Référence multimedia du sénégal
.
Google

PREALABLE - LE RETOUR DE IDRISSA SECK SOUMIS AUX INSTANCES DU PDS : Wade brouille encore les cartes

Article Lu 1389 fois

Le correspondant de la Radio futurs médias (Rfm) à Paris, Abdoulaye Cissé, a décroché un scoop en interrogeant, hier depuis la capitale française, le Président Wade qui a abordé avec lui, entre autres questions, le retour de Idrissa Seck et de ses compagnons du Rewmi au Parti démocratique sénégalais (Pds) et le dialogue avec l’opposition. Tout laisse croire que ce retour à la maison du père va se heurter à de sérieuses aspérités, car Me Wade a dressé un préalable de taille : la décision dépend de la réunion des instances du Pds, notamment de son Comité directeur.



PREALABLE - LE RETOUR DE IDRISSA SECK SOUMIS AUX INSTANCES DU PDS : Wade brouille encore les cartes
Le retour de Idrissa Seck et des siens au Parti démocratique sénégalais (Pds), qui avait été annoncé par le Président Wade, au cours d’une audience avec les responsables du Rewmi, est, désormais, soumis à un préalable et pas des moindres. Interrogé, hier, par le correspondant de la Rfm, à Paris où il séjourne depuis qu’il a quitté le Sénégal pour ses vacances annuelles, le Président Wade, a une fois encore, déclaré que le souhait de retourner au Pds avait été formulé par Idrissa Seck. Sur le principe, le Secrétaire général national ajoute qu’il a donné son accord. Toutefois, ce retour, ainsi que l’a révélé hier Me Wade, est lié à un préalable : la réunion des instances du Pds, de son Comité directeur, notamment, pour examiner la levée de la sanction qui avait été prise par ce parti à l’endroit de Idrissa Seck et de ses «frères» du Rewmi. «C’est aux instances d’en décider», insiste Me Wade, dans la langue de Kocc Barma. «Ils (Idrissa Seck et ses militants : Ndlr) m’ont dit leur intention de revenir. Je vais réunir la direction du parti, le Comité directeur et les instances vont décider. On va en parler. Ça, c’est le parti qui doit en décider», ajoute Me Wade.

Il est prévu, selon un haut responsable du Pds ayant préféré garder l’anonymat des rencontres entre l’instance dirigeante du Rewmi et le Comité directeur du Pds, avant le retour de Me Wade des vacances. Sans doute, pour apprécier l’état d’esprit des uns et des autres, avant de peser sur la décision concernant les retrouvailles ou pour faire constater leur échec.

On se rappelle, en tout cas, que mercredi 25 juillet 2007, alors qu’il recevait des responsables du Rewmi, Me Wade avait annoncé que le fil du dialogue a été renoué entre lui et son ancien Premier ministre. Une rencontre au cours de laquelle Me Wade avait sévèrement tancé Oumar Sarr, porte-parole de Rewmi, lorsque ce dernier lui a signifié que lui et ses «frères » étaient venus au Palais pour «écouter et rendre compte» à Idrissa Seck. Me Wade avait reproché à Oumar Sarr de tenir des propos qui ne venaient pas de Idrissa Seck. Le Président Wade avait, également, affirmé que le retour de Idrissa Seck se fera «sans condition et sans calcul». Or, si toutefois Idrissa Seck a accepté une telle posture, il reste que le Président Wade lui, par contre, dresse une condition qui n’est pas exempte de calcul politique pour un éventuel retour de Idrissa Seck et des siens au sein du Pds.


Soro DIOP
Source: Le Quotidien

Article Lu 1389 fois

Mardi 14 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State