Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR NON RESPECT DES CLAUSES DE CONTRAT Kaspercsak pourrait ne pas coacher Sénégal-Burkina

Article Lu 1651 fois

Au moment ou tous les regards des Sénégalais sont braques vers l’Afrique Australe ou les « Lions » vont livrer deux matches importants, contre les « Taiifa Star » de Tanzanie (2 juin) et les « Blacks mambas » du Mozambique le (17 juin), le conseiller juridique de Henri Kaspercsak, Thadée Fogiel, se focalise sur l’exécution du contrat de son client. A en croire ce juriste, le Franco-polonais pourrait être absent du banc des « Lions » lors de leur dernière sortie contre les « Etalons » du Burkina Faso, en septembre prochain, au stade Léopold Sédar Senghor.



POUR NON RESPECT DES CLAUSES DE CONTRAT Kaspercsak pourrait ne pas coacher Sénégal-Burkina
« Henri va certainement arrêter d’entraîner l’équipe nationale du Sénégal après les deux matches des Lions, puisque le ministre des sports continue de faire la sourde oreille, en ne respectant pas les termes du contrat qui le lie à Kaspercsak », avise Me Thadée Fogiel avocat du coach de l’équipe nationale de football, joint au téléphone, hier, juste après la troisième séance d’entraînement des « Lions » au stade municipal de Roissy. Visiblement remonté contre les autorités Sénégalaises, Me Fogiel continu d’accuser : « Comme vous le savez, aujourd’hui, on devait trouver des solutions lors d’une rencontre tripartie avec la fédération et le ministère, mais malheureusement ; rien n’a été réglé. Henri court toujours derrière des mois d’arriérés de salaire. Sans compter les frais de transport qu’on doit lui rembourser lorsqu’il supervise les joueurs en Europe. On ne lui a pas encore remis un centime. Et c’est une somme énorme. Pis, Henri n’a pas encore de voiture, ni de chauffeur. Trop c’est trop ! Il faut que le ministre respecte ses engagements, sinon il (Kaspercsak) va quitter cette sélection. Henri est très sollicité, mais il voulait continuer le travail qu’il a déjà entamé au Sénégal. Il est impossible de discuter avec ce ministre ».
En tout cas, le conseiller juridique de Kaspercsak n’écarte pas de saisir la FIFA pour qu’elle tranche le différend, si la situation persiste. « Je ne sais pas quelle sera la décision de Henri après ce qui vient de se passer aujourd’hui. Il avait même refusé d’embarquer samedi dernier, avant de revenir sur sa décision au dernier moment. C’était pour ne pas hypothéqué les dernières chances du Sénégal dans les éliminatoires de la CAN. Et l’équipe va voyager demain (Ndlr : aujourd’hui) sur Mwanza. Je ne sais pas au juste ce qu’il fera demain. Attendons de voir. Mais comme la nuit porte conseil, j’espère que tout ira bien pour lui. De mon côté je compte saisir la FIFA pour régler ce différend. Car Henri a signé avec la Fédération et le ministre des sports un contrat homologué par la FIFA. Pourtant, on n’avait pas hésité à violer l’une des clauses du contrat en le faisant publier dans les journaux sans pour autant respecter la confidentialité. C’est vraiment difficile de travailler dans ces conditions », se désole-t-il.
Joint au téléphone pour avoir la version de la tutelle, Alioune Dramé, directeur de cabinet du ministre des Sports, a donné rendez-vous après la campagne électorale. « Pour nous ne voulons pas communiquer sur cela. Car nous sommes en campagne électorale. C’est seulement après que nous allons rétablir la vérité sur cette affaire », promet l’un des plus proches collaborateurs de « Vava ».

Amedine Sy
Source: Le Populaire

Article Lu 1651 fois

Jeudi 31 Mai 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State