Référence multimedia du sénégal
.
Google

PIERRE GOUDIABY demande à Salif Sadio de déposer les armes

Article Lu 1455 fois


PIERRE GOUDIABY demande à Salif Sadio de déposer les armes
Pierre Goudiaby Atépa a lancé un vibrant appel à Salif Sadio, le chef de la branche armée du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (Mfdc) pour lui demander de déposer les armes et de s’engager résolument à dialoguer en vue de trouver des solutions aux problèmes de la Casamance. De l’avis de M. Goudiaby, il est grand temps que la Casamance finisse avec ce conflit et retrouve définitivement la paix. "Il y a un moment pour la guerre, il y a un moment pour la paix", a insisté le président du collectif des cadres casamançais qui dit comprendre et soutenir le combat de ses frères du Mfdc qui n’est rien d’autre qu’une manière de revendiquer la prise en compte de la Casamance dans le cadre du développement du Sénégal.
"Nous avons compris votre combat pour la Casamance. Nous comprenons et nous soutenons, il faut que cela soit clair. Nous soutenons le fait que des combattants du Mfdc aient souhaité que la Casamance soit prise en compte dans le cadre du développement du Sénégal. Parce que, en fait, c’était cela la revendication", indique M. Goudiaby qui interpelle Salif Sadio pour lui demander de déposer maintenant les armes. "Maintenant, ce que nous lui disons à lui Salif Sadio, parce que c’est à lui que je m’adresse, c’est de déposer les armes et de venir voir les cadres casamançais que nous sommes ou d’autres. Nous souhaitons vraiment que Salif Sadio, par les moyens qui seront les siens, puisse entamer le dialogue par nous ou par d’autres. Qu’il vienne nous dire écoutez, voilà maintenant il faut que nous discutions de l’avenir de cette région du Sénégal. Qu’est-ce que nous devons faire pour que la Casamance soit une région à part entière au lieu d’être, comme cela a été le cas, une région complètement à part".
Sur un autre plan, Pierre Goudiaby Atépa a vivement condamné l’assassinat de Dino Samsidine Néma Aïdara, tué par des inconnus le jeudi dernier dans son domicile de Mahmouda Chérif. "Comme beaucoup de Sénégalais, je suis troublé par ces faits. La lecture que j’en fais, je pense que beaucoup de Sénégalais l’ont faite, c’est qu’il y a des gens qui, pour des raisons non avouées, sont contre le processus de paix en Casamance. Il s’agit maintenant, pour les autorités d’analyser tous ces phénomènes et voir comment nous pouvons continuer. Mais encore une fois, il n’est pas question de baisser les bras. Et je pense que ceux qui ont perpétré cet acte ignoble sont une infime minorité. Une minorité dangereuse.
Il faudrait que la majorité des Casamançais se donne la main pour que ces choses puissent s’arrêter et qu’on continue le processus de paix établi par le gouvernement qui est le seul salut pour la Casamance. Et je pense que 99,99 % des Casamançais en sont conscients. Il ne faudrait pas que l’infime minorité qui trouble la quiétude des Sénégalais et des Casamançais continue de nous perturber". Dans la foulée, Pierre Goudiaby Atépa a exprimé des problèmes qui, selon lui, font qu’aujourd’hui on ne sait plus qui est du Mfdc et qui ne l’est pas. Ce qui, à son avis, fait qu’aujourd’hui la condamnation faite de cet assassinat par le secrétaire général du mouvement, Jean Marie Biagui ne signifie pas qu’il faut de facto écarter la responsabilité de celui-ci. "Moi, j’ai un problème avec le Mfdc parce qu’on ne sait plus qui est Mfdc et qui ne l’est pas. C’est bien ce que les responsables de l’aile politique du Mfdc condamnent.
Mais encore faut-il que ces gens-là aient un pouvoir réel sur les combattants. Je ne veux pas dire que j’en doute, je souhaite qu’ils aient un pouvoir réel sur les gens qui ont pris les armes et qu’ils exercent le pouvoir réel qu’ils ont sur eux. A chaque fois, on nous dit que ce ne sont pas les gens du Mfdc, je veux bien le croire mais il faut que les membres du Mfdc, les combattants se prononcent pour nous dire que ce ne sont pas eux et qu’ils feront leur propre police pour pouvoir démasquer ces gens-là. C’est très facile de dire que ce n’est pas le Mfdc et je souhaite que cela ne soit pas le Mfdc. Mais puisqu’ils sont en brousse, ils peuvent contrôler leurs éléments incontrôlés et les faire arrêter.
Moi je dis que le Mfdc n’a qu’à nous dire qu’effectivement ce ne sont pas eux et qu’ils fassent la police là-bas pour que ces gens ne puissent pas nuire le processus de paix". Interpellé sur la multitude d’intervenants dans le processus, Atépa n’a pas voulu émettre la moindre opinion par rapport à ce sujet, il s’est juste contenté de préciser que le collectif des cadres casamançais qu’il dirige n’a pas attendu qu’on leur donne une consigne pour intervenir. "Nous faisons ce que nous faisons et nous continuerons à le faire", a-t-il confié, demandant à ce que l’on se méfie des gens qui prennent de l’argent dans ce processus de paix. Parlant des assises que le secrétaire général du Mfdc envisage d’organiser au mois de janvier, le président du collectif des cadres casamançais a assuré que lui et ses amis vont prendre part à la rencontre parce qu’ils y ont été conviés.
Mais il n’en demeure pas moins qu'il émet des réserves sur cette rencontre qui risque d’être du déjà vu, c'est-à-dire des assises où les membres du mouvement sur qui on s’appuyait pour la paix seront absents. "Nous allons participer à ces assises car nous y avons été conviés mais j’espère que nous allons avoir à faire avec le vrai Mfdc. Vous savez, quand nous les membres du collectif avons sorti les combattants de la brousse, quand nous leur avons parlé de certains leaders de l’aile politique, ils nous ont dit qu’ils ne les connaissent pas", a relevé Atépa qui martèle que les véritables interlocuteurs ce sont les combattants. Donc je demande à l’aile politique du Mfdc de venir avec ceux qui ont pris les armes".

Source: Le Matin

Article Lu 1455 fois

Mercredi 26 Décembre 2007





1.Posté par didi le 26/12/2007 20:17
goudiaby la khana il prepare le terrain pour rentrer en politique


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State