Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR VAINCRE LE FROID : Amadou chipe une veste et la bazarde à...300 francs

Article Lu 1549 fois


Lorsqu’Amadou s’emparait de la veste d’autrui dans un bar, il voulait au début se couvrir contre le froid. L’occasion faisant le larron, il fila à l’anglaise pour bazarder l’habit à 300 francs.

Le jeune Amadou Matar Dia Tall est vraiment un voleur qui manque d’ambition. S’il consent à prendre des risques en soustrayant frauduleusement une veste appartenant à autrui, il s’en débarrasse pour pratiquement rien. Ayant l’habitude de fréquenter un bar rufisquois très connu des amateurs de la bouteille, le jeune homme s’y introduit cette nuit-là. Habillé légèrement d’une chemise, il commence à attraper froid. Ses yeux font alors face à une veste accrochée sur une chaise posée quelque part dans le bar. L’instinct de voleur se réveille en lui et le jeune homme s’empare de la veste et l’enfile.

Au même moment, des habitués des lieux comme lui étaient entrés dans une grande discussion, ce qui leur ôtait toute attention sur un éventuel voleur dans la salle.

Amadou regarde autour de lui et ne voyant aucune personne l’interpeller à propos de la veste qu’il avait portée, il sort et disparaît dans la nature. Entre temps, le propriétaire de la veste, Madaga Ndiaye, s’apprêtant à rentrer chez lui, constate que son habit a bizarrement disparu. Malgré les recherches entreprises dans le bar, il ne réussit guère à la trouver. Il sort finalement et rencontre un adolescent trouvé dehors qui l’informe avoir vu Amadou Matar porter sa veste et sortir du bar.

Le lendemain, le voleur réussit à trouver quelqu’un en ville à qui céder l’habit. Il a proposé la veste à un homme âgé répondant au nom d’Abdoulaye Guèye à qui il cède l’objet volé à la modique somme de... 300 francs Cfa. Le même jour, feignant de respecter ses habitudes, il revient au bar, ignorant que le propriétaire de la veste, averti, l’attendait de pied ferme. Sans grand dommage, Madaga arrête son voleur et l’achemine au poste de police. Selon le propriétaire, l’ensemble vestimentaire lui a coûté près de 120.000 francs Cfa. Il ajoute avoir mis dans une des poches une somme avoisinant 30.000 francs Cfa. Amadou lui n’avait cure de la valeur. 300 francs semblaient lui régler son affaire. Après audition, le jeune homme est mis en garde à vue puis déféré au parquet pour vol d’effet vestimentaire.

Source: Le Soleil

Article Lu 1549 fois

Samedi 5 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State