Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



POUR EVITER LE SYNDROME DE L’ANNEE DERNIERE : Le gouvernement annonce une subvention de 34 milliards sur les intrants et les semences



POUR EVITER LE SYNDROME DE L’ANNEE DERNIERE : Le gouvernement annonce une subvention de 34 milliards sur les intrants et les semences
Le porte parole du gouvernement, Serigne Mbaye Thiam a fait face à la presse hier pour officialiser la baisse des prix de certaines denrées
de première nécessité et la subvention des intrants et les semences. Des mesures annoncées par le Premier ministre la semaine dernière,
que le porte parole du gouvernement justifie par «la volonté du président de la République de respecter ses engagements alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle». «Ce qui est important de noter dans ces mesures, c’est d’abord une manifestation d’une volonté politique de respecter tous les engagements et de veiller à la satisfaction des préoccupations les plus pressantes pour les Sénégalais. Tout le monde sait que nos concitoyens ressentent la cherté de la vie», a souligné, Serigne Mbaye Thiam. «Le deuxième paramètre de ces mesures, c’est que nous avons voulu instaurer un exercice d’une nouvelle gouvernance fondée sur la concertation avec tous les acteurs et partenaires concernés par la mesure à prendre», ajoute-t-il. Et c’est dans ce cadre rappelle-t-il, qu’un Conseil interministériel a été organisé pour baisser les prix du riz brisé non parfumé, du riz brisé parfumé, de l’huile en fût consommé par les ménages avec des revenus les plus faibles et le prix du sucre cristallisé en poudre. Pour l’effectivité de ces mesures, le porte parole du gouvernement de préciser : «nous avons signé un protocole avec l’Unacois Jappo qui a pris un certain nombre d’engagements pour permettre la mise en oeuvre effective de cette mesure prise par le gouvernement ». C’est pourquoi il dit : «nous demandons à tous les Sénégalais à ce que cette baisse soit effective en sachant que le gouvernement prendra ses responsabilités et a instruit ses services de contrôle économique de prendre les dispositions pour que les populations puissent bénéficier de cette mesure prise par le gouvernement».Loin de se limiter à baisser les prix de certaines denrées de première nécessité, une deuxième mesure a été prise à l’issue d’un Conseil interministériel qui s’est tenu le 21 avril 2012 sous la présidence du Premier ministre. Là aussi sur une instruction du président de la République, le gouvernement a décidé de subventionner les intrants et les semences à hauteur de 34 milliards. «Au sortir de ce Conseil interministériel, il a été retenu de subventionner les intrants et les semences du monde rural à hauteur de 34 milliards de Fcfa. C’est une mesure que le gouvernement a pris pour soulager les producteurs agricoles qui ont ressenti durement la campagne agricole passée. Le gouvernement a voulu aussi appuyer cette couche vulnérable de notre population pour que la prochaine campagne agricole puisse se dérouler dans les meilleures conditions», se réjouit-il. Et concernant les semences, ceux qui tenteront d’exporter ces semences, Serigne Mbaye Thiam a tenu à préciser que «les services de sécurité ont été instruit s d’être sévères par rapport à toute personne voulant profiter de cette situation pour exfiltrer ces produits».

Seynabou FALL (Stagiaire)
Source Le Populaire

Jeudi 26 Avril 2012



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Août 2013 - 13:13 FERMETURE DES ENTREPRISES : Le fond du débat








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés