Référence multimedia du sénégal
.
Google

PLAINTE DE GRAVE - Affaire de la fillette de Mbour internée à l’hôpital Principal

Article Lu 11302 fois

- Parce que son département n'a pas pris en charge à temps une fillette de deux ans brûlée au 3e degré : L'Ong Grave dépose une plainte contre le ministre de la Santé

- Le ministre de la Santé dégage ses responsabilités



L’Ong Grave a déposé une plainte hier sur la table du procureur de la République, près le Tribunal régional de Thiès contre le ministre de la Santé pour «non assistance à personne en danger». Mais, le service de communication du Dr Safiatou Thiam a dégagé les responsabilités du ministère estimant que l’hôpital St-Jean de Dieu est une structure privée. Il a également assuré qu’aucune demande de prise en charge d’une enfant brûlée ne leur a été envoyée.



PLAINTE DE GRAVE - Affaire de la fillette de Mbour internée à l’hôpital Principal
C’est fait. La plainte annoncée contre le ministre de la Santé a été déposée sur la table du procureur de la République près le Tribunal régional de Thiès par l’Ong Groupe d’actions contre les violences faites aux enfants (Grave), à propos de la fille âgée de 2 ans et dont le corps a été brûlé à 80%. Le président de l’Ong Grave, joint au téléphone hier, indique que c’est l’avocat qui est en charge du dossier qui a déposé la plainte contre le Dr Safiatou Thiam et que cette dernière, tout comme les responsables de l’hôpital St-Jean de Dieu de Thiès qui a refusé de recueillir la petite Nd. A. Nd, alors dans un état comateux, devront répondre de leurs actes.

Mais, les services du ministre de la Santé n’ont pas tardé à réagir. Selon le chargé de la Communication de Safiatou Thiam, joint par la Rfm, ils ne sauraient être engagés par les actes d’un hôpital privé qui refuse d’admettre un patient dans ses locaux sans s’acquitter d’abord, des frais médicaux. Assane Touré estime que ladite structure ne relève pas directement du ministère de la Santé et de la Prévention.

Par contre, les services du ministère de la Santé, qui sont en charge des questions sociales, auraient pu être indexés pour «non-assistance à personne en danger», mais même là, M. Touré assure qu’aucun d’entre eux n’a reçu une quelconque demande de prise en charge provenant de l’Ong Grave. Mieux, le ministre de la Santé était hors du pays pour l’avoir représenté à la Conférence des ministres de la Santé de l’Oci et n’aurait repris service qu’hier seulement. Ce qui justifierait les «appels sans réponse» que l’Ong a soutenus dans sa plainte.

Assane Touré a aussi rappelé que les services de Santé du pays ont reçu les instructions du ministre pour que les urgences soient d’abord prises en charge avant de songer à quoi que ce soit.
Quoi qu’il en soit, l’Ong de sauvegarde de l’intégrité physique et morale des enfants entend maintenir sa plainte et aller jusqu’au bout de la procédure judiciaire.

Source: Nettali

Article Lu 11302 fois

Jeudi 12 Mars 2009





1.Posté par Ngorsi le 12/03/2009 17:31
Très Bien et Félicitations GRAVE. Et étant donneur de sang je condamne.
Je ne savais pas que cette organisation existe, car je suis un sénégalais résidant en Mauritanie, mais je ferai mes recherches sur le Net pour avoir un aperçu sur vos activités.

2.Posté par non le 12/03/2009 20:41
Je pense que cette ONG se fait une pub sur le dos de la gamine. D'ac le ministére n'a pas réagi mais qu'est ce qui a empêché à cette association de prendre en charge cette gamine et de porter plainte ensuite.
J'espére qu'elle va s'en sortir c tout ce que je lui souhaite.

3.Posté par eL le 13/03/2009 05:24
mais garsyi mini ministrebi toyna de

4.Posté par dikha le 13/03/2009 09:56
Laissez Safiétou en paix cher Adama Sow si c'est toi qui a écrit car Safiétou n'a rien fait, elle n'est pas sur le terrain pour traiter les malades. Est ce qu'elle est toujours au courant de ce qui se passe au niveau des hôpitaux c'est pire que ça. Allez dans la brousse les femmes accouchent même sur les charettes et sur des nattes pour donner la vie.
C'est le Sénégal de Abdoulaye Wade qui est pourri; il ya du n'importe quoi dans les Hôpitaux de Dakar.
Si le Ministre était au courant dés le jour même, elle a bon coeur elle fera tout pour sa prise en charge.
Ou était le Médecin ou les infirmiers quand on l'a amené et c'est quel lieu ?
Quand même vous raconter des histoires. Laissez Safiétou en paix je dis.

5.Posté par aram le 13/03/2009 09:44
NON a raison. pourquoi cette ONG n'a pas fait les frais pour ensuite porter plainte contre le ministere. moi je dis que dans cette pays kou fi malade te amoulo lo fedjo de rekk . car au niveau des hopitaux, ils privilegient toujours l'argent que l'urgence meme. ces medecins qui ont jure n'ont ils pas faillit a leur devoir? le devoir de sauver des vies avant toutes choses. c'est triste khaliss moy defar moyy yakh tamitt c'est vraiment triste pour cet pauvre innocent. quand bien meme si quelques bonnes volontes en avaient pris la charge peut etre l'enfant n'en serait pas là aujourdui. ou est passe cette elan de solidarite.
dommage !!!!

6.Posté par deug le 13/03/2009 12:10
Tu as vraiment de probléme toi DERKA. Partout tu mets ta contribution enervante. Tu es hors sujet.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State