Référence multimedia du sénégal
.
Google

[PHOTO] La bande de cambrioleurs qui écumait la ville de Tambacounda sous les verrous

Article Lu 11267 fois

Quelques semaines aprés le démantelement de la bande de I. D. alias Del Patio par les policiers, ce grand malfaiteur qui écumait la ville, l'insécurité était encore loin d'être vaincue, malgré la pression des hommes du colonel Wagane Faye de la légion de gendarmerie et du commissaire Mame Seydou Ndour de la police de Tamba qui vaillent au grain. Et le multirécidiviste et ancien militaire A.A.N et sa bande qui opéraient en groupe aussi bien en ville que dans les abords de la commune, imposaient leur loi à des populations dans le désaroi, qui voyaient leurs biens disparaitre ou s'ils ne perdaient pas la vie. Cet ancien militaire à la tête d'une de 4 malfaiteurs avait demandé à ses hommes de vivre séparément pour éviter de tomber entre les mains des forces de sécurité qui étaient à leurs trousses. Cette stratégie leur a toujours réussi jusqu'à ce jour fatidique du 31 octobre à 15 heures oû ils ont été mis hors d'état de nuire avec leurs butins composés d'effets vestimentaires, télévidéos, denrées alimentaires, arme, coupe-coupe et motos grace la synergie des efforts entre policiers et gendarmes.



[PHOTO] La bande de cambrioleurs qui écumait la ville de Tambacounda sous les verrous
Les faits se sont produits au quartier Dépôt, Pont, Liberté, Saré Guilél et Plateau à une semaine du mois de ramadan lorsque les pandores de la brigade de recherches de la gendarmerie de Tambacounda a été saisie par le préposé des douanes Gamou Mbengue en service à Vélingara, du vol de son pistolet automatique de rotation de marque Béréta de calibre 9 mm, de son chargeur garet de son téléphone portable de marque nokia. Quelques jours plutard, le boutiquier maure Abdou Ould Zouaibou ayant pignon sur rue au quartier "Dépôt" prend son courage à deux mains pour déposer une plainte suite à l'attaque à main armée dont il est victime par trois hommes encagoulés, armés de pistolet automatique similaire et d'un coupe-coupe. La victime précise que l'un des assaillants avait une cicatrice en dessous de l'oeil gauche et l'arme qu'il portait avait les mêmes caractéristiques que cele des enquêteurs venaient de découvrir enterrée au quartier Abattoirs complémentaires. Munis de ces renseignements, les hommes de l'adjudant-chef Oumar Cissé ont mis en branle leur machine.

[PHOTO] La bande de cambrioleurs qui écumait la ville de Tambacounda sous les verrous
Modus opérandis des cambrioleurs

Le Guinéen I.D. 35 ans, docker à ses heures perdues, profite du sommeil profond du préposé des douanes, Gamou Mbengue pour investir l'intérieur de sa maison sise au quartier Plateau pour lui voler son arme et son téléphone portable. Une fois le forfait accompli, il se rend chez A.A.Nd né en 1970 à Thiés, notoirement connu à l'identité judiciaire. Ils mûrissent en compagnie de A.S (en fuite), l'idée de s'attaquer à la boutique du maure Abdou Ould Zouaibou sise au quartier "Dépôt" qui ferme tard en cette période de ramadan. C'est ainsi qu'aux environs de 3heures du matin, aprés une pluie battante, les trois assaillants font irruption dans la boutique, le tiennent en respect avec l'arme et un coupe-coupe avant de l'asséner un violent coup de cross à la tête et lui dérober la somme de 7 75000 fcfa. Selon la victime. Quelques jours plus tard, en l'absence du Guinéen I.D. 35 ans, le chef de bande A.A.N et A.S (en fuite) s'adjoignent S.S. né en 1969 à Diaobé et Y.D. né en 1984 et domicilié au quartier "Dépôt" pour s'attaquer nuitamment par effraction à la boutique d'effets vestimentaires du commerçant Daouda Diop au quartier Salikéné et y dérobent des marchandises d'une valeur de 600 000 fcfa avant de sa la partager entre d'une part le chef de bande A.A.N et S.S. et d'autres part Y.D. et A.S. Les deux prémiers cités trouvent acquéreurs en la personne de I. S. D. un grand commerçant établi au marché central pour la de 75 000 fcfa au moment oû les deux autres écoulent leurs parts à Vélingara à 190 000 fcfa. Comme l'appétit venant en mangeant, les 4 malfrats identifient le domicile d'un agent du service régional du commerce, Abasse Touré au quartier Liberté qu'ils investissent à 4 heures du matin, s'emparant de sa moto 125 avant de la faire passer par dessus son mûr de clôture et rejoindre le quartier Saré Guilél, le dernier refuge du chef de bande oû d'ailleurs, la moto sera découverte par les enquêteurs.

[PHOTO] La bande de cambrioleurs qui écumait la ville de Tambacounda sous les verrous
La mêche vendue par un des malfrats

Se sentant coincé, S.S. décide brusquement de cooperer et d'avouer aux enquêteurs de la brigade de recherches de la gendarmerie des forfaits qui n'étaient même pas l'objet de leur enquête. C'est ainsi qu'il a avoué avoir en compagnie du chef de bande A.A.N voler pare effraction la nuit diverses denrées alimentaires, des batteries, cigarettes et 15 700 fcfa dans la boutique de Aliou Diakhaté sise au quartier Pont. S.S. d'enfoncer le clou en révélant deux autres tentatives de vol, l'un au marché mariniére en compagnie du même du chef de bande dans la boutique de Moustapha Amar oû ils avaient déjà réussi à mettre dans deux sacs de 50 kg diverses marchandises avant de se faire surprendre par des noctambules qui se pavanaient dans les abords immédiats. S.S. d'ajouter qu'en compagnie d'A.A.N., il a ouvert par effraction une boutique sise derriére l'ancienne gare routiére sans parvenir à y soutirer de la marchandise du fait du réveil brutal du maître des lieux. Lenquête a révélé qu'I.S.D. a acheté les postes téléviseurs et leurs lecteurs CD volés au domicile du chef de quartier de Saré Issa, en l'occurence Abibou Diallo et Diariétou Sidibé ménagére au quartier Pont. Mis à nu, les différents mis en cause ont tous sans détours avoué leurs imputations. Aprés des heures de garde-à-vue, les malfaiteurs rejoindront ce vendredi le parquet oû ils devront répondre des délits d'association de malfaiteurs, vol en réunion à main armée, vol en temps de nuit d'une arme et munitions de la prémiére catégorie, recel d'appareil d'électro-ménagers provenant d'un vol et recel de malfaiteurs. En plus des membres de la bande à A.A.N. deux autres individus, le boutiqier S.D. domicilié au quartier Plateau et le maître coranique L.B. domicilié au quartier Déépôt ont été aussi épinglés pour recel.

Source: Tambacounda.info

Article Lu 11267 fois

Dimanche 4 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State