Référence multimedia du sénégal
.
Google

PLAGE INTERDITE: Le corps d’un adolescent repêché par ses camarades

Article Lu 11115 fois

Les plages interdites de Dakar ont encore fait des victimes. Hier, dans la matinée, des jeunes adolescents ont repêché le corps sans vie d’un de leurs camarades. Les jeunes gens logés dans le voisinage, se sont rendus sur cette plage meurtrière de Rebeuss pour une petite randonnée, qui a fini par virer au drame.



PLAGE INTERDITE: Le corps d’un adolescent repêché par ses camarades
Les plages interdites de la côte dakaroise ont encore fait des victimes. En effet, il ne se passe pas une seule année sans que ces côtes dangereuses ne fassent des ravages. Plusieurs personnes y ont tragiquement trouvé la mort. Cependant, cela ne semble pas ébranler la population, ni augmenter la vigilance de certains parents sur leur progéniture. Cette fois-ci, c’est les eaux endiablées de la plage de Koussoum qui ont fait une victime. Il s’agit d’un adolescent de 14 ans à peine dont le corps a été rejeté hier matin. Il faisait 11h passées, quand les camarades du gamin ont aperçu sa dépouille. C’est ainsi que ces jeunes gens, paniqués, ont sorti son corps des eaux avant d’alerter le voisinage. Les gamins ont expliqué qu’ils ont quitté leur domicile respectif après le petit-déjeuner pour aller se balader à la plage de Koussoum. Arrivés sur les lieux, ils se sont dévêtus pour s’amuser dans les eaux. En un moment, ils se sont perdus de vue, tellement le jeu dans la mer les a captivés. Ce n’est que des heures après qu’ils ont vu flotter le corps de leur ami, à quelques mètres. Par la suite, les sapeurs-pompiers, alertés, ont accouru, aux fins de constat. Cette intervention a provoqué l’arrivée d’une foule de curieux, venu voir la victime. La scène a été très éprouvante pour toutes les personnes présentes sur les lieux. Car, sur la plage, gisait le corps du gamin, recouvert de deux petites couvertures, l’une blanche et l’autre bleue, pour cacher son visage déformé par les eaux sauvages de la mer. Pourtant, les sapeurs ont trouvé sur lui ses habits, une somme de 600 FCFA et un briquet. Heureusement que les parents du noyé n’ont pas assisté à ce film tragique de leur enfant.

Source: L'office

Article Lu 11115 fois

Vendredi 27 Juin 2008





1.Posté par nii le 27/06/2008 16:58
yall na ko yalla yeureum!

2.Posté par mamy le 28/06/2008 05:10
illahi lahi wa illah illeykhi radjakhoune yalla ko yalla yeureum té mousseul bépeu domou adama si .lii amine

3.Posté par MARIE le 28/06/2008 06:54
que la terre lui soit legere. qu Allah ait pitie de son ame et l accuielle au paradis

4.Posté par gilles le 28/06/2008 09:37
que dieu l'acceuil au paradis

5.Posté par chon le 01/07/2008 14:30
que dieu l'acceuil dans son paradis amine cé triste

6.Posté par abubakr le 02/07/2008 01:05
que Dieu l'accueille en son Paradis. en réalité, cette plage engloutit chaque année une dizaine de jeunes. il y a trois ans de cela, elle avait tué en une seule après-midi trois gamins, dont deux frères (qui habitaient l'avenue Malick Sy). il appartient aux autorités, de faire surveiller les plages dangereuses. il n'y en a pas mille à Dakar. si au moins chaque municipalité se chargeait de la surveillance de ces plages. il y aurait moins d'innocents morts sur ces plages meurtrières. car, ce sont pour la plus part des gamins qui y laissent leur vie. parfois, des étrangers.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State