Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR CONQUÉRIR LE MARCHÉ EUROPÉEN: L’Inde veut utiliser le Sénégal comme raccourci

Article Lu 1600 fois

4ème économie mondiale et premier partenaire du Sénégal par les exportations, l’Inde veut conquérir le marché européen voir mondial. Un but qu’elle compte atteindre à partir de pays de l’Afrique de l’Ouest comme le Sénégal.



POUR CONQUÉRIR LE MARCHÉ EUROPÉEN: L’Inde veut utiliser le Sénégal comme raccourci
Le neuvième conclave régional sur le « Projet de partenariat Inde-Afrique 2008-2009 » s’est ouvert, ce jeudi 3 juillet, à Dakar. Cette rencontre qui se tient à la suite de celle organisée à New Delhi, du 19 au 21 mars 2008, a été une opportunité pour la partie indienne de dérouler les ambitions qu’elle nourrit sur les pays de la sous-région et particulièrement le Sénégal.

Le président de Kirloskar Brothers Ltd, M. Sanjay Kirloskar, a indiqué que : « le Sénégal peut être la porte d’entrée pour les hommes d’affaires indiens de gagner le marché Européen et Américain ». Un défi qu’il compte relever à travers des secteurs comme les services, l’agriculture, les affaires, le tourisme… Il a indiqué que des sociétés indiennes sont en train de chercher à installer des unités au Sénégal pour attirer les Européens et autres sur le plus international.

La volonté de faire du Sénégal un hub sous-régional s’appuie sur un diagnostic de la coopération entre les deux pays surtout pendant ces dernières années. Selon lui, l’Inde est l’un des premier partenaire du Sénégal, après la France. Le Président de Kirloskar Brothers Ltd a affirmé que les relations entre les deux pays ont été renforcées à travers des secteurs de développement au niveau local. Une situation qu’il a relié au dynamisme du commerce bilatéral entre l’Inde et l’Afrique qui, d’après lui, a enregistré une hausse de 10 % ces dernières années, 220 millions de dollars en 2006, plus de 46 % sur le développement commercial.

A en croire, M. Sanjay Kirloskar, la dernière visite du président de la république, Me Abdoulaye Wade, a été soldée par une ligne de crédit de 15 millions de dollars destinée aux Petites et moyennes entreprises (Pme). Selon lui, des investisseurs indiens, suite à un accord signé avec l’Agence pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (Apix), ont mis leur disposition avec l’installation d’une unité de montage automobile (Ifco), des projets de développement de produits pharmaceutiques, la relance des Industries chimiques du Sénégal, des projets dans la Vallée du fleuve Sénégal… A cela, le ministre délégué aux affaires étrangères de l’Inde, M. Anand Sharma, y a ajouté qu’il y’a plus deux milliards de dollars de ligne de crédit que l’Inde avait gracieusement offert au Sénégal.

M. Sanjay Kirloskar a rappelé que les deux pays ont initié beaucoup de projets qui impliquent l’Afrique de l’Ouest. Pour lui, le conclave régional a été un point culminant entre la coopération sud-sud. Avant de faire savoir que les entrepreneurs indiens ont été invités à nouer des partenariats à long terme et de contribuer au renforcement de capacité des acteurs africains. Sur cette lancée, il pense au renforcement des investissements sur les services entre l’Inde et le Sénégal.

Renforcer le partenariat dans l’agriculture

Compte tenu des exigences de la globalisation, le ministre délégué aux affaires étrangères de l’Inde, M. Anand Sharma, pense qu’il est plus important pour l’Inde et les entreprises africaine à nouer un partenariat fort. A l’en croire, des mesures ont été prises dans ce sens avec un plan d’action mis en place en rapport avec l’Union africaine. M. Anand Sharma pense que la technologie indienne peut être bénéfique aux entreprises africaines grâce à son accessibilité. Il a fait savoir que le projet panafricain qui vise à assurer la connectivité entre l’Inde et l’Afrique intéresse beaucoup le secteur privé indien. Avec la crise alimentaire, le ministre délégué aux affaires étrangères indiennes a réévalué les besoins pour les deux pays de renforcer leur partenariat dans le secteur de l’agriculture. « Tout ce que nous pouvons faire pour aider le Sénégal à résoudre la crise alimentaire, nous le ferons ». Par ailleurs, il a invité les autorités à donner à l’agriculture la place qu’elle mérite. Avant de lancer : « la crise alimentaire ne va pas s’arrêter de si-tôt ». Le ministre délégué aux affaires étrangères de l’Inde pense qu’il faut développer de nouvelles technologies pour faire face à la crise alimentaire.

Sud QUotidien

Article Lu 1600 fois

Vendredi 4 Juillet 2008





1.Posté par Lamine Dieng le 04/07/2008 12:38

Bonjour!

En lisant '4ème économie mondiale', j'étais intrigué. J'ai voulu vérifier. Avec les mots-clés classement pays pib, dans Google, j'ai trouvé le lien suivant

http://www.cosmovisions.com/RangPIB.htm

Et là, l'information est confirmée : Etats-unis, Chine, Japon, Inde, sont les 4 premières puissances du Monde ! Sensationnel!

Bonne journée!

Lamine Dieng




2.Posté par diaw le 04/07/2008 15:40
!!!!!!!!!!!!!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State