Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR TORPILLER LES ASSISES NATIONALES LE POUVOIR AGITE L'ATTEINTE À LA SÛRETÉ DE L'ÉTAT

Article Lu 1696 fois

Après les pressions, les invectives et les délestages, il ne serait pas surprenant de voir, dans les prochains jours, les pouvoirs publics mettre en branle la machine judiciaire pour contrecarrer les initiateurs des Assises nationales dans «leur volonté d’attenter à la sûreté de l’Etat». Comme pour dire que la coupure de l’électricité chez Amadou Makhtar Mbow et Penda Mbow ne serait rien d’autre qu’un avant-goût de la détermination du pouvoir à mettre des bâtons dans les roues des Assises nationales. Pour parer à toute éventualité, Mouhamadou Mbodj du comité ad-hoc des Assises nationales annonce que des mesures conservatoires sont prises pour garantir (leur) sécurité.



Les langues commencent à se délier sur les méthodes que compte utiliser le pouvoir libéral pour «mettre hors d’état de nuire» le Front Siggil Sénégal et «ceux qui s’agitent, à ses côtés, pour déstabiliser le régime de l’Alternance». C’est ainsi que, selon des sources dignes de foi, «les officines de la mouvance présidentielle s’attèlent à trouver une brèche dans laquelle les autorités pourront s’engouffrer pour porter un coup d’arrêt à l’entreprise subversive chapeautée par des opposants chassés au grand jour et qui tentent de s’imposer au peuple». Et là, soulignent nos sources, «l’atteinte à la sûreté de l’Etat semble être la bonne trouvaille». Surtout que «des généraux à la retraite, et pas des moindres, sont au centre du comité de pilotage de ce conclave». Mieux, nos interlocuteurs sont formels pour dire que «les experts commis à cet effet vont brandir probablement les articles 72 et 73 de la Section III du Code pénal qui traitent des «attentats, complots et autres infractions contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national, et des crimes tendant à troubler l’Etat». Il s’y ajoute que, poursuivent nos informateurs, «des instructions fermes ont été données à la base, comprenez les départements que les initiateurs des Assises prévoient de visiter, pour attendre de pied ferme Amadou Makhtar Mbow et compagnie».

Le Premier ministre s’en mêle

Comme si cela ne suffisait pas, il se susurre, à en croire Mouhamadou Mbodj du Forum Civil, par ailleurs coordonnateur du Comité ad hoc préparatoire des Assises nationales, que «des membres du bureau des Assises ont été convoqués dans le bureau du Premier ministre». Le coordonnateur du Forum civil dit ne pas vouloir entrer dans les détails, soulignant, tout juste, que «cela ne fait qu’accroître leur détermination et les renseigne qu’ils ont eu raison de participer aux Assises». Toutefois, M. Mbodj fait savoir que le bureau des Assises nationales envisage sérieusement de renforcer la sécurité de ses membres. Le coordonnateur du Forum civil et du comité ad hoc préparatoire des Assises nationales indique, à ce sujet, que «d’ores et déjà, une mesure transitoire a été prise concernant notamment la sécurité autour de leurs domiciles». Soutenant que «personne ne s’attendait à ce que les choses prennent cette tournure», Mouhamadou Mbodj note, pour le déplorer, que «cela renseigne d’une absence de culture démocratique dans notre pays qui se veut le modèle ; malgré l’existence de plus de 100 partis politiques». Si ce ne sont pas les signes annonciateurs d’une escalade, reconnaissons que ça en a tout de même les relents.

Source: L'observateur

Article Lu 1696 fois

Jeudi 5 Juin 2008





1.Posté par wewe le 05/06/2008 18:21
WALAY FARBA UN JOUR VIENDRA OU TU REGRETTERAS TOUT CE QUE TU FAIS ET DIS TOI BIEN QUE NOUS N OUBLIERONT RIEN TU PAYES RIEN POUR ATTENDRE CE FAMEUX JOUR OU NOUS TE METTRONS LA CORDE AU COUD

2.Posté par DIALLO Amadou le 05/06/2008 21:49
C'est vraiment dommage pour le Sénégal ! Un pays qui , jusque-là etait modèle pour la paix et la concorde nationale.
Moi qui vous parle, j'ai supporté Wade ( alors presque seul opposant devant Léopold Sédar Senghor.
Nous avons été chicoté au lieu Charles de Gaule de Saint-Louis.
Tout était pour le changement.Mâitre Wade avait redonné de l'espoir aux Sénégalais.
Ma réflexion me laisse dire ce qui suit:
Wade avant, pro-américain, se retourne brusquement vers le monde arabe.Ce qui irrite ses anciens partenaires.
Comme si celà ne lui disait rien Wade abandonne peu à peu l'ancien colonisateur qui aujourdh'hui se rapprochede plus en plus des USA et ris

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State