Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR OFFRIR UN TÉLÉPHONE PORTABLE À SA COPINE Il commet une agression en compagnie d'un ami

Article Lu 11403 fois


Désireux de satisfaire la doléance de sa petite amie qui voulait un portable, il n'a rien trouvé de mieux que de s'attaquer, avec un complice, à une dame pour chiper sa pochette contenant de l'argent. Moins chanceux, il a été appréhendé par des gens tombés sur la scène.
En quittant son domicile le lundi 19 courant aux environs de dix-sept heures pour se rendre au tirage de leur tontine, Nogaye Diouf - âgée de trente-deux ans - était loin d'imaginer qu'elle allait vivre une mésaventure qu'elle aura du mal à effacer de sa mémoire. En effet, alors qu'elle marchait paisiblement, soudain deux types l'ont rejointe et l'ont prise en étau en pointant leurs couteaux sur elle. Avant même qu'elle devine leur ignoble intention, l'un plaque sa main sur sa bouche pour l'empêcher de crier tandis que l'autre s'active à arracher la pochette qu'elle détenait par devers elle. Une fois leur butin entre leurs mains, ils l'envoient à terre d'un croc en jambes et tentent de disparaître. Malheureusement pour eux, des gens tombés sur la scène les pourchassent aussitôt. L'un des agresseurs réussit à s'échapper alors que l'autre, moins véloce, est appréhendé au bout de quelques dizaines de mètres de course-poursuite. Il passe un sale moment entre les mains de ses geôliers avant d'être conduit en compagnie de la victime à la police. « Dans la pochette, il y avait la somme de soixante-quinze mille francs, l'argent est le montant des cotisations de notre tontine. On devait procéder à un tirage pour désigner la gagnante de la semaine », explique la pauvre dame. Soumis au feu roulant des questions d'un enquêteur, le mis en cause, identifié sous le nom de Pape Bara Diop, ne se fait pas prier pour délier la langue. « Ma copine, avec qui je sors depuis plusieurs mois, m'avait demandé il y a une semaine un téléphone portable pour pouvoir communiquer avec son grand frère émigré en Espagne.Je lui avais promis de satisfaire sa doléance dans les plus brefs délais bien que sachant que je n'avais pas le moindre sou pour en acheter un », renseigne-t-il.Selon lui, c'est en réfléchissant que l'idée de commettre une agression lui est venue à l'esprit. Il en a parlé à son ami Alioune Sy alias Lune et celui-ci a donné son accord à condition de partager le butin. « C'est ainsi que nous nous sommes procurés deux couteaux et, en cherchant une cible, nous avons aperçu cette dame tenant une pochette à la main. Comme le coin était désert, nous l'avons attaquée », informe-t-il tout en précisant que c'est son complice en fuite qui détient le butin. Au terme de la mesure de garde-à-vue, Pape Bara Diop qui a soufflé ses vingt et deux bougies, une fois condamné à quinze jours avec sursis pour usage de drogue, a atterri à la citadelle du silence de Rebeuss depuis mercredi passé après son passage au parquet. Il devra répondre devant le tribunal des flagrants délits de Dakar du délit de vol commis en réunion avec usage d'arme blanche.

Source: L'observateur

Article Lu 11403 fois

Mardi 27 Mai 2008





1.Posté par noname81 le 12/09/2008 11:18
neexoul. tchiiip!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State