Référence multimedia du sénégal
.
Google

PLUS DE 2 MILLIONS RETIRES A MONEY GRAM: Le Nigérian volé serait-il son propre voleur ?

Article Lu 14325 fois

Qui de Samuel Ail et de Samuel Affige, tous deux ressortissants nigériens, est le véritable bénéficiaire de l'argent envoyé par un certain Roland Ouendeno résidant en Norvége ? D'aprés la dame Magatte Ndiaye, caissière à l'agence Money Gram des Parcelles Assainies, c'est au sieur Samuel Affige qu'elle a remis l'argent parce qu'il a pu lui fournir tous les détails nécessaires pour un retrait d'argent, avec une piéce d'identification, un passeport au nom de Samuel Affige.



PLUS DE 2 MILLIONS RETIRES A MONEY GRAM: Le Nigérian volé serait-il son propre voleur ?
Les faits remontent au 24 juin dernier quand le sieur Samuel Ai1 dit se rendre à l'agence Money Gram des Parcelles Assainies de l'Unité 6 exactement à 8 h 11 mn pour effectuer un retrait de 2,4 millions de francs envoyés de la Norvège. Arrivée sur les lieux, il trouve juste la caissière en train de s'installer. Ainsi, poursuit Samuel Ail à la barre: « j'ai communiqué tous les renseignernents me permettant de récupérer l'argent.» Mais à sa grande surprise, la caissière lui fait savoir qu'il y a un code, et qu'il faut rappeler celui qui a envoyé l'argent. Et toujours poursuit le plaignant, la caissière lui demande de même le numéro de passeport, ainsi que la date de naissance de l'expéditeur Roland Ouendeno.

Détenant toutes ces informations, Magatte Ndiaye demandera au client de patienter un moment à cause d'un délestage. Samuel en profite pour aller faire un tour chez son ami, en attendant le retour du courant. Mais à son retour, toujours pas de courant. «Ayant patienté en vain, je décide d'aller voir à l'agence de la Case de Cambérène, et sur place, on me fait savoir que l'argent avait été récupéré à l'agence des Parcelles Assainies», explique, Samuel Ail. Et c'est ainsi qu'il va revenir à l'agence de la dame Magatte Ndiaye, sans lui dire que l'argent avait été retiré, mais à sa grande surprise, la caissière lui fait savoir que l'argent a été retiré.

Contrairement aux propos du plaignant, Magatte Ndiaye déclare pour sa part que c'est aux environs de 9 h que Samuel Ail s'est présenté à son agence, ceci bien aprés l'opération effectuée au nom de Samuel Affige. Et mieux, poursuit-elle, «quand lui (désignant Samuel Ail) s'est présente, je lui ai fait savoir que la machine est en panne, et il ne m'a même pas fourni le code d'envoi lors de ce premier passage. C'est à son deuxième passage aux environs de 11h, alors que la machine a recommencé á fonctionner qu'il m'a communiqué le code et que je lui ai dit que cet argent a été récupéré.»

D'aprés le plaignant Samuel Ail, à part lui, personne ne pouvait avoir les données du transfert, car elles lui ont été envoyées sur son téléphone portable. Et seule la dame, à l'en croire, avait ses informations, car il les lui avait communiquées avant la coupure d'électricité. Mieux encore, si Samuel estime fonder ses soupçons sur la caissière, c'est seulement parce que cette dernière lui a demandé la date de naissance et le numéro du passeport de l'expéditeur. «Ce qui n'est pas nécessaire dans une procédure pareille», soutient-il.

Magatte précise qu'elle n'a effectivement pas besoin de ces détails, car tout s'affiche sur l'ordinateur. «Et quand le sieur Samuel Affige m'a indiqué le code, toutes ces informations se sont affichées, il suffit juste qu'il me présente une pièce d'identité et lui poser quelques questions pour m'en assurer; surtout que les réponses sont déjá devant moi», explique la caissiére.

Le parquet pour plus de preuve soumet le plaignant à une séance de signature. Mais la signature sur le passeport de Ail, n'est pas conforme à celle, griffonnée sur un bout de papier, mais aussi sur la fiche de retrait de l'agence Money Gram.

Mais pour la partie civile, la caissiére s'est trompée sur le nom de l'expéditeur et a promis de reprendre sur la fiche. Ce que réfute le procureur qui estime que l'accusée ne peut pas manipuler les informations, car dès qu'elle introduit le code, la machine affiche les données. Et à la barre comme à la police, poursuit le procureur, le plaignant a présenté un passeport sur lequel il est écrit Samuel Ail et non Samuel Affige celui à qui l'argent a été envoyé.

Mais pour se défendre, Samuel dit s'appeler Ail Affige, suffisant pour que le parquet estime que rien qu'en considérant l'identité du plaignant, on ne devrait pas recevoir la plainte. Et á l'analyse des débats, le parquet souligne que le délit pour lequel est poursuivie Magatte Ndiaye n'est pas constitué, par conséquent, requiert la relaxe de la prévenue. Et le tribunal est allé dans ce sens.

Lalla CISSOKHO
Source Walf Grand Place

Article Lu 14325 fois

Samedi 11 Juillet 2009





1.Posté par Khady le 11/07/2009 10:47
c'est bizarre cette hsitoire

2.Posté par lol le 11/07/2009 12:00
AFFèRBI LOUCHE NA...

3.Posté par bama le 11/07/2009 12:25
tous les nigerians qui sont dans les cybers o sengal sont des voleurs il fau que les autorites prenent des mesures

4.Posté par Lidel le 11/07/2009 13:04
Esk'on qu'on peut savoir pourkoi l'argent a été envoyé à ce messieur. On dit que le net est trop riské avec ces nigérians mais les western union et consort aussi doivent revoir leur métode.

5.Posté par hjty le 11/07/2009 14:58
svp xibar nigerians et nigeriens c'est different

6.Posté par talibe le 11/07/2009 15:02
les nigerians yi yakha nane senegal rek satha ak ndiomlang dogno legeye mème en europe sont comme ça

7.Posté par gouloulou le 11/07/2009 15:13
GOUVERNEMENT Bİ NİO NİOU YééP CE SON DES İNCAPABLE CE GOUVERNEMENT JE TASSUR KE Sİ ON ME DONNAİT POUR 1MOİS LA COMMUNE DE DAKAR BİLAHİ BON NOMBRE DéTRANGERS SERON RETOURNé DS LEUR PAYS. CE SONT C MéM GENS Kİ TUENT, ENLéVENT, ESCROQUENT, VİOLENT, ET METTE LA DROGE DS LE PAYS PRéTEXTANT AVK DES SALONS DE COİFFURES ET AUTRES

8.Posté par zoo le 11/07/2009 15:41
Mais la caissiere peut porter plainte a son tour comme le tribunal l a blanchi pour diffamation.
Qu est ce que ses avocats attendent? elle doit reagir.

9.Posté par Carl le 11/07/2009 19:27
C'est sur que ce Nigerian est un voleur. Mais moi si on m'envoie de l'argent, Moneygram me dit que cette transaction est deja payee; alors je contacte tt de suite celui qui a envoye la transaction. Et c'est a cette personne de contacter Moneygram pour etre retabli dans ses droits.
Le Nigerian a intercepte un paiement mais le document (probablement un faux) ne porte pas le meme nom. Ils sont partout, c'est ce qu'ils font ici aux US et personne ne les fait confiance.
Il faut declencher des poursuites contre ce Nigerian.

10.Posté par toure le 12/07/2009 13:55
la seule chose que je peux confirmer y a un rèseau dans notre pays qui sait comment voler l'argent transfèrè parceque le mois de juin on nous a fait la meme chose sur western union l'argent que j'avais envoyè ma soeur pour ma fille.j'ai envoyè la somme deux jours après pris par mon travail j'ai donnè le code a ma soeur quand elle est allèe pour retirer ,la surprise est que l'argent a ètè retirè le meme jour de l'envoi.DAMAY LAATHIE NIOUN GNI NEK BITIM REEW DI DAAN SOUNOU DOOLEY NGUIR NIABOT NAAN LANOUI DEF LééGUI

11.Posté par dominiqueadanou@live. le 22/03/2010 09:10
tu peut gagner des million d'euro

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State