Référence multimedia du sénégal
.
Google

[PHOTOS] DEUX CADAVRES LIGOTES DECOUVERTS A LIBERTE VI DANS LE CAPOT D'UNE MERCEDES

Article Lu 13271 fois


[PHOTOS] DEUX CADAVRES LIGOTES DECOUVERTS A LIBERTE VI DANS LE CAPOT D'UNE MERCEDES
Partis de chez eux depuis mardi matin, les sieurs Alla Faye et Mbaye Ndour, cambistes (préposés aux changes de devises), opérant à Mbotte à la rue Sandidiéry, ont été retrouvés hier, morts et ligotés dans le capot d'une Mercedes blanche immatriculée TH 7033 C dans le quartier Liberté VI- Extension, à hauteur du camp Leclerc. Alerté par l'odeur des corps, en décomposition très avancée, la population a vite saisi la police et les sapeurs-pompiers, qui ont rappliqués sur les lieux. Des devises en Euros, dollars estimés par certains à plus de dix millions de francs ont été retrouvé sur la porte arrière de la voiture. Assassinat, règlement de comptes, piège ou autre cause ; la Sûreté urbaine a pris en main l'enquête pour en savoir plus sur les raisons de ce drame. Un fait qui remet au goût du jour la sécurité à Dakar.

[PHOTOS] DEUX CADAVRES LIGOTES DECOUVERTS A LIBERTE VI DANS LE CAPOT D'UNE MERCEDES
Vivant en paix, les populations du quartier Liberté VI-extension, notamment celles de sa partie sise à hauteur du Camp Leclerc, se sont réveillées en sursaut. Pour cause, elle ne pouvait jamais imaginer que des corps sans vie étaient parmi eux. C'est alors que l'odeur des deux corps, en décomposition très avancée, les a alertés. Croyant avoir affaire, à un animal mort ou à l'odeur des eaux usées, les populations étonnées de découvrir ce drame aux portes de leurs maisons, a vite sonné l'alerte pour faire venir la police et les sapeurs pompiers. Il s'agit donc de deux corps, des nommés Alla Faye et Mbaye Ndour qui ont été retrouvés dans le capot d'une Mercedes. Tous les deux travaillent en ville, au quartier Mbotte, à la rue Sandiéry. Ils ont été trouvés, tués et ligotés, dans la malle de la voiture. Tués, ligotés et mis dans la capote de leur voiture, les corps des sieurs Faye et Ndour avaient littéralement changé de couleur. Personne ne pouvait respirer dans cette zone, tellement, l'odeur était « forte ». Tous cambistes, le premier âgé d'une cinquantaine d'années, marié à trois femmes, est le patron du second ; qui, lui, est marié à une seule femme.

[PHOTOS] DEUX CADAVRES LIGOTES DECOUVERTS A LIBERTE VI DANS LE CAPOT D'UNE MERCEDES
Près de dix millions de francs retrouvés sur eux…

Revenant sur l'affaire, le capitaine Moussa Niang de la 12 ème compagnie d'Incendie de Dieupeul, explique : « On a été alertés à 11 h 40 minutes, et nous nous sommes rendus sur les lieux pour ensuite trouver dans une Mercedes deux corps sans vie. C'est à ce moment précis que nous avons fait appel à la police. Une fois sur place, la police a désinfecté les corps, les a fait sortir du capot, et en compagnie des Sapeurs pompiers, transportés à bord de la voiture de la 12 eme compagnie d'Incendie de Dieupeul, un camion immatriculé 2964, en direction de l'hôpital le Dantec. La morgue de cet hôpital affichant le plein, les deux corps seront finalement acheminés vers l'hôpital Général de Grand Yoff (HOGGY). Après une fouille, les policiers, amenés par le commissaire Thiam de Dieupeul, trouveront un sachet noir plein de billets (Euros et dollars), estimés à près de 10 millions de francs CFA en plus de deux téléphones portables. Selon les collègues des deux « tués », ces derniers, habitant le quartier de Guédiawaye, étaient partis de chez eux depuis mardi matin à 7 heures ; et depuis lors, injoignables sur leurs portables, ils n'ont été aperçus nulle part.

[PHOTOS] DEUX CADAVRES LIGOTES DECOUVERTS A LIBERTE VI DANS LE CAPOT D'UNE MERCEDES
« Ce sont des gars très sérieux, qui n'ont de problème avec personne. Je viens de la Mecque , et mon fils m'a dit que depuis deux jours, ils sont introuvables et injoignables. Dès lors, tout le monde était inquiet sur leur sort. Et voilà que des malfaiteurs, viennent tuer d'honnêtes gens », dira en sanglotant, un certain Amadou Bâ, collège des « morts ». Une horreur qui a plongé hier, dans laconsternation, toute l'après-midi, ce quartier. La foule nombreuse, venue assister ou s'informer sur cette horreur, n'en revenait pas. Pour le moment, même si les causes de la mort des sieurs Alla Faye et Mbaye Ndour ne sont pas connues, la plupart des personnes présentes sur les lieux, pense qu'ils ont été tués ailleurs, ligotés, mis dans le capot de leur voiture pour être conduits à la Liberté VI. Passé les premiers constats, et l'acheminement des corps vers HOGGY, le dossier est présentement entre les mains de la Sûreté urbaine.

Ousmane LY

Source: L'office

Article Lu 13271 fois

Dimanche 13 Janvier 2008





1.Posté par mamadou le 13/01/2008 13:47
Ancore de l'insecurite dans dans notre pays ,nous sommes arrive a la limite ,Certes la population a sa part de responsablite mes aussi nos gouvernants, car tant qu'il nont pas le courage de reglementer tout ces travailleurs informels ,et aussi surtout d'interdire ces vendeurs des cartes ou puces des portable a tort et a raison dans les rues de notre capitale sans controle d'indentification,Une chose qui n'existe nul part au monde .
Mois je vis a l'etranger ,e apres 2ans d'absence je sius retournè au senegal avec un amis "italien" arrivè apres les formalitès ,et recuperations de nos bagages ,a la sortie de l'aeroport LSS il a achetè une carte a 2500F,il enleve sa carte italienne TIM et 30mn apres il a commencè a utilisè le reseau TIGO sans aucune indentification,ce qui n'est absoluement impossible ds aucun pays du monde.

2.Posté par mamadou le 13/01/2008 13:54
Et avoir la possiblitè de controler les appels telephoniques aidera la police senegalaise dans des crimes de ce genre et autres car 90% des comminucations se font avec le portable.

3.Posté par le capitaine le 13/01/2008 16:42
Monsieur le journaliste le capot d'une voiture ne peut pas abriter des cadavres du moment que le moteur s'y trouve dèja. je pense que vous vouliez plutot parler du coffre de la voiture. Un peu plus de rigueur dans le travail svp.

4.Posté par ndiaye usa le 13/01/2008 23:41
www

5.Posté par louba le 13/01/2008 23:53
se

6.Posté par ousin le 14/01/2008 04:31
A MON AVIS LES JOURNEAUX DU SENEGAL NE FONT QUE SE RECOPIAIENT LA MEME HISTOIRE

7.Posté par raspoutine le 14/01/2008 10:59
ousin abstient toi de faire des fautes pareilles ! dimbali niou !

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State