Référence multimedia du sénégal
.
Google

PREMIER CONSEIL DU NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le président Wade exige des résultats

Article Lu 1966 fois

Le Conseil des ministres s’est réuni le jeudi 7 mai 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Me Abdoulaye Wade, président de la République



PREMIER CONSEIL DU NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le président Wade exige des résultats
Dans sa communication au Conseil, le président de la République, après avoir félicité et souhaité la bienvenue aux membres du gouvernement, a insisté sur la gestion des ressources humaines dans les cabinets ministériels, en demandant aux ministres de rationaliser les recrutements et surtout de favoriser la qualité, eu égard aux exigences de résultats imposées à ce nouveau gouvernement.

Le chef de l’Etat, au cours de ce Conseil, a longuement évoqué la nécessité de transformer les conditions de vie et de travail des paysans par le biais d’une révolution rurale qui remettrait le paysan au cœur du dispositif de prise de décision le concernant ; autrement dit, la Goana, par les paysans et pour les paysans. Cette révolution, qui stimule et soutient les initiatives d’affaires liées au monde paysan, se fera par :

l’organisation des paysans en syndicat national des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs ;

l’adoption d’une loi-cadre qui définit les grands axes consacrant le passage du statut de paysan à celui d’agriculteur et enfin

la création d’une banque « verte », celle des paysans.

Les ministres ont unanimement félicité le président de la République pour cette initiative et se sont engagés à traduire en actes concrets ce projet qui procède d’une grande vision, d’une grande générosité et d’une grande sensibilité à l’égard du monde rural.

Cette initiative témoigne du reste, de la volonté du chef de l’Etat de régler définitivement la lancinante question de l’assurance sociale à accorder aux paysans. En plus de l’impact positif sur leurs revenus, cette initiative, tout en développant l’autonomisation, la responsabilisation et la culture entrepreneuriale des paysans, permettra la mise en place d’une caisse de retraite des paysans et la limitation des intermédiaires et la fin de la spéculation en milieu rural.

Toujours dans le souci d’améliorer les conditions de vie des Sénégalais, le chef de l’Etat, faisant part de sa visite à Mbao pour l’inauguration du Dispatching national du système électrique à vocation sous-régionale, a félicité le Premier ministre, le ministre de l’Energie et tous les acteurs qui ont contribué à la réalisation de cet ouvrage, troisième du genre en Afrique après l’Afrique du Sud et l’Egypte. Cet ouvrage, d’un coût de 7,318 milliards de francs Cfa, permettra de manière efficiente :

de renforcer la sécurité du système électrique,

de réduire les coûts de production,

d’améliorer la qualité des services aux consommateurs,

de coordonner l’exploitation sur le réseau interconnecté des transports et

de gérer les échanges internationaux d’énergie avec les pays voisins.

Auparavant, le chef de l’Etat a fait part au Conseil des différentes audiences qu’il a accordées, notamment à :

S.E. M. l’ambassadeur de France au Sénégal ;

M. Amadou Diop, Envoyé spécial de M. Soumaïla Cissé, président de la Commission de l’Uemoa ;

M. Mayaki Alassane Ibrahim, Secrétaire exécutif du Nepad ;

Dr Omar Alie Touray, Envoyé spécial du président Gambien ;

M. Jacques Diouf, directeur général de la Fao ;

une délégation du Forum culturel islamique sénégalo-mauritanien ;

une délégation de la Confemen en compagnie du ministre de l’Enseignement préscolaire, de l’Elémentaire et du Moyen secondaire ;

le Groupe Dekker Impex en compagnie du Groupe Namora ;

M. Mamadou Seck, président de l’Assemblée nationale, avec qui il a tenu sa séance hebdomadaire de travail.

Revenant sur ses activités, le président de la République a évoqué la présentation du cahier de doléances des syndicats dans le cadre de la fête internationale du Travail, sa réunion avec les nouveaux ministres du gouvernement, sa réunion avec la cellule des Grands travaux et sa séance de travail sur le Fesman.

Dans sa communication au Conseil, le Premier ministre a commencé par réitérer ses remerciements à M. le président de la République sur le choix porté sur sa personne pour diriger le nouveau gouvernement.

En vue de répondre aux attentes des populations, le Premier ministre a exhorté l’ensemble des ministres à tout mettre en œuvre, avec abnégation et persévérance, pour traduire en actes concrets la vision du chef de l’Etat.

Revenant sur l’inauguration du Dispatching, le Premier ministre a félicité le chef de l’Etat pour toute la détermination dont il a fait montre pour réguler l’offre électrique par rapport à la demande des consommateurs. Il engage le gouvernement dans la poursuite des efforts de réalisation de l’ambitieux programme d’investissement du secteur de l’énergie qui vise à intensifier le taux de pénétration de l’électricité en milieu urbain et rural.

Le Premier ministre a aussi informé le Conseil avoir présidé, le lundi 4 mai 2009, la cérémonie d’ouverture de la réunion-débat sur la pratique de classe et l’environnement scolaire et extra scolaire organisée par la Confemen.

Revenant sur l’audience accordée aux sortants de l’Inseps et de l’Enstp, le Premier ministre s’est félicité de la qualité du débat serein, riche et fructueux à la suite duquel il a demandé aux ministres en charge de la Fonction publique et du Budget de trouver une solution définitive à ce problème.

A la suite des communications du président de la République et du Premier ministre, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, a fait le point sur l’état des préparatifs des Assemblées annuelles de la Bad prévues dans notre capitale les 13 et 14 mai 2009.

Source Le Soleil

Article Lu 1966 fois

Vendredi 8 Mai 2009





1.Posté par Mana le 08/05/2009 09:49
Medecin apres la mort c'est pas le moment de cravacher mais plutot de faire tes valises 2012 est tres proche et comme dit l'adage " fagarou mo gueun fadiou" et moi je dis " fadiou mo gueun déé".

2.Posté par bechirwade le 08/05/2009 12:41
le vèhicule de l'etat est enrouillè et wade en peintre ,mècanicien,tolier,en homme de tous les mètiers en neuf ans n'a pas fini jusqu'à prèsent de rèvertir l'etat pour lui donner sa forme adequate pour emprunter la piste du dèveloppement durable.
Le système de motorisation de l'etat n'a pas encore fini d'essayer toutes les pieces dètachèes pour sa bonne marche.,des centaines de ministres pieces dètachèes sont montès et dèmontès selon les humeurs du chef de garage maitre wade.
la magie de mettre jean à la plaçe de paul au poste de ministre n'arrive pas à faire l'etat comme moteur de dèveloppement mais comme un appareil budgetivore .
La rèpublique de wade reste ancrèe à l'stade du protocolaire et des fastes de l'etat.et des dèclarations d'intention.Le sènègal est devenu le temple de la cèrèmonie et des discours bienfaits au service d'une famille avec l'entrèe d'un remplaçant de taille ,le fils du prèsident à qui il confia des postes juteux pour faire dèmarrer le moteur de l'etat à troix kilometres d'annèes de la ligne d'arrivèe .
Wade avec sa famille est devenu un prèsident empereur qui s'est emmurè dans son palais et a rompu tous les liens avec le bas peuple orphelin et abandonnè avec sa misère de tous les jours ,souffrance quotidienne et quotinocturne.

3.Posté par degg deugg le 08/05/2009 13:54
Il était un homme de l’avenir, il a incarné le passé. Il est devenu un homme du passé et son avenir l’obsède. Voilà Abdoulaye Wade tout craché.
Thank you Julio

4.Posté par beauga le 08/05/2009 15:16
vous comprenez po les propos que vous avancer le vieux et un travailleur nous avons jamais eu un presi comme lui seulement aujourd'hui le contexte dns lekel nous sommes est peu avantageux vue la crise qui nous bouscule un pti peu mais je ss sure il arrivera a avancer merci president

5.Posté par BOY tHIES le 08/05/2009 21:15
ouvernement de tOcards... On Veut un technocrate comme president.
Ou est passe Hadjibou Soumare? On a besoin de toi .pas pour premier ministre mais pour President. j ai beau chercher mais ja parviens pas un aussi qualifie que toi pour avancer notre cher pays le Senegal.
STP reviens nous vite.
On ne veut plus de ces politichiens.

6.Posté par BOY tHIES le 08/05/2009 21:16
Gouvernement de tOcards... On Veut un technocrate comme president.
Ou est passe Hadjibou Soumare? On a besoin de toi .pas pour premier ministre mais pour President. j ai beau chercher mais je parviens pas a trouve un aussi qualifie que toi pour avancer notre cher pays le Senegal.
STP reviens nous vite.
On ne veut plus de ces politichiens.



7.Posté par Foxblue le 08/05/2009 22:37
Nous aussi depuis 2.000 nous attendons des resultats,
Gorgui gawal nak sonenagnou

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State