Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR LA REVALORISATION DE LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL : Les médecins observent un arrêt de travail demain

Article Lu 1677 fois

Les médecins vont observer un arrêt de travail le mardi 29 septembre 2009. Ils exigent la revalorisation de leurs conditions de travail. « Nous sommes mal payés. Les médecins ne sont pas solvables dans des banques. Nous souffrons ». Ces propos du docteur Marie Khémesse Ndiaye Ngom résument le point de presse du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) qui menace de paralyser le système sanitaire le 29 septembre 2009. Ils observeront ainsi un arrêt de travail de 8 à 13 heures dans toutes les structures sanitaires du pays pour dénoncer les mauvaises conditions de vie et de travail dont ils font face depuis plusieurs années. Cet arrêt de travail est consécutif au préavis de grève et au mémorandum déposé aux ministères de la Fonction publique et de la Santé, lesquels sont restés sans suite, a indiqué le Secrétaire général du Sames, le Dr Marie Khémesse Ndiaye Ngom. A cela s’ajoutent les rencontres avec le président de la République à qui les médecins ont exprimé leurs doléances parmi lesquelles les mauvaises conditions de travail, les bas salaires sanctionnés par la non solvabilité des médecins dans les banques, d’où leurs difficultés à trouver un toit. Il y a aussi une absence notoire de perspectives de carrières et une indemnité injustement repartie. Tous ces problèmes font que les médecins sénégalais vivent dans une situation misérable. « Aujourd’hui, nous ne pouvons même pas assurer le minium à nos enfants », a fait savoir le Dr Khémesse Ndiaye Ngom.



POUR LA REVALORISATION DE LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL : Les médecins observent un arrêt de travail demain
Cette rencontre avec la presse a aussi été l’occasion pour les médecins d’évoquer les questions liées à la situation sanitaire en diagnostiquant les maux qui gangrènent le système. Parmi eux, les médecins syndicalistes citent l’insuffisance du personnel qualifié, la pléthore des agents non qualifiés, les absences de recrutement dans la Fonction publique et la gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences. Ils ont aussi dénoncé le manque de contrôle des écoles de formation en Santé. « Nous ne sommes pas contre ces écoles de formation parce que le pays a besoin des sages-femmes et autres agents de Santé dans toutes les zones du Sénégal. Mais, il faut que ces agents soient bien formés parce qu’ils sont appelés à sauver des vies » a plaidé le Dr Marie Khèmesse Ngom Ndiaye, par ailleurs médecin-chef de la région de Dakar.

La vétusté des infrastructures sanitaires, l’insécurité, le retard dans la construction des centres de Santé de Diouloulou, Dianké Makha, Koumpetoum et des hôpitaux dignes de ce nom dans les nouvelles régions étaient également à l’ordre du jour de ce face à face avec la presse.


Eugène KALY
Source Le Soleil

Article Lu 1677 fois

Lundi 28 Septembre 2009





1.Posté par diagne le 28/09/2009 10:04
Dans ce pauvre pays où beaucoup de professionnels sont corrompus, où le matériel fait défaut. Dans ce pays où des bandits trafiquent des médicaments au grand jour avec la protection des marabouts de la même confrérie qui fait parler d'elle dans tous les méfaits de notre société. Les médecins et les enseignants entres autres professionnels sont à encourager. L'état devait même sur-valoriser ces corps de métiers. Mais vous allez me dire qu'avec ces "grands enfants" frustrés qui n'arrêtent pas de s'offrir des voyages et des cadeaux faramineux (statue...), l'argent vient à nous manquer.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State