Référence multimedia du sénégal
.
Google

PLANIFICATION FAMILIALE : Les croyances religieuses freinent toujours

Article Lu 12177 fois

La planification familiale permet de réduire la mortalité maternelle, infantile et néonatale. Toutefois, son utilisation pose problème à cause des facteurs socioculturels, notamment la religion.



« La planification n’est pas récusée par l’Islam », estime le Pr. Ousmane Samb du Réseau Islam et Education. Cette affirmation, faite lors du lancement de la campagne nationale de promotion de la planification familiale, intervient à un moment où le débat entre la planification et la religion islamique se pose au Sénégal. Un pays dont 95% de la population sont des musulmans. Ce qui constitue un frein pour l’amélioration et l’application de l’espacement des naissances, à l’image de cette adolescente de 17 ans qui, après une première grossesse, a refusé d’utiliser une méthode contraceptive, parce qu’elle est une « ibadou » et que la religion l’interdit. Sept mois après, elle est retombée enceinte et a eu des complications obstétricales graves. Cette histoire est relatée dans un film diffusé à l’occasion de la journée de lancement de cette campagne qui se déroule du 8 juillet au 15 août 2009.

La jeune femme n’est pas la seule à avoir une telle conception sur la planification familiale. C’est aussi le cas de Bineta Diop, couturière de profession. Selon elle, « l’espacement des naissances est interdit par la religion musulmane ». Elle soutient que ne pas recourir à une méthode de contraception est une forme de perpétuation de l’espèce humaine. « Même si mon mari me le recommandait, je ne le ferais pas », argue-t-elle.

Toutefois, certaines femmes sont, en dépit de leurs croyances religieuses, pour l’espacement de la naissance de leurs enfants. « La planification familiale permet à la femme de s’occuper de ses enfants et de son mari, bref d’assurer l’épanouissement de la famille ; vu sous cet angle, l’islam le préconise. Donc, je ne vois pas de mal à espacer les grossesses », plaide Oumou Tall, venue assister au lancement de la campagne.

Bien interpréter la religion

Marième Fall, présidente de l’Association nationale des sages-femmes d’Etat du Sénégal dénonce, quant à elle, l’interprétation erronée que certains font de la religion. « La religion musulmane préconise 30 mois d’espacement des naissances. Cela prouve qu’elle ne l’interdit pas. Et, je pense que les textes religieux doivent être revus », indique-t-elle. En outre, espacer les grossesses devient un devoir au vu de la misère qui sévit dans nos sociétés. La vie devient de plus en plus chère et la crise ne cesse de s’accroître. « Si tu veux donner le bien-être à tes enfants, il faut savoir les limiter », affirme avec force Moustapha Sène, un des rares hommes présents dans la salle, pleine à craquer. Mass Thiam, sénateur des Sénégalais de l’extérieur, abonde dans le même sens. Pour lui, retarder les naissances est « une cause juste pour avoir un cadre de vie normal ».

La campagne de promotion de la planification familiale est bien une opportunité dans la mesure où « la planification familiale est une stratégie de réduction de la mortalité maternelle et néonatale. Toutefois, des efforts inlassables doivent être faits pour accélérer la réduction de la mortalité maternelle estimée à 435 décès pour 100.000 naissances vivantes, selon l’Eds4. Même si 99% des femmes connaissent une méthode de contraceptive, 10,3% seulement d’entre elles l’utilisent.

Fatou Gaye SECK (stagiaire)
Source Le Soleil

Article Lu 12177 fois

Mardi 14 Juillet 2009





1.Posté par niandam le 14/07/2009 17:22
laissez les africaines faire leurs enfants,le continent est sous peuplé pour des raisons c nous connaissons tous! la chine ci n'est c'un pays compte déjà plus d'un milliards, pourcoi devons demander à nos femmes de planifier des naissances! en occident les femmes ne veulent plus porter pour des interets égoistes ou de frustrations,la population viellit d'où l'immigration choisie de Sarko ki est presce naziste,

2.Posté par baobab le 14/07/2009 19:52
profeseur ousmane samb est un suppôt de satan qui a vendu son âme pour les vanités de ce monde. le planing familial tel qu'il est conçu par ses instigateurs est un péché. en effet nul n'ignore qu'à l'ASBEF les préservatifs sont distribués à des jeunes garçons et filles qui sont alors encouragés à la fornication. des femmes sont "planifiées " sans qu'on cherche à connaitre leur statut matrimonial. ainsi celles dont les maris sont partis en voyage se livres à une vraie débauche. l'islam ne dit pas non mais cela ne doit pas être une affaire nationale mais une affaire de couple. de la même façon qu'un médecin peut interdire à un croyant de pratiquer le jeun, il peut décider qu'une femme doit arreter ses grossesses.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State