondial des arts nègres. « Saint-Louis va aussi offrir des plateaux aux acteurs culturels pour qu’ils puissent montrer le meilleur d’eux-mêmes à ceux qui feront le déplacement et à ceux qui vont nous suivre à travers la télévision, à travers internet et tous les supports de communication », a-t-elle poursuivi tout en donnant l’assurance que le pari de l’organisation est déjà gagné.
Au total, ils seront 504 participants, à raison de 36 par délégation, qui viendront des 14 régions du Sénégal. Une subvention de 1,5 million FCFA est accordée à chaque délégation régionale pour sa participation. Il y aura des compétions pour la danse, le théâtre et la musique.

Pour ces disciplines artistiques, le premier prix pour chacune est fixé à 1 million FCFA, le deuxième à 750 000 FCFA et le troisième à 500 000 FCFA. Le thème de la 7e édition du FESNAC s’articule autour de « La parenté à plaisanterie ». La Gambie, la République de Guinée, la Guinée Bissau, le Mali et la Mauritanie, invitée d’honneur, feront le déplacement sur Saint-Louis. Sans nul doute, cette affluence vers l’ancienne capitale du Sénégal ne sera pas sans incidence sur l’économie locale. Saint-Louis va bien tirer profit de ce festival.
VALEUR DE TERRITOIRE POUR SAINT-LOUIS


Madjiguène Moreau est explicite. Saint-Louis aura beaucoup à gagner de l’organisation de la 7e édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC). Elle le dit en ces termes : « Sur le plan économique, tout ce qu’on a pu acheter pour le festival s’est fait à Saint-Louis. Je donne en exemple, pour les hébergements, le cas des hôteliers de Saint-Louis. Au moment où je vous parle on a pu réserver 140 chambres qu’on a payées intégralement pour accueillir les invités qui viendront de Dakar, des autres régions et des pays limitrophes ». La présidente de la commission nationale d’organisation du Fesnac a signalé que « ceci a été possible grâce au soutien des partenaires ».

Encore mieux, dit-elle, « pour cette édition, on a demandé aux jeunes de Saint-Louis de fabriquer les banderoles qui seront attachés un peu partout dans la ville, alors qu’on aurait pu les faire faire à Dakar ». Dans une autre mesure, Madjiguène Moreau informe que « les artistes plasticiens de Saint-Louis auront aussi la possibilité d’exposer leurs tableaux ».

Le FESNAC qui va regrouper les délégations venant des 14 régions du Sénégal est placé sous le haut patronage du Président de la République, Maître Abdoulaye Wade, et sous la présidence effective du Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye qui se rendra à Saint-Louis à la cérémonie d’ouverture aux côtés du ministre de la culture, du genre et du cadre de vie, Awa Ndiaye.

Cherif Faye
Source Sudonline.sn

Lundi 23 Janvier 2012



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés