Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR METTRE KARIM SUR ORBITE Wade veut se débarrasser des anciens du Pds...

Article Lu 1429 fois

Le nouveau leadership prôné par le Président Wade au lendemain de sa réélection le 25 février dernier est en train de prendre corps. Au profit de la «Génération du concret». De sources sûres, émanant de la direction du Pds, le «pape du Sopi» veut se débarrasser de tous les vieux routiers de son parti pour porter son fils au pinacle.



POUR METTRE KARIM SUR ORBITE Wade veut se débarrasser des anciens du Pds...
Malgré les reniements et autres précisions à travers des communiqués du genre : «Je n’ai pas de dauphin», le Président Wade balise, par toutes les parades, le chemin à son fils. Au parti démocratique sénégalais, cela ne fait aucun doute. De sources proches de la direction du parti au pouvoir, la refondation annoncée du Pds «n’est que la voie de contournement des vieux routiers du parti, pour imposer la Génération du concret sous la houlette de Karim Wade». Nos interlocuteurs sont d’autant plus convaincus que, à leurs yeux, le chef de l’Etat avait déjà annoncé la couleur après sa réélection le 25 février dernier. «Au lendemain de la dernière présidentielle, Wade avait parlé de nouveau leadership. Cette même idée a commencé à prendre forme avec la configuration du nouveau gouvernement dirigé par Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Président Wade ne va pas s’appuyer sur les institutions de la République pour imposer son fils. Seulement, en parlant de nouveau leadership, Wade va noyauter le Pds, en créant un soi-disant parti présidentiel qui verra la présence massive de jeunes de la Génération du concret. Et tous les anciens briscards qui seront tentés de se dresser contre son fils (Karim) passeront à la trappe. Mieux, avec les nouvelles cartes d’adhésion, personne ne sera plus autorisée à parler de militant de première heure ou de la 25e heure. Puisque tout le monde sera sur un même pied. Et, lorsque viendra le moment de distribuer les rôles, on ne pourra plus parler d’anciens compagnons de la décennie 70. On aura alors de nouveaux jeunes qui émergeront avec, devant eux, le chemin déjà balisé pour porter Karim Wade au pinacle». En somme, renseignent nos interlocuteurs, «c’est l’alternance générationnelle qui va bientôt voir le jour au Pds. En créant un nouveau parti, composé en majorité des jeunes de la Génération du concret, Wade pourra ainsi s’appuyer sur des leviers comme l’organisation d’un congrès qui va permettre à Karim Wade de prendre les rênes du parti grâce aux nombreux mouvements de soutien qui auront intégré celui-ci. Ce sera la consécration du fils». Pour finir, nos interlocuteurs soulignent: «Si le futur parti doit échoir à Karim Wade, nous ne voyons aucun problème. L’essentiel étant pour nous de renforcer les acquis d’une part, et d’autre part de perpétrer la vision du Président Wade».

JEAN-PIERRE MANE
Source: L'observateur

Article Lu 1429 fois

Mardi 3 Juillet 2007





1.Posté par HOULIO le 04/07/2007 14:16
Œuvrer pour son temps et pour le futur consiste à s'investir à fond comme Acteurs méthodiques de son présent (maîtrise de son destin économique, politique, social….) en posant les jalons de la Jeunesse du concret, et comme Architectes de son Futur en balisant le chemin pour la postériorité dans le cadre de la solidarité entre les générations. Les enjeux globaux (nationaux et internationaux) auxquels notre monde est confronté interpellent nos consciences et font appel au géni de notre génération pour donner enfin du sens à l'action de l'homme pour un développement partagé et durable.
La Jeunesse du Concret est le porte flambeau des idéaux de la Génération du Concret.
A ce titre elle est un maillon important du dispositif de la Génération du Concret.
La Jeunesse du Concret a bien conscience de la nécessité d'une convergence de nos idées et de nos actions pour dessiner les contours d'un espace de réflexions fécondes et d'un cadre d'actions pertinentes pour répondre à la demande nationale d'aujourd'hui et de demain. Notre idéologie passe d'abord par l'émergence d'un nouveau type de citoyen placé au centre de l'espace public (c'est-à-dire bien informé des enjeux de son temps), du développement et capable, par conséquent, de contribuer activement à la dynamique de construction nationale.

Cette nouvelle forme d'engagement traduit concrètement le concept de « la génération du concret » et doit se déployer suivant l'approche D.M.A.I.C : Définir Mesurer Améliorer, Innover, Contrôler. Notre Mouvement a plébiscité le concret dans les cœurs et dans les esprits et s'engage logiquement à suivre la voie salutaire tracée par Monsieur Karim Meïssa WADE pour placer définitivement le Sénégal sur les rails d'un pays émergent. C'est en cultivant en permanence les valeurs essentielles du travail, de la combativité, de l'esprit d'initiative allié à un sens élevé de la discipline et quête de l'excellence, que nous installerons définitivement notre pays dans le cercle des Nations prospères, débarrassées des avatars du sous-développement. C'est cela en réalité la finalité de tout projet de société répondant réellement aux aspirations profondes du peuple sénégalais.

Aider la Jeunesse du Concret à accomplir son objectif pour le Sénégal, c'est tout simplement s'aider soi-même car les réalisations et les grands projets sont au bénéfice exclusif de toutes les générations d'aujourd'hui et de demain.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State