Référence multimedia du sénégal
.
Google

POURSUIVI POUR ABUS DE CONFIANCE : Le trésorier assurait la dépense quotidienne avec l’argent de la coopérative

Article Lu 11159 fois


Abdourahmane Tamba est un trésorier qui confondait l’argent qu’il gérait avec sa poche. Il puisait dans la caisse de la coopérative d’habitat « Sope Nabi » pour assurer sa dépense quotidienne. Le tribunal l’a condamné à trois mois ferme et à rembourser la somme de 3.770.000 francs.

Un prévenu honnête, un salarié malhonnête. Ainsi peut être décrit Abdourahmane Tamba, qui comparaissait hier devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour abus de confiance. A la barre, le prévenu a reconnu les faits sans sourciller ou user de supercheries. « Oui, je reconnais les faits », a-t-il répondu au président du tribunal après lecture de l’acte d’accusation.

Abdourahmane Tamba était le trésorier de la coopérative d’habitat « Sope Nabi ». Les membres de ladite coopérative effectuaient des versements, à charge pour le trésorier de récupérer l’argent et de bien le garder. Mais, malheureusement, M. Tamba opérait des prélèvements pour, dit-il, assurer sa dépense quotidienne. Car, son salaire compris entre 45.000 et 50.000 francs ne lui permettait pas de vivre correctement.

De prélèvement en prélèvement, le prévenu a fini par cumuler un détournement global de 3.270.720 francs.

En faisant un jour le décompte, la présidente de la coopérative découvrit le trou. Elle demanda alors gentiment en interne au trésorier de rembourser le montant manquant qu’il disait d’ailleurs avoir déposé dans son compte à la banque.

Mais ayant entre-temps trouvé un boulot mieux rémunéré dans une autre société, Abdourahmane Tamba quitta. C’est ainsi que les travailleurs, à l’unanimité, demandèrent à la présidente de porter plainte contre leur ex-trésorier. Celle-ci privilégia d’abord le dialogue. Elle adressa à l’ex-employé deux correspondances qui restèrent sans réponse. Elle prit alors la décision d’adresser la troisième correspondance au directeur des Ressources humaines de la nouvelle société de leur ex-trésorier. Ce dernier transmit la lettre au concerné.

En ce moment, il dit avoir fait deux propositions aux membres de la coopérative pour rembourser le montant détourné. Dans la première proposition, il s’est engagé à verser immédiatement la somme d’un million de francs et 40 % de son salaire à la fin de chaque mois. L’autre proposition consistait à mettre en vente son terrain sis à Tivaouane-Peulh, dans la lointaine banlieue dakaroise.

Mais ces propositions ne furent jamais concrétisées, obligeant la présidente de la coopérative à déposer une plainte à la Gendarmerie.

Devant les gendarmes, M. Tamba renouvela son engagement de payer la somme d’un million de francs dans une semaine et de s’acquitter du reste par tranches mensuelles. Mais il ne tint point parole. Obligeant les gendarmes à l’interpeller.

A la barre, il a réitéré son engagement de payer en justifiant ses actes par le seul besoin d’assurer sa dépense quotidienne.

Pour le conseil de la partie civile, Abdourahmane Tamba est un prévenu honnête puisqu’il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Malheureusement, relève-t-il, il n’est pas un travailleur honnête. Vu que les faits de l’espèce sont simples, il a demandé au tribunal de condamner le prévenu à payer à la coopérative d’habitat « Sope Nabi » la somme de 4.270.720 francs Cfa, le million supplémentaire représentant les dommages et intérêts.

La défense dans sa plaidoirie a invité à comprendre les raisons des agissements du prévenu, même si cela ne l’absout pas.

« Mon client, souligne la défense, a été débauché avec une promesse de salaire de 300.000 francs. Mais à la place, il ne percevait que 45.000 ou 50.000 francs par mois alors qu’il avait quatre enfants et une épouse en charge. De surcroît, c’est un soutien de famille », argumente l’avocat qui sollicite une application bienveillante de la loi afin qu’il puisse rembourser le montant détourné. Le tribunal a condamné le prévenu à trois mois ferme et à payer à la coopérative la somme de 3.770.000 francs.

Source: Le Soleil

Article Lu 11159 fois

Mardi 4 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State