Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR DEFENDRE WADE: Lamine Faye invite Latif Coulibaly à débattre

Article Lu 1858 fois

Le ministre conseiller, Amadou Lamine Faye, se veut on ne peut plus clair. Il est écrivain wadiste. Laissant entendre que sa plume est comme une arme qui lui permet de défendre le secrétaire général du Parti démo­cratique sénégalais (Pds) dans lequel il milite. Pour Me Wade, Amadou Lamine Faye est prêt à défier le jour­naliste essayiste, Abdou Latif Coulibaly pour un débat d'idées sur leurs écrits respectifs. En atteste son dernier ouvrage écrit pour contredire «Contes et mécomptes de l’Anoci» du directeur de l'Institut supérieur des sciences de l'information et de la communication (Issic).



POUR DEFENDRE WADE: Lamine Faye invite Latif Coulibaly à débattre
«Je fais le plaidoyer des débats, mais Latif n'aime pas les débats. Je le défie, je suis prêt à faire un débat sur l'écrit el le contenu avec lui. Je sais qu'il ne le fera pas», soutient Amadou Lamine Faye. L'auteur de «Les Mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice», qui faisait face à 1a presse hier au siègé de l'Alliance panafricaniste, estime qu'il articule dans ses écrits plusieurs niveaux d'analyse, de disciplines universitai­res. "«J'ai la prétention d'avoir ces preuves de plus d’élévation de niveau de culture et de connaissance que ni Latif Coulibaly encore moins son élève Mody Niang ne peuvent me sui­vre. Je connais leur cursus», s'enor­gueillit Faye. Selon lui, Latif Coulibaly et Mody Niang sont victi­mes de leur propre piège. Autrement dit, ils restent enfermés dans une discipline et ne peuvent pas en sortir.

Amadou Lamine Faye promet, en outre, de continuer à s'attaquer au journaliste Abdou Latif Coulibaly. «J'ai attaqué Latif et je vais continuer à le faire. C'est le sens de mes livres», lance-t-il. Et de justifier : «Latif a imposé une langue non pas sur le bilan de l'alternance, mais sur l'homme Wade et moi je suis wadiste par conviction. Je suis dans le champ intellectuel de Abdoulaye Wade. »

Sur son appartenance au Pds, Amadou Lamine Faye précise qu'il n'occupe aucune fonction au sein de cette formation. Néanmoins, recon­nait le ministre conseiller de Wade, « il m'arrive parfois de soutenir le Pds sur le plan local au besoin pour que le leadership permette au pays de sau­vegarder les espérances nées du 19 mars 2000. »

Sophie BARRO
Source Walf Grand Place

Article Lu 1858 fois

Samedi 16 Janvier 2010





1.Posté par fall le 16/01/2010 08:20
ablaye wade dal doyné seuk personne ne peut le defendre kounouy djigne deumeu ngay sothio yélou lire kokou kane moko moune défendre yéne kay yéneu gui ci donkasse gui bayinoussi gnoune newdoliyi ci métiwayou diamono

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State