Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR FINANCER les Assises nationales: Le Bureau sollicite le peuple

Article Lu 1513 fois

Après les multiples interrogations et les suspicions sur le financement de ses activités, le Bureau des Assises nationales vient de déterminer les principes, selon lesquels ce seront les citoyens qui vont prendre en charge l’essentiel du budget.



POUR FINANCER les Assises nationales: Le Bureau sollicite le peuple
Les populations vont débourser pour la tenue des Assises nationales. Le Bureau national, en réunion le samedi dernier au siège de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) a adopté le principe du financement, marqué fortement par la «participation citoyenne». D’après Mme Dème du Congad, désignée porte-parole du jour, le budget sera pris en charge essentiellement par la contribution des citoyens sénégalais. Ainsi, des bons variant de 1 000 à 5 000 Fcfa seront mis à la disposition des populations pour leur permettre de participer, à leur manière, à la réussite de l’événement et de manifester leur adhésion. Le Bureau des Assises nationales, présidé par Amadou Makhtar Mbow, veut ainsi être fidèle au principe des concertations qui doivent rester une activité exclusivement Sénégalais. A l’issue des ventes de ces bons, le Bureau espère rassembler «à peu près 65 millions Fcfa», suffisants pour la réalisation des Assises, estime Mme Dème.

En plus de cette participation populaire, le Bureau compte sur la contribution des organisations parties prenantes. Rien n’est encore définitif, en attendant la tenue du Comité national de pilotage qui va valider les propositions du bureau, mais les organisations, en fonction de leur capacité vont cotiser à hauteur de 150 mille à 2 millions de francs Cfa, renseigne Mme Dème. Mais, les organisateurs veulent surtout «minimiser les dépenses». En effet, rapporte le porte-parole, en plus de la contribution financière, le Bureau demande aux participants de proposer des moyens logistiques. Ceux qui ont des véhicules ou des salles de conférence pouvant abriter des rencontres, peuvent les mettre à la disposition du bureau, informe-t-on. Par cette démarche, le bureau veut réduire au maximum les dépenses, commente Mme Dème.

D’ailleurs, les rencontres citoyennes se tiendront non seulement dans les différents départements du pays, mais aussi à l’Etranger. Cinq grandes villes où il y a de fortes concentrations de Sénégalais seront ciblées à travers le monde pour accueillir les Assises. La liste n’est pas encore faite, mais on apprend que la France, l’Italie et les Etats-Unis figurent dans cette liste. Toutefois, tout cela sera discuté et adopté le 5 juillet prochain à la réunion du Comité national de pilotage, instance plénière des Assises nationales.

Source: le Quotidien

Article Lu 1513 fois

Lundi 30 Juin 2008





1.Posté par OUMAR le 30/06/2008 12:50
yes pourquoi pas mes $100 sons disponibles oumar@yaoo.fr

2.Posté par sow le 30/06/2008 16:29
tres bonne initiative . pensez a nous qui sont a l etranger. donnez un numero de compte ou on peut verser avec nos cartes de credit. A ceux qui critiquent cette methodes de financement sachez qu aux etats unis les candidats fonctionnent avec des donations et organisent meme des meetings payants.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State