Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR AVOIR CORRIGE ET MENACE DE MORT SA BELLE SOEUR EN ETAT DE GROSSESSE L'émigré prolonge ses vacances à Rebeuss

Article Lu 1783 fois


Quelle mouche a pu piquer le bonhomme, pour s'acharne sur la douce moitié de son aîné, enceinte de six mois, avec une telle violence ? Si bien que la dame a été acheminée auprès d'un médecin pour des consultations. En tout cas, son comportement lui vaut d'être dans de sales draps.
La dame Aminata Diallo est domiciliée avec son mari à la cité Géographie sise à Castors. Alors qu' elle se trouvait dans sa chambre en train de tancer son fils afin de le contraindre à mettre fin à ses caprices, son beau frère, Moïse Diatta, loin d'apprécier son geste, la rejoint. Avant même qu'elle ne devine ses intentions, il lui tombe dessus sans se préoccuper outre mesure de son état de grossesse avancé. Non content de lui administrer une sévère correction, il menace de simplement la tuer. Finalement, acheminée au poste de santé, un certificat médical attestant d'une incapacité temporaire de quatorze jours lui est délivré après consultation. Ledit document est joint à une plainte et le tout déposé entre les mains des hommes en kaki de Dieuppeul. Ce qui aboutit à l'interpellation du mis en cause. Cependant, conscient d’être allé trop loin, dès l'entame de son interrogatoire, Moïse Diatta jure, la main sur le cœur, n'avoir pas levé le plus petit doigt contre la dame. Son système de défense n'ayant pas pesé lourd devant la détermination des enquêteurs, il change de tactique et s'explique en ces termes : "Aminata Diallo a l'habitude de violenter son fils chaque fois qu'elle a des bisbilles avec son époux. Chose que je ne peux pas supporter, surtout que l'enfant a pour homonyme mon père. Je n'ai fait que lui remonter les brettelles, mais à aucun moment, je ne l'ai pas touchée". Des propos contredits par le mari de la dame. Selon ce dernier, son frère cadet n'en est pas à sa première exaction avec son épouse. Et de renseigner qu'à chaque fois que le bonhomme est en congé à Dakar, il ne se gêne pas pour frapper sa femme. A en croire le mari, son indélicat jeune frère se croit tout permis, parce que tout simplement il vit en Europe."Il se comporte de la sorte pour la bonne et simple raison que c'est lui qui, en partie, s'occupe financièrement de la famille", dit-il. Déféré en cours de semaine écoulée au parquet pour coups et blessures volontaires, Moïse Diatta qui a atterri à l'hôtel zéro étoile, voit son séjour au pays durer plus que prévu.

Source: L'observateur

Article Lu 1783 fois

Lundi 3 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State