Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ PHOTO ] L‘AFFAIRE DE LIBERTE 6 EXTENSION ELUCIDEE: Les meurtriers des cambistes arrétés

Article Lu 13935 fois

La Sûreté urbaine, comme toujours, vient d'élucider l'affaire du meurtre des cambistes, Alla Faye et Mbaye Ndour, assassinés et abandonnés à Liberté 6 Extension. Les suspects appréhendés, ont été pris entre le 04 et le 05 février 2008, grâce aux multiples investigations menées par les hommes du commissaire Modou Diagne. Les meurtriers ont un complice d'origine asiatique, en fuite depuis le soir du meurtre, et considéré comme étant le principal suspect. Pour le moment, les deux hommes sont en garde-à-vue dans les locaux de la Sûreté Urbaine , avec leur chauffeur, en attendant la fin de l'enquête.



[ PHOTO ] L‘AFFAIRE DE LIBERTE 6 EXTENSION ELUCIDEE: Les meurtriers des cambistes arrétés
Deux hommes viennent d'être arrêtés par la Sûreté Urbaine pour le meurtre des cambistes, dont les corps avaient été découverts dans la journée du 11 Janvier 2008 à Liberté 6 Extension. Le premier suspect, un dénommé Cheikh Kane, ancien chauffeur de clando originaire de Khombole, a été arrêté le 04 de ce mois de février à la Pâtisserie Médina de Dakar. Le second est un certain youssouf Badji, son ami et complice, interpellé le lendemain, 05 février 2008 à Sacré-Cœur. Les meurtriers ont été pris grâce aux multiples investigations menées par les hommes du commissaire Modou Diagne de la Sûreté Urbaine. D'après les informations tirées des mis en cause, un de leur complice, un étranger d'origine asiatique, serait l'unique responsable du meurtre des cambistes, Alla Faye Et Mbaye Ndour. Car connaissant très les défuntes victimes, puisqu'il a eu à travailler longtemps avec eux. Ainsi, le soir du meurtre, l'Asiatique avait fixé un rendez-vous aux deux cambistes, pour une transaction. La rencontre eut lieu à la pointe des Almadies où il les avait conduits. Selon toujours les affirmations de Cheikh Kane et Youssouf Badji, la conversation ayant tourné au vinaigre pour on ne sait quel motif, l'Asiatique a finalement décidé d'éliminer ses deux invités. Pour ce faire, et sans que ceux-ci se rendent compte de ce qui les attendait, il a versé un dangereux poison dans leurs verres. Ce qui les a rendus inconscient et totalement inertes, jusqu'au moment où ils ont été transportés et déposés dans le coffre de la Mercedes , qui a été abandonnée dans un quartier de Liberté 6 Extension. Les cambistes sont-ils morts sur le coup, ou seulement durant les jours où ils ont été abandonnés dans le coffre de cette voiture ? Personne ne sait. Ce qui est sûr, c'est que l'Asiatique avait prémédité ce meurtre, avec ses deux complices. Mais, il a été très rusé de prendre la poudre d'escampette, le soir même du meurtre. Aidé par un Sénégalais, il s'est rendu en Gambie, avant de prendre un vol pour l'étranger, trois jours après. Pour le moment, les nommés Cheikh Kane et Yousouf Badji se trouvent en très mauvaise posture. Car cet homicide vient de d'apporter la lumière sur deux autres cambriolages perpétrés au début du mois de Décembre 2007 dans deux maisons de familles chinoises. Le premier avait permis aux assaillants, composés des deux meurtriers, arrêtés, et de leur chauffeur, un nommé serigne Babacar Diène, d'emporter la somme globale de 13 millions de FCFA, devant leurs victimes, impuissantes. Le deuxième cambriolage, lui, n'avait pas porté ses fruits, du fait de la forte résistance du gardien des lieux, qui avait su leur tenir tête. Ce troisième délit, le meurtre des cambistes, est certainement celui de trop, qui leur fera perdre leurs ailes, vu tous les faits antérieurs qui ornent leur passé, et surtout celui de Cheikh Kane, très connu des archives de la police centrale. Les mis en cause n'attendent donc que le bouclage de l'enquête pour rejoindre le parquet. Voici donc, une fois de plus, un beau travail effectué par le commissaire Modou Diagne et ses hommes, qui, depuis 2006, ont résolu, en un temps record, toutes les affaires de meurtres traitées par leur commissariat.

Fatou Diallo

Source: L'office

Article Lu 13935 fois

Mercredi 6 Février 2008





1.Posté par domi rewmi le 06/02/2008 15:41

2.Posté par senegalaise le 06/02/2008 16:26
UN tres grand bravo a la surete,continuez ce beau travail.Qu'Allah vous benisse

3.Posté par bass le 06/02/2008 17:00
je suis tres fier de notre police nationl (sa kaw sa kanam rèk)

4.Posté par usher le 06/02/2008 17:04
ravo a la police nationale . maintenant il faut faire revenir la peine de mort pour ces bandits

5.Posté par ramses le 06/02/2008 17:07
Bravo et si on vous confié l'affaire des goordjiguennes, surment vous ferai la lumiére en un temps recoord....

6.Posté par eva le 06/02/2008 18:08
vous tuez des pères de familles laissant leur familles ds un desaro total et croyez que vous en sortirez comme ca. Yalla geumoul nélawoul

7.Posté par Juuf le 06/02/2008 18:51
Le vrai miracle, c'est pas le pamplemousse, c'est l'arrestation de meurtrier au Sénégal par la police ! Maintenant, reste à savoir si Wade ne va pas le relâcher comme la dernière fois.

8.Posté par autre le 06/02/2008 19:18
bravo n fois a la surete nationale ces gens ils meritent d etre assinés d une maniere vulgaire mais ils faut les mettre en prison durant toute leur vie té yane lène lou dissadisse et ils verront au jujement dernier

9.Posté par Mamadou le 06/02/2008 19:38
Je suis fiers de vous, Bravo commissaire et à vos hommes.

10.Posté par inco le 06/02/2008 20:19
ke justic soit faite nul na le droit d'enlevé la vie seul dieu en est capable

11.Posté par amy le 06/02/2008 20:53
voial ca qu'on demande a la DIC de faire mais pas a s'attaquer a la vie privee des gens

12.Posté par khady le 06/02/2008 22:20
avec leur visage de criminels

13.Posté par binta le 07/02/2008 11:47
C EST BIEN DE LES ENCOURAGER CETTE POLICE LA , MAIS JE TROUVE QU ELLE NE FAIT LUMIIERE QUE SUR CE QU ELLE VEUT ET POUR LE MEURTRE DE FEU BABACAR SEYE TOUJOURS LA POLICE N A PAS TROUVE LES commanditaires de ce VICTIME POURQUOI ?

14.Posté par marème le 07/02/2008 14:07
bravo la police vraimen vous ete des exper je nè jamai pensè ke les assassin seron retrouvè un jour il faut jamai les relachè parceke il ne cesseron pas il von refaire ca apres leur pène il fau les enfermè a vie cè salaupar surtou le gros au gro ventre cheikh kane je sai koi ce salaupar de domarame lii moye senegalai senagali war na time niite diko raye salau yal ga dèè thi anam yoii gueneu gnaw

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State