Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR CONTRAINDRE WADE A QUITTER LE POUVOIR : And Dooleel Senegaal décidé à marcher le 4 avril

Article Lu 1710 fois

Sept mois après sa création, And dooleel Senegaal/Parti du changement qui a établi son quartier général à Guédiawaye était, dimanche dernier, dans la commune d'arron­dissement de Ndiarème Limamoulaye pour décliner ses ambitions politiques qui se résument à : «bouter Wade hors du pouvoir ».



POUR CONTRAINDRE WADE A QUITTER LE POUVOIR : And Dooleel Senegaal décidé à marcher le 4 avril
And Dooleel Senegaal est une nouvelle formation politique qui se réclame de l'opposition, notam­ment de la coalition Bennoo Siggil Senegaal. An cours d'une rencontre tenue dimanche à Guédiawaye, cette formation politique qui se veut un parti du changement a encore dit sa détermination à marcher le 4 avril, jour de la célébration de l'indépen­dance du Sénégal, pour demander le départ du président Abdoulaye Wade.

«Notre parti compte marcher le 4 avril prochain dans les artères de la capitale à partir du rond-point Sandaga jusqu'au palais présidentiel pour le départ de Me Wade», a déclaré Assane Dia, président de And Dooleel Senegaal. Et de poursuivre : «Nous appelons tous les Sénégalais à adhé­rer à notre cause pour la sauvegarde de notre nation qui traverse une crise très profonde.» Cette crise, selon tou­jours les responsables de cette for­mation politique, a pour noms : «manque de démocratie, manipula­tion récurrente et abusive de la Constitution, népotisme, cherté de la vie, mauvaise gestion des deniers publics avec des scandales de toutes sortes, agression perpétrée contre les organes de presse...» Ce qui fait dire à Assane Dia que «le Sénégal traverse une crise multidimensionnelle résul­tante d'une mauvaise gestion de nos ressources puis fondée sur l'incompé­tence et la médiocrité de ceux qui nous dirigent.» Pour étayer son argu­mentaire, le président de And Dooleel Senegaal cite : «Les modifi­cations de la Constitution, les agres­sions répétées contre les journalistes, l'instrumentalisation de la justice, la corruption, les tentatives de diviser les confréries religieuses, les dépasse­ments budgétaires, l'érection d'un monument de la honte à des fins maçonniques, la profanation des croyances chrétiennes et la mauvaise gestion de nos deniers publics.»

Et tous les problèmes que tra­verse le Sénégal, selon toujours Assane Dia et ses partisans, ont pour seul responsable le président de la République. «Abdoulaye Wade est le seul responsable de cette situation invivable que traversent les Sénéga­lais. Il les a trahis pour avoir semé le désordre partout», accuse-t-il. Avant d'annoncer son intention de rejoin­dre très bientôt la coalition Bennoo Siggil Senegaal.

Théodore SEMEDO
Source Walf Grand Place

Article Lu 1710 fois

Mercredi 3 Février 2010





1.Posté par Mohamed le 04/02/2010 14:08
http://www.facebook.com/photo.php?pid=30690644&l=c567d22b43&id=1332184068

2.Posté par Issa le 13/02/2010 16:37
Bonjour vraiment M. Semedo vous êtes un grand journaliste. M. DIA est notre espoir. Il va changer positivement le Sénégal. C'est un homme courageux et plein de bonne volonté.
Issa

3.Posté par Ababacar Sène le 13/02/2010 16:44
Me Wade avait que l'opposition sénégalaise est poltronne. Oui il avait raison. Mais avec l'arrivée de M. Assane DIA ça va changer. Rendez-vous le 4 Avril 2010 à sandaga. Ca se prépare.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State