Référence multimedia du sénégal
.
Google

[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model

Article Lu 16856 fois

Quand elle campe la fifille-badaud, civile désœuvrée qui zieute la vie qui passe, elle se fond sans chichi dans le cliché des jouvencelles qui peuplent le Takussan dakarois. Postée devant la bâtisse du Centre international d'athlétisme de Dakar (Ciad), cette jeune fille, en short jaune or et chemisier blanc, assise en «fille de quartier», n'a pas le reflet brillant de la multiple médaillée d'or des compétitions d'athlétisme. Cet air de bête féroce, qui ne la quitte point pendant la compet', a fait place nette à un sourire un brin timide. Gnima Faye, c'est donc elle, cette fille courtoise au visage lisse et à la silhouette musculeuse.



[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model
Dans sa chambre de pensionnaire du Ciad où la hurdler reçoit, des posters d'athlètes et un lecteur de musique restent le seul relief du décor simpliste. En porte-à-­faux avec le fabuleux destin qu'il guigne. Celui d'une ambitieuse à pied, échappée du tréfonds de Thiaroye, qui touche du doigt ses rêveries himalayennes : grimper l'Olympe en passant par la Chine (JO 2008) et monter sur la plus haute marche du podium de la... mode.
Gnima Faye est née comme ça : bûcheuse, ambitieuse et fonceuse. Son parcours ne fleure point l'excellence des gens bien nés. Cette fille de militaire, formatée aux manières de la peuplade, est plutôt partie de rien, sinon d'un simple signe du destin dans l'environnement glauque de la populeuse banlieue dakaroise.

[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model
Puisqu'il était seulement écrit que la future étoile des pistes échapperait aux clichés jaunis promis aux banlieusards. Car, aux confins de Thiaroye, où la vie offre rarement de perspectives rieuses, Gnima osait à peine le plaisir de fantasmer sur le Graal de la mode. Ou sur le sommet de l'Olympisme.

Pourtant, à la maison, il y a eu l'émulation de l'aîné, Ibou Faye, un des visages de l'athlétisme sénégalais. Et à l'école, il y a eu vite l'ennui : «Je n'ai pas beaucoup été à l'école (elle s'est arrêtée en classe de 5ème secondaire, Ndlr). j'attendais avec impatience les soirs où je pouvais faire du footing avec un de mes grands frères. Au début, je le faisais sans arrière-pensée et ensuite, j'ai. compris que je ne pouvais plus m'en passer.»
La Sérère à l'ébène pure comprend vite que la réussite sociale sera la clef de son émancipation, et ses jambes de feu, un sésame pour se construire une existence aussi intense que son enfance fut calme et pesante. Problème : la famille, polygame (13 frères et saeurs), ne roule pas sur l'or. «Quand, en 2000, j'ai décidé de m'entraîner plus sérieusement, le manque d'argent était si flagrant que ma mère est allée jusqu'a installer une table devant la maison pour vendre de petites choses et me payer ce dont j'avais besoin. Les vieux de mon quartier aussi ont cru en moi et me donnaient souvent de quoi prendre le car pour aller m'entraîner. Tout cela est une motivation de plus pour que je me hisse très haut et que je rende à ma banlieue ce qu'elle m'a donné. »

[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model
Des gestes qui marquent et expliquent l'amour inconditionnel que la jeune championne voue au quartier qui la vue naître et a fourgué cette soif «d'exis­ter» . «Je suis fière de ma banlieue. Quand on parle de Thiaroye, les gens ne voient que le côté négatif et moi je veux mon­trer tous que l'on peut venir de ce quartier et aller loin dans ses ambitions. je suis contente de pouvoir m'y rendre chaque fois que mon emploi du temps me le permet.» Chaperonnée par son fragin Ibou, cornaquée jadis par l'emblématique Hervé Stéphan, ex-directeur technique du Ciad, la gazelle de 17 ans s'érige très vite comme une belle promesse des pistes. Son pic : médaille de bronze au Sénégal au 100m haies dames lors des 15e championnats d'Afrique senior à l'Ile Maurice (août 2006). savoure : "J'ai reçu une bourse du Fonds francophone de préparation olympique. Je ne voulais pas aller en Europe, alors j'ai préféré rester à Dakar et je suis pensionnaire du Ciad. On nous prépare aux prochains Jeux Olympiques.

[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model
Un rêve...model

En attendant de s'éveiller avec la Chine en 2008, Gnima ambitionne de goûter à son autre rêve de jeune fille : Poser comme model. Ventre barré de «tablettes de chocolat», physique sculpté à coups d'haltères, la Thiaroyoise est toujours apparue comme une athlète à la démarche féline et svelte des filles des podiums. Elle dit, impatiente de voir son visage sur les papiers glacés des magazines de référence : «Je rêve de faire de la mode. Pas le mannequinat, mais dans le secteur des photos de mode. Les photos de sport, mais aussi poser pour les grandes marques de mon pays.» Cette passion, qui lui vient d'une grande soeur qu'elle aimait regarder se maquiller et s'habiller pour sortir, a longtemps été refrénée pour sa carrière sportive : « J'ai toujours voulu faire ce métier. Déjà petite, , j'aimais jouer à défiler à la maison, et puis des gens me répètent toujours que j'ai l'apparence d'un model Mais, j'ai manqué de temps et d'occasions de le faire.»

[PHOTOS] GNIMA FAYE: L'athlète Sénégalaise rêve de poser comme model
Aujourd'hui, la lionne du 100m haies se sent prête pour représenter le visage d'une grande marque comme Puma, poser pour Adidas, ou encore présenter les bijoux de Claire Kane. "Dieu m'a permis de rencontrer quelqu'un de très gentil, qui est Babacar Lô. Quand je lui en ai parlé, il a promis de m'aider et m'a présentée à Mansour (Dieng) d'lcône qui m'a permis de passer un profil dans le journal. Depuis, je suis dans l'attente de l'appel qui va me lancer sous les projecteurs des photographes." Aujourd'hui, la petite star se drape encore de ses rêves, en attendant d'enfiler sa tenue de scène. Seule certitude : la Gnima au teint cramé, qui a déjà vu du monde et le monde, ne se laissera pas calciner par les sunlights d'un milieu carnassier, dévoreur de nymphes éblouies par les paillettes.

Source: Weekend


Article Lu 16856 fois

Mercredi 29 Août 2007





1.Posté par salambaye le 29/08/2007 12:40
l'evolution si tu nous tiens....bravo....il est que vous fassiez des efforts sur ce chemin de l'evolution de la modernitè.....le senegal ne doit pas etre derriere....c'est pas conforme a nos traditions et notre religion mais il faut vivre son temps....bon vent..salut..

2.Posté par boydkr le 29/08/2007 14:43
sokhna si képal sa tank yi waye. ah!!

3.Posté par Ragountas le 29/08/2007 17:25
Il faut écrire un français "sérieux" . Ns sommes tes grds frére zieute,fifile-badaud, chichi. qud même boule gnou yabe dégnoo diangue ba tasse. Faut pas ns pousser à consulter les dictionnaires "dégnoo soone" fatigué tasse tassare bougnou yook thiono ak sa mbinde mou tékiwoule dara mii

4.Posté par sénégalaise le 29/08/2007 17:28
en tout cas moi je t'encourage et tu me plait beaucoup vraiment t'es belle tu as tout qu'il faut dal .

5.Posté par kha le 29/08/2007 23:16
ki dafa yab jigeen yi,mouy ngawekou ni.gnak soura ba dee.bone

6.Posté par kha le 29/08/2007 23:20
ses pieds comme ceux d`un homme,gni daniou yap niit gni

7.Posté par momo* le 14/04/2008 20:34
mais pour quoi vous nous parlé de ces photos? mais ya rien de mal sur c'est photos dit donc le senegal rien a dire!

8.Posté par combe le 27/10/2008 20:15
soi on est athlete soi top model et maintenant tu ferai mieu de rester top model si tu pense que c facil


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State