Référence multimedia du sénégal
.
Google

POLEMIQUE ENTRE DIATOU CISSE ET ADAMA BOYE: L 'Anoci divise le Synpics

Article Lu 11943 fois

Après les éclairages apportés par la secrétaire générale du Syndicat national des professionnels de l'information et de la communication au Sénégal (Synpics), suite aux déclarations du président AbdoulayeWade affirmant que les journalistes représentés dans le Conseil de surveillance de l'Anoci ont participé à donner un quitus à cette organisation, Serigne Adama Boye, le principal concerné, sort de sa réserve. Celui qui a représénté le Synpics au Conseil de surveillance de l'Anoci a pris le contre-pied de Diatou Cissé Badiane.



POLEMIQUE ENTRE DIATOU CISSE ET ADAMA BOYE: L 'Anoci divise le Synpics
Cité par Diatou Cissé Badiane comme étant le seul journaliste ayant siégé au Conseil de surveil­lance de l'Agence nationale pour l'organisation de la conférence isla­mique (Anoci) et à qui le Syndicat national des professionnels de l'in­formation et de la communication du Sénégal (Synpics) avait demandé la suspension de sa participation après explication sur le déroulement des travaux, Serigne Adama Boye sort de sa réserve. Dans un communiqué reçu hier à la rédaction, le journaliste de l'Agence de presse sénégalaise (Aps) informe qu'il n'a jamais été question qu'il suspende ses activités au sein Conseil de surveillance «sur demande d'une personne, encore moins d'une instance».

Dans son communiqué de presse, le représentant du syndicat des journalistes au sein du Conseil de surveillance de l'Anoci fait part du compte rendu sur sa participation en tant que représentant du Synpics à la dernière réunion du conseil de sur­veillance de l'Anoci qu'il a eu à envoyer à ses camarades du Bureau exécutif national (Ben) du Synpics. Ainsi, Serigne Adama Boye soutient que la décision de suspendre ses activités vient de lui-même. Puisque, «comme prétendument déclaré par une personne interrogée par Sud Quotidien samedi dernier », le journa­liste tient à préciser qu'aussi bien sa décision de suspendre ses activités que le compte rendu qu'il a envoyé à ses camarades syndicalistes sont ses

initiatives personnelles.

Mieux, dans le message qu'il nous livre et qui, dit-il, est celui qu'il a envoyé au Bureau exécutif national du Synpics, M. Boye écrit : «je vous informe que personnellement, j'ai souhaité suspendre toutes mes activi­tés au niveau du Ben et des instances auxquelles je le représente «Cs/Anoci et comité de relance Gred) jusqu'à ce que nous déterminions une démarche claire à suivre pour le reste de notre mandat.» Aussi, Serigne Adama Boye argue, dans son communiqué, que même si tel était le cas, le Synpics aurait dû le notifier à la Présidence. Et, jusqu'à ce jour, Boye informe qu'il continue à recevoir en son nom du courrier de la direction exécutive de l'Anoci.

Aïssatou THIOYE
Source Walf Grand Place



Article Lu 11943 fois

Jeudi 24 Septembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State