Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ PHOTOS ] CRISES D'HYSTERIE AU LYCEE LAMINE GUEYE: une vingtaine de jeunes filles de nouveau en transe

Article Lu 16406 fois

Les crises d’hystérie collective notées vendredi au sein du lycée Lamine Guèye ont repris de plus belle lundi matin quand une vingtaine de jeunes filles poussant des cris comme des possédées sont tombées en transe, au grand émoi des responsables du vieil établissement qui ne savent plus où donner de la tête.



[ PHOTOS ] CRISES D'HYSTERIE AU LYCEE LAMINE GUEYE: une vingtaine de jeunes filles de nouveau en transe
Ainsi, a constaté un reporter de l’APS, les sapeurs pompiers alertés ont de nouveau rappliqué et tentent aux côtés de médecins spécialistes de cas psychiatriques de porter secours aux élèves qui contrairement à vendredi sont des pensionnaires du collège érigé dans l’enceinte même du lycée. La salle des professeurs du lycée a été aménagée en centre d’accueil des jeunes filles. Certaines qui présentent sûrement des cas plus critiques ont été évacuées dans les hôpitaux de Fann et de Principal.

’’Nous avons enregistré 21 filles qui sont tombées en crise d’hystérie. Nous avons évacué 12 filles à l’hôpital Principal et une à l’hôpital de Fann. 8 filles ont été traitées et remises à leurs parents’’, a indiqué à la presse le Colonel Diène Faye, commandant sous-groupe des sapeurs pompiers N°1.

Le tout s’effectue dans une atmosphère très tendue où plusieurs parents d’élèves et des foules de curieux accourus aux nouvelles ont pris d’assaut la cour du lycée.

Selon, le docteur Idrissa Bâ, chef de la direction du Santé mentale, ‘’le phénomène’’ a repris, lundi matin vers les coup de 10 heures.

[ PHOTOS ] CRISES D'HYSTERIE AU LYCEE LAMINE GUEYE: une vingtaine de jeunes filles de nouveau en transe
’’Nous étions venus nous enquérir du phénomène. En discutant avec les responsables de l’établissement, on nous a appelés pour nous signifier qu’une fille est tombée’’, a indiqué le médecin selon qui à l’heure actuelle son service ne peut pas expliquer ’’le phénomène’’.

Les recherches se poursuivent, a-t-il assuré avant d’ajouter : ‘’nous avons géré l’affaire. Les patientes ont besoin d’être dans un endroit calme, c’est ce qu’on a fait. Nous les avons éloignées.

Par mesure de sécurité, le principal du collège Lamine Guèye a décidé de fermer l’établissement en entendant la décision du ministre de l’Education.

Le service des urgences de l’hôpital Principal alerté vendredi matin à propos de cas d’élèves du lycée Lamine Guèye qui ‘’présentaient un état d’agitation aigu’’, avait dépêché sur les lieux à des fins d’évacuation deux ambulances.

Le ‘’Plan blanc’’ a ensuite été déclenché’’ et selon le Dr Mapathé Seck qui excluait ‘’toute crise organique’’ comme origine du mal, ‘’la situation qui était difficile’’ a été maîtrisée grâce à l’intervention de trois médecins qui ont pris en charge les sujets.

Pour les causes, les médecins avaient diagnostiqué ‘’un état de souffrance’’ ou des ‘’problèmes existentiels’’, soulignant que ce sont ‘’les plus vulnérables qui ont été atteints’’ par un ‘’effet d’entraînement’’ et chacun ‘’a réagi en fonction d’une histoire individuelle’’.

Vendredi, 55 patients —53 filles et deux garçons— étaient concernés et en fin d’après-midi tous avaient regagné leurs domiciles, sauf trois dont ‘’un asthmatique chronique’’ retenus en observation.

Lycée Lamine Guèye, l’un des plus vieux établissements de Dakar

Le Lycée Lamine Guèye, théâtre depuis vendredi dernier de curieux évènements qui voient les élèves surtout des jeunes filles en proie à des crise d’hystérie collective, est l’un des plus vieux établissements de la capitale sénégalaise.

Construit en 1920 avec l’ouverture du cours secondaire de Dakar, il est baptisé en 1936 lycée Van Vollenhoven, du nom d’un éphémère Gouverneur qui s’opposa au recrutement d’indigènes pour la première Guerre mondiale.

L’établissement qui à sa création était fréquenté par les fils des blancs européens sera rebaptisé en 1985 ’’Lamine Guèye’’ (ancien président de l’Assemblée nationale) par le ministre de l’Education nationale de l’époque, Iba Der Thiam.

D’éminentes personnalités comme le premier Président Léopold Sédar Senghor, l’actuel Président de Mauritanie Sidi Ould Cheikh Abdellahi , l’écrivaine Mariama Bâ, des hommes politiques (Moustapha Niasse, Djibo Leïty Ka, Landing Savané, Mamadou Diop ‘’Decroix’’) ont fréquenté le lycée.

Source: APS

Article Lu 16406 fois

Mardi 22 Avril 2008





1.Posté par Jaxleh Na ! le 22/04/2008 08:18
Alez-y Vous nos chersMarabouts qui se manifestaient en centaines lors de la CAN au Ghana pretendant pouvant faire gagner le Senegal; Qu'attendez-vous pour elucider Ce Mystere au Lycee Lamine Gueye? C'est votre specialite nos. A mon Avis tous les Marats qui ont bouffe l'argent du Contribuable senegalais doivent etre mobilises de force pour eclaircir ce Phenomene. Et s'ils echouent, mettons-les au Niouf ! Au Lycee Lamine Gueye le Proviseur n'a pas d'argent a doner c'est pour cela? Band de CHARLATAN ESCROCS!

2.Posté par MINA le 22/04/2008 11:13
EN TOUT CAS C TRES MYSTERIEUX
CA N'EST JAMAIS ARRIVE AU SENEGAL

3.Posté par aaaa le 22/04/2008 11:53
Rien en faire laisser ces medecins et sociologue et aller chercher les imams pour le recit du corant dans l'enceinte de l'ecole meme pendant 3 à 5 jours ou bien aller chercher les vieux de malango à fatik pour qu'ils passent des nuits dans l'ecole et chasser le mal labas et vous avez que les dirigeants le savent tres bien mais ils ne veulent pas financer de l'argent sur ces vieux ou imams pour ce sacrifice nos caimans dirigeants veulent tout partager entre eux

4.Posté par wxo le 22/04/2008 13:58
un seul point de vue: que l'Etat n'en profite pas pour démolir le lycée. souvenez vous qu'il était dans ces projets "le chef de l'Etat" de démolir le lycée Van pour faire du site je ne sais quoi encore. (certainement des terrains pour eux: le président et sa famille du PDS)

5.Posté par immigres le 22/04/2008 14:14
ce phénomène n'est pas nouveau nouveau au lycée lamine j'ai fréquenté cette lycée de 1992 a 2001 alors je connait très bien mon lycée en 2000 ce phénomène avait déjà fait chronique dans le lycée et personne na voulu intervenir moi même j'y ait pris pas j'avais des crises terribles et personne ne pouvait me l'expliquer j'ai du voir les médecins le plus psy a savoir pierre ndiaye de l'hopital de fann et j'ai aussi nos marabouts mais rien a faire a chaque que je retournais au lycée je piquais des crises et c'était valables pour d'autres personnes dans des classes différentes je pense que ce qu'on doit faire doit se procéder a l'intérieur du lycée car moi mes crises mont quitte dieu merci que j'ai quitte le lycée lamine c'était comme par enchantement disparu complètement comme si je n'avais jamais eu des crises et cela ma même prive de mon bac la première maintenant ma ngi sant yalla bou bakh alors au autorités je leurs demandes de faire des wathier kamil au lycée et de regarde ce qui ne vas car a l'époque on disait qu'on avait coupe un arbre a 'l'intérieur du lycée qu'on ne devait pas coupe
alors wa salam j'espere que pour ces personnes tout redeviendras comme avant car quand ces crises vous alors c'est vraiment fatiguant
bonne chance

6.Posté par amina le 22/04/2008 22:34
que sa narive pas au c.e.m matar seck de rufisque princessendiaye2007@yahoo.fr

7.Posté par mariama thior gakou le 25/04/2008 15:30
que les autorites n croient pas que ce sont des caprices car jen faisais parti et cest bel et bien des djinnés

8.Posté par fati aboubacar gabar le 25/04/2008 15:34
que cest bel et bien vrai car ce phenomene cest passé dans les autres ecoles comme notre lycee blaise diagne que les gens ne croient pas que ce nest que du cinéma car mon amie en faisait parti

9.Posté par mariama thior gakou le 25/04/2008 15:42
les gens disent que ce sont des drames mais croyait que cest pa vrai . yavait vraiment la crise . je suis au cem lamine gueye et moi aussi jai fait la crise deux fois le vendredi et le lundi. je demande a mes amies de ne pas mettre ca dans leur tete car sinon elles risquent de tomber folles et les autorités doivent prendre des mesures et nous remercions farba detre venu tot car apres dieu et nos parents cest lui qui nous a sauvé .merci infiniments. et je madresse aux parents aller soigner vos enfants ne croyaient pas que laide des medecins sont suffisantes .et jinsiste sur le fait quil ya des djinnés

10.Posté par KOUYATE le 03/06/2008 17:00
c'est pas la prmiére fois que celà arrive. Le même phénoméne s'est produit au Lycée Lamine Guéye en 1998, j'étais éléve en terminale S2F. Mais cette fois ci c'était une vingtaine d'éléves et la plus part étaient des fille voilées "Hibadou Rakhman". Elles réagissaient très bizarement quand on faisait l'appel à la priére. C'est bizare comme phénoméne et je pense pas que ça soit un pire hazar que celà s'est produit 10 ans aprés ?

11.Posté par tyma le 19/12/2008 20:20
doyna warr dall

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State