Référence multimedia du sénégal
.
Google

POUR 36 MILLIONS DISTRIBUÉS «AU NOM DU CHEF DE L'ETAT» PAR PAPE SAMBA MBOUP: Des délégués de quartier de la banlieue s'entredéchirent et risquent de se retrouver devant la justice

Article Lu 1722 fois

L'enveloppe de 36 millions de F Cfa que le ministre chef de cabinet du président Abdoulaye Wade, Pape Samba Mboup, a distribuée dans la banlieue au «nom du chef de l'Etat» a semé la discorde au sein des délégués de quartier. Une affaire qui risque d'atterrir au tribunal et qui remet au goût du jour l'opération téléthon en faveur des sinistrés.



POUR 36 MILLIONS DISTRIBUÉS «AU NOM DU CHEF DE L'ETAT» PAR PAPE SAMBA MBOUP: Des délégués de quartier de la banlieue s'entredéchirent et risquent de se retrouver devant la justice
L'exploitation du drame des populations des zones inondées pour se faire facilement de l'argent refait encore surface dans la banlieue. Cela, quelque temps aprés la sortie de la Synergie des acteurs pour l'assainissement de la banlieue (Saaba) qui demandait à l'Organisme national de coordination des activités de vacances (Oncav) de mettre à la disposition des victimes des inondations l'argent récolté lors du téléthon organisé en leur nom. Avant-hier, samedi; des résidents de la Commune de Djeddah Thiaroye Kao leur ont emboîté le pas pour clarifier la destination des 36 millions de F Cfa que le ministre chef de Cabinet du président de la République, au nom de ce dernier, a donnés, il y a une dizaine de jours, pour aider les populations à «préparer l'arrivée de l'hivernage». Au cours d'une conférence de presse organisée ce week-end, ces résidents ont accusé Saliou Ndir, délégué de quartier dans ladite commune. « Saliou Ndir a recu de Pape Samba Mboup, au cours d'une visite qu'il a effectuée dans la banlieue 4 millions F Cfa. Enveloppe qu'il a encaissée sans l'aval des autres délégués de quartier et qu'il a gardée par devers lui, aprés avoir donné une infime partie à certaines associations», soutient Kalidou Diallo, un des délégués de quartier qui protestent.

Enfonçant le clou, il reproche au sieur Ndir d'avoir oublié les 95% des associations concernées et surtout celles de Léona, de toute la banlieue, quartier le plus touché par les inondations. Déterminés à en découdre avec «les adeptes de la facilité qui exploitent le malheur des populations victimes des inondations pour se rempli les pochés», M. Diallo avertit qu'ils seront tous dénoncés.

L'idée d'une plainte commence à germer. D'ailleurs, annoncent les conférenciers, «un avocat sera contacté pour étudier comment porter plainte et vider au même moment l'affaire du téléthon dont les fonds récoltés ne sont toujours pas parvenus aux vrais sinistrés».







Saliou Ndir dément, Amadou Kane rassure et refuse « toute pression »

B.LO



Joint au téléphone, Saliou Ndir, le délégué de quartier mis en cause par les résidants de DjeddahThiaroye Kao, dégage tout en touche. « J’ai partagé les 4 millions reçus des mains de Pape Samba Mboup entre 6 associations. Ce qui peut être vérifié auprès de ces dernières. Et Djeddah Thiaroye Kao n’est pas la seule commune à en avoir bénéficié. C’est au total 9 communes de la banlieue qui ont reçu chacune une enveloppe de 4 millions de F Cfa ».

Réagissant aussi aux accusations à peine voilées de certains résidents de la banlieue qui réclament la redistribution des fonds récoltés à partir du téléthon avec l’achat de matériel de lutte contre les inondation, le président de L’oncav, Amadou Kane, a indiqué qu’il n’acceptera pas la pression. « Ce n’est pas la première fois que cette affaire est soulevée. Je refuse toute pression. L’argent qui n’est ni avec l’Oncav, ni avec la 2sTv, est dans un compte bancaire », a déclaré M. Kane. A l’encroire, « le travail se fait sur la base d’une procédure, des réunions se tiennent réguilièrement, ces gens qui parlent sont déconnectés parce que ce processus est presque bouclé et tout se fera dans la transparence pour que l’Oncav apporte sa part dans la lutte contre la difficile situation des sinistrés ». Maintenant, dit-il : « s’ils veulent accuser, ce sont des citoyens et la justice est là pour tout le monde, ils n’ont qu’à la saisir en apportant des preuves. Nous n’avons pas peur ».

Birane LO
Source Le Populaire

Article Lu 1722 fois

Mardi 14 Juillet 2009





1.Posté par diop le 14/07/2009 12:32
les gars comment on peut partager 36francs cfa a une famille de 10 personnes .c pas du tout serieux36000000presk pour tout dakar faites la division.La part de l'elephant ,part du lion ,part du tigre et la part du rat????????????????0000000000000000000000franc

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State