Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR CORROMPRE LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE ET LE JUGE YAKHAM LEYE: Oumar Mbaye encaisse 913.550F

Article Lu 11170 fois

Dans ce procès, où les juges étaient partie-prenante par le fait que, un des leurs, dont on a jamais douté de la probité et de I'impartia­lité, a été éclaboussé par une sale histoire de beaux parents qui, cyniquement, abusent de la confiance d'autres parents au bord de l'asphyxie économique, Omar Mbaye a payé pour l'exemple et pour sa cupidité. II écope «justement» de deux ans ferme et, à titre de dommages et intérêts aux plaignants, il versera la somme de 1 mil­lion de francs.



Pour être dans de sales draps, Omar Mbaye était vraiment mal barré. Ce prévenu, en plus de répon­dre du délit d'avoir abusé de la confiance de son beau-frère arrêté dans une affaire d'émigra­tion clandestine, s'est retrouvé, avec sur le dos, la dangereuse responsabilité de servir d'exem­ple dans la farouche volonté de la justice de sévir sans état d'âme contre tous ces arpenteurs de couloirs des tribunaux, véritables colporteurs d'une fausse affirma­tion de la corruptibilité des servi­teurs de la loi.

Dans ce pays où l'horizon s'est brusquement assombri, le mirage a violemment charrié des vagues de mouvements d'émi­gration vers une Europe qui, sur­prise et terrorisée, ne s'encom­bre d'aucune fraternité, ni soli­darité pour bouter ces «mons­tres» dehors. Ceux qui furent de ces courants d'expulsés, connu­rent la pire des souffrances, en ce qu'ils avaient mobilisé toutes les ressources pour se payer les moyens de faire ce périple de la désillusion. C'est à cette espèce d'hommes au bord de l'anéantis­sement, que Omar Mbaye, en plus d'être un parent, a jeté son dévolu de trafiquants d'influence et d'adepte de l'exploitation de la détresse des autres.

«Lorsque mon mari venait d'être arrêté et placé sous man­dat, nous étions désemparés et cherchions les voies et moyens d'alléger les souffrances de mon mari. C'est ainsi que Omar Mbaye, qui est notre beau-frère, donnant l'impression d'être préoccupé autant que nous, s'est proposé d'arranger le problème auprès du juge Yakham Lèye et du Procureur dont il déclare être dans les bonnes grâces. Sans arrière-pensée, mon mari, a qui j'en ai fait pas part, m'a autorisée à lui remettre, les économies que je gardais par devers moi et sur­tout, nous avons sollicité l'assis­tance d'un parent qui nous a envoyé par Western Union et au nom de Omar Mbaye l'argent qu'il nous a demandé», a sou­tenu la femme du plaignant. Les sommes ainsi reçues furent considérables : 825.OOOfcfa. Avec l'apport de la femme, cela fait la rondelette somme, de 913.550 Cfa.

Le procureur, dans tous ses états, demande au Tribunal, de sévir pour l'exemple, de manière à laver l'honneur de ces «hom­mes qui se battent courageuse­ment malgré les moyens limités» et pour «arrêter ces escrocs qui se sucrent sur le dos des magis­trats».

Pour n'avoir jamais nié être entré en possession de l'argent, et surtout pour avoir douté et fait douter de l'impartialité des juges, le Procureur requiert 2 ans ferme. Le tribunal a décidé de condamner Omar Mbaye à 2 ans et à payer à titre de domma­ges et intérêts à Aliou Sakho la somme de 1.000.OOOfcfa.

Source: Le Polulaire

Article Lu 11170 fois

Jeudi 22 Novembre 2007





1.Posté par bassss le 22/11/2007 13:01
bien jugée


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State