Référence multimedia du sénégal
.
Google

POURSUIVIS POUR EMPOISONNEMENT ET COMPLICITÉ : Fatou Ndiaye et Ibrahima Diagne acquittés

Article Lu 12598 fois

La cour d’assises de Dakar a acquitté hier les accusés Fatou Ndiaye et Ibrahima Diagne, qui étaient poursuivis, le lundi 2 novembre dernier, respectivement pour les crimes d’empoisonnement et complicité d’empoisonnement. L’affaire était mise en délibéré. Fatou Ndiaye était accusé d’avoir mis du poison dans le jus de « bissap » qu’il servait à son patron et amant, l’Allemand Johann Herman Dirks alias Hans. C’était en début juillet 2003, à Yoff. Elle avait accusé Ibrahima Diagne, administrateur de société, de lui avoir remis la poudre blanche versée dans le jus et un papier blanc avec des écritures cabalistiques. Hans sombra dans un profond coma et ne se réveilla plus. Selon Fatou Ndiaye qui rêvait d’épouser son amant jusqu’à recourir à des pratiques mystiques, M. Diagne lui avait dit de ne pas s’inquiéter et qu’il allait faire disparaître le corps de l’Allemand une fois qu’il rendra l’âme. Ensuite, lui aurait-il dit, il lui trouvera un certificat de mariage attestant son union avec l’Allemand et elle sera propriétaire de la poissonnerie que le défunt comptait ouvrir à Yoff.



Mais Ibrahima Diagne a nié tout cela à la barre de la cour d’assises. La sœur de Hans, partie civile dans cette affaire, avait déclaré à l’audience que M. Diagne l’avait harcelée pour qu’elle retourne en Allemagne. Pour le préjudice qu’elle avait subi, ses avocats avaient demandé la somme d’un milliard de francs Cfa. L’avocat général a accusé Ibrahima Diagne d’affairiste qui a tout planifié pour faire main basse sur les biens de l’Allemand. « Ibrahima Diagne a harcelé la sœur de Hans. Il a essayé de transférer des fonds des comptes du défunt, il a distillé des informations contradictoires sur les causes de la mort de son ami », avait déclaré l’avocat général. Retenant la culpabilité des accusés, le Parquet avait requis 20 ans de travaux forcés. Les avocats de Fatou Ndiaye avaient demandé son acquittement, estimant qu’elle est innocente dans cette affaire. Ceux d’Ibrahima Diagne, soutenant que leur client ne ferait pas de mal à une mouche, ont aussi sollicité son acquittement. La cour s’est prononcée en leur faveur hier, une semaine après.


M.CISSE
Source Le Soleil

Article Lu 12598 fois

Mardi 10 Novembre 2009





1.Posté par SOUGNA le 10/11/2009 10:22
GA YI DAL DADNO FORT REYE NIT TE DOU MOUDJE FENE FI REK LA AME

2.Posté par fary le 10/11/2009 12:57
SOUGNA. Bilaye, j'ai cru que j'étais vraiment nulle et que je ne connaissais vraiment pas la signification de "acquittés", d'où ma curiosité pour m'informer de la situation de l'affaire.
Il n'y a vraiment pas de justice dans ce pays.
Un affairiste tue une personne et s'en sort clean. Un gars vole un portable et croupit en prison.
Tchéye, cette justice à 2 balles, mou ngui tass deukeubi!

3.Posté par abou le 10/11/2009 20:48

4.Posté par chouchounette le 18/11/2009 14:28
c certe bizarr mai bon il fo savoir k les africains ossi subissent la mem injustice a l exterieur de leur continen

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State