Référence multimedia du sénégal
.
Google

PHENOMENE DU MASSAGE A DOMICILE AU SENEGAL: Une forme de prostitution déguisée?

Article Lu 143117 fois

Depuis quelques temps, on note au Sénégal, particulièrement à Dakar et dans la Petite côte, une prolifération de centres d'esthé­tique, de salles de sport et de fitness offrant dans la panoplie de leurs services, des massages réparateurs et ces soins visant à l'en­tretien du corps et donc au bien-être ou au maintien de la forme physique. La mode, c'est de se maintenir jeune et en bonne forme. Et du coup, c'est la rude vers ces salles, salons ou instituts de beauté ou services -c'est selon- fortement appréciés par une clien­tèle assez particulière. En très peu de temps, ces services ont connu un essor fulgurant et un succès bien réel si l'on s'en réfère à leurs nombres, aux nombreux témoignages, ou tout simplement à la publicité faite sur la question avec les sms sur les bandes-annon­ces des écrans de télévisions, sur Internet et les journaux gratuits. Les petites annonces les plus fréquentes sont des offres de soins esthétiques et de massage, mais un massage assez singulier car cela ne se passe nulle part ailleurs qu'à domicile ou alors dans un endroit discret. Jusque-là, ll n’y a apparemment rien d'anormal, mais quand la masseuse s’habille exprès sexy et que la séance change d'orientation et comporte des aspects érotiques cela vire plutôt à autre chose. Autant le dire Ici et maintenant Dakar est sur les pas de Bangkok, la capitale thaïlandaise, escale du tourisme International, réputée pour abriter les centres de massage les plus chauds de la région asiatique.­



PHENOMENE DU MASSAGE A DOMICILE AU SENEGAL: Une forme de prostitution déguisée?
Dans presque tous les quartiers, tous les coins de rue, nombreuses sont les filles qui s'improvisent masseuses en ouvrant les portes de leurs appartements à une clien­tèle qui chercherait surtout à joindre l'utile à l'agréable. Un massage fait dans un endroit insoupçonné ou à domicile quand il n'y a pas âme qui vive ou quand madame est sortie en toute discrétion. Quand aux grandes dames qui se font masser, elles choisissent, le plus souvent, un grand gail­lard, de préférence fort et musclé, pour se faire masser tout le corps sans négliger le plus petit détail. De quoi se demander ce qui motive réellement les gens à faire recours aux soins de ces masseurs quand on sait que ces derniers n'ont aucune qua­lification pour s'adonner à cette pratique car n'ayant suivi aucune formation pour ce faire. Dans tous les cas, le constat est qu'il y a croissance vertigineuse de cette activité et cela n'est pas sans porter préjudice à l'image et à la réputation des véritables kinésithérapeutes car elle est de plus en plus associée à ces pratiques peu ortho­doxes qui se déroulent loin des regards indiscrets, dans l'impassibilité totale des autorités publiques. Les moeurs, les vertus de notre culture sont sérieusement dégra­dées.

Le problème de la formation

Les filles ou femmes qui pratiquent le mas­sage et en font une profession, ont-elles été formées et initiées aux techniques du massage thérapeutique ? La kinésithéra­pie ? Mieux encore, au Sénégal, existe-t-il des instituts ou écoles de formation en kiné où l'on enseigne comment procéder à un massage ? Aucun à notre connaissance.­

En France par exemple, la loi stipule que les seuls habilités à pratiquer le massage, sont les kinésithérapeutes que celui-ci soit thérapeutique ou non thérapeutique. Et ces derniers sont obligés de suivre un cur­sus minimum de trois ans d'études, sanc­tionné par un diplôme d'Etat, et appren­nent et connaissent, durant leur formation, parfaitement l'anatomie, la physiologie, la biomécanique et la pathologie du corps humain. Leur compétence en matière de bilan diagnostic kinésithérapeute est un préambule indispensable à la réalisation d'un massage bien-être en toute sécurité. Au Sénégal aussi, il existe bien des kinési­thérapeutes. Seulement ils travaillent uni­quement dans le domaine de la santé où ils s'occupent précisément de la rééduca­tion des malades accidentés ou ceux qui ont des problèmes avec les nerfs et les articulations. Ils se sont spécialisés dans cette branche et connaissent parfaitement l'anatomie humaine.

Publicité à outrance

En outre et parallèlement aux prestations de services de ces filles se réclamant mas­seuses, il existe bel et bien des espaces, plus ou moins de grande renommée, des salons de beauté qui proposent des soins de massage. Ce sont des instituts, qui pour la plupart d'entre eux visités, sont gérés par des étrangers (Libanais, français) venus s'installer au Sénégal. Pour ce qui concerne ces derniers, le massage se fait sur place par des professionnels de façon sérieuse car ce sont des personnes qui ont été formées pour ce faire. Ils utilisent des huiles de massage relaxantes composées de produits dermatologiques testés. Ces professionnels du massage s'indignent même du fait que beaucoup de filles qui pratiquent aujourd'hui ce métier menacent la profession. Ils tirent à boulets rouges sur les centres de massage et ces pratiquantes d'un genre nouveau qu'ils soupçonnent de s'adonner tout simplement au plus vieux métier du monde. Car ils ne comprennent pas pourquoi elles proposent à leurs clients des compléments de services particulière­ment douteux frôlant la prostitution.

II est vrai que beaucoup de particuliers ont investi le créneau et travaillent en intelli­gence avec des filles recrutées pour leurs appâts physiques, qui prennent le soin de bien se maquiller et de s'habiller de façon provocante. Ces filles proposent des mas­sages sensuels à domicile ou dans un appartement choisi exprès tout en insistant sur la discrétion. C'est un circuit informel, de la prostitution déguisée en toute clan­destinité, c'est l'avis de beaucoup de per­sonnes interrogées. Monsieur Talla, appe­lons le ainsi pour préserver son anonymat conformément à sa volonté, évolue dans le bruyant milieu du show-biz sénégalais et a eu à recourir aux prestations d'une «mas­seuse». «J'ai, nous confiera-t-il, une fois fait appel à une masseuse à domicile parce que je ressentais réellement de la fatigue. Et j'avais aussi des courbatures et un mal de dos qui perdurait. J'ai !u une annonce dans un journal gratuit et j'ai appelé sur le numéro donné. La fille est venue donc pour une séance de massage. Elle a com­mencé par bien faire son travail, mais au bout de quelques instants, elle m'a touché à des endroits intimes et a fini par m'exci­ter. J'étais dans tous mes états et c'est en ce moment qu'elle m’a clairement dit que si je voulais aller plus loin avec elle, je devais y mettre le prix. J'ai du casqué pour assouvir mon envie pressante du moment. C'est quand elle est partie que j’ai compris qu’elle était en réalité une travailleuse du sexe car elle avait même amené avec elle des préservatifs Et depuis lors, c'est fini les massages à domicile ».

II y a ainsi donc, de quoi s'intriguer surtout pour ceux qui pensent que les deux activi­tés, massage à domicile et prostitution n'ont rien à voir l'une avec l'autre. La ques­tion qui se pose est de savoir si c'est abu­sif de considérer cette masseuse comme une prostituée ? C'est une qualification assez dégradante mais qui sied pourtant au fait. Un autre témoignage recueilli abonde pratiquement dans le même sens, c'est celui d'un autre homme que nous nommerons Mody : « Je fréquentais une masseuse qui travaillait dans un salon de beauté à Dieuppeul. Au début, une ou deux fois, les séances de massage étaient strictement professionnelles maïs finale­ment j'ai fini par lui faire la cour et elle a accepté. Je trouve difficile pour un homme normalement constitué, de résister à une fille sexy et charmante qui se tient tout près de toi et te masse le corps, jusque dans les parties intimes parfois ».

Les autres hommes interrogés sur la ques­tion sont tous formels. Pour eux, il n'y a même pas d'amalgame à faire, c'est juste une façon plus «civilisée» de se prostituer, Bacar N. nous donne son avis : «je fais souvent recours à une masseuse, mais c'est surtout pour le sexe. I! n y a même pas à chercher de midi à quatorze heures, ce sont des travailleuses du sexe et je les préfère à celles qui traînent dans les rues. Elles sont plus discrètes que les autres dans la façon de faire».

Et la publicité de leurs commerces qui se fait à travers l’écritel des chaînes de télévi­sion continue toujours. Elles s'affichent et donne des numéros de téléphone sur les bandes-annonces du petit écran. Le phé­nomène est encore plus flagrant dans la station balnéaire de Saly Portudal, très pri­sés par les touristes. Et là ce sont des pan­cartes et des tableaux qui font office de pub.

Saly, la poule aux oeufs d'or

Pendant que la plupart des honnêtes gens essaient de trouver un boulot respectable, ces autres filles organisent leur journée tout différemment. Un numéro de télé­phone juste pour l'effet, quelques huiles de massage suffisent à ces filles et le tour est joué. Elles ont trouvé une façon très ingénieuse de trouver de l'argent facile­ment en s'adonnant à ce métier : une prostitution déguisée, sans vergogne au grand dam de la corporation des kinésithé­rapeutes. En effet, à Saly, il arrive souvent de voir des filles qui s'adonnaient aux tres­ses se métamorphoser, par on ne sait quelle alchimie, en masseuse profession­nelle. Et après seulement quelques semai­nes d'exercice, changer complètement de standing de vie avec villa et véhicule, Un standing de vie acquis vraisemblablement avec une autre «science» que celle du massage.

II est grand temps de réagir par rapport à ce phénomène qui est en train de prendre des proportions inquiétantes en cette période de morosité économique ambiante.

Rokhaya THIAM

Source: La voix plus

Article Lu 143117 fois

Mercredi 21 Mai 2008





1.Posté par Mana le 21/05/2008 03:06
Ba diamono di bakh mak sou soné domam walla seuteum lay wo mou beuss ko.

2.Posté par 00 le 21/05/2008 03:41
Wakha ti ko dé, Mana!!!!!!

3.Posté par MAN le 21/05/2008 09:24
Bonjour

Ces masseuses sénégalaises sont partout dans la sous région. Je vous confirme que de la prostitution déguisée.
Elles sont très nombreuse à Bamako, commence à ouvrir à Ouagadougou et Abidjan.

A cause de ces salons de "massage" et de certaines "coiffeuses" dans la sous région, la réputation de la sénégalaise a pris un réel coup.

Faites un tour à Bamako, ou Ouagadougou ou ...........et pour vous faire une idée des sénégalaise (mariées ou célibataires) d'aujourd'hui.


4.Posté par MAN le 21/05/2008 09:28
Bonjour

Ces masseuses sénégalaises sont partout dans la sous région. Je vous confirme que c'est de la prostitution déguisée.
Elles sont très nombreuses à Bamako, commencent à ouvrir à Ouagadougou et Abidjan.

A cause de ces salons de "massage" et de certaines "coiffeuses" dans la sous région, la réputation de la sénégalaise a pris un réel coup.

Faites un tour à Bamako, ou Ouagadougou ou ...........et pour vous faire une idée des sénégalaises (mariées ou célibataires) d'aujourd'hui.

5.Posté par anonyme le 21/05/2008 10:07
Je confirme que c'est de la prostitution déguisée pyuisque si tu le désires elles te massent le sxe jusqu'à ejaculation.

6.Posté par o le 21/05/2008 10:33
MANA wakhatiko dé!!! LOL!

7.Posté par tokossel le 21/05/2008 10:55
Man, je confirme tes dires. Les sénégalaises font feux de tout bois à Bamako. Les séances de massage se transforment en séance de "jambicure" et comme tu dis la réputation de notre cher pays en prend un sacré coup.
wa salam

8.Posté par linguère le 21/05/2008 11:02
ces hommes qui font appel à elles saven très bien que ce sont des prostituées

9.Posté par jazz le 21/05/2008 11:13
rien ke de la prostitution deguisee et c'est vraiment tres deplorable............

10.Posté par joe sylla le 21/05/2008 11:13
pffff

11.Posté par Bébé le 21/05/2008 11:16
Thieu deuggue deuggue, Mana wakhna deug. Sama yaram bouye métti, je demande à mon mari, à mes soeurs ou à ma chère bonne de me "rassembler les os" bien bon.
A mon avis, ces "massages" penchent plus vers le sommet de la perversion. Chômage oblige.
La plupart des belles filles fringuées dernier cri qui pilullent Dakar s'adonnent à la prostitution sous le couvert de massage.
Bilaye diamono sopékouneu.

12.Posté par ok le 21/05/2008 11:38
maintenant lhomme travail la femme aussi travail le soir quand il se retrouve à la maison tou les deux sont éperdument fatigués ; la femme na plus la force de faire un massage à son homme , ce qui poussent beaucoup homme à faire recours à ces filles pour un massage

djiguéne gni nio talatoul séne dieukeur ndah out khaliss

13.Posté par gaindè le 21/05/2008 11:44
waw bebe djamono bou sopekou mo takh niit yii sopekou tey lambay guenei niaw dè liiii thi thigatou gou meti ni sama yakh yi sakh donio meti instant yi

14.Posté par arame le 21/05/2008 13:57
diométina ou est MARVEL? j'attend ton commentaire du jamais vu SENEGAL TASSNA

15.Posté par EMTI le 21/05/2008 14:06
MANA TOCCE NGA FI (TU AS A CASSE LA BARAQUE)
REE BA TASS

16.Posté par buzz le 21/05/2008 15:27
je veux un massage !

17.Posté par Marieme FALL le 21/05/2008 15:33
Cela est tres grave, Tout cela est interdit par la religion musulmane . Ils jouent avec le feu, Allah nous observes tous attention.

18.Posté par adja le 21/05/2008 17:23
pourtant il y en a qui st professionelles

19.Posté par Oumar le 21/05/2008 21:36
What kind of massages we are talking about. "Happy Ending" I love NY

20.Posté par gentleman le 22/05/2008 01:14
lmao, un truc de fouuuuuuu

21.Posté par dof le 24/05/2008 19:43
oui la majeure partie c'est des putes,mas la conjoncture actuelle au senegal,,,on a encore rien vu et c'est dommage car quant on a pas quoi manger on n'a pas le choix,

22.Posté par didi le 25/05/2008 16:35
Le cube Maggi, pour des fesses rondes et sexy
En RDC, des femmes utilisent le concentré d’aromates comme suppositoire pour arrondir leur postérieur. Certaines femmes de République Démocratique du Congo se servent du cube Maggi par voie anale pour arrondir leur croupe, que les hommes préfèrent dodue. La pratique n’est pas sans risque pour la santé.


La chanson « Ntaba ya Bandundu » devient doucement un tube en République Démocratique du Congo. Cette rumba de Shiko Mawatu, plus connu comme parolier, traite dans ses grandes largeurs de l’infidélité d’une femme. Mais l’introduction du morceau évoque un sujet tabou. « T’en as déjà mis huit sur les dix qu’il y avait à la cuisine, lance en substance le morceau en lingala. Laisse les deux autres pour assaisonner les haricots. » Hélène se plaint en effet que son amie ait dilapidé le stock de cubes Maggi pour rester au top de sa forme fessière.

Certaines introduisent en effet ce concentré d’aromates par voie anale pour avoir le postérieur généreux dont une majorité de Congolais raffolent. Elles l’utilisent dans sa forme brute comme suppositoire ou le liquéfient afin de l’introduire plus facilement par le biais d’une seringue. « Les femmes se disent que comme le cube Maggi est plein d’élément nutritifs, si on le place à cet endroit, seules les fesses prendront de la masse », résume Kerwin Mayizo, chroniqueur radio sur RFI et France Inter.

Le spécialiste musical souligne que de grands artistes du pays demandent à leurs danseuses d’utiliser le « cube ». Il se remémore des scènes qu’il a vues, des informations qu’on lui a fournies et dresse un emploi du temps type des filles : « Elles restent dans une villa où, le matin, un chorégraphe les fait danser. Vers 10h, elles voient leur conseiller en esthétique qui leur donne des lotions et des produits décapants. Après, on s’arrange pour qu’elles fassent au moins trois repas copieux et très gras. Le soir, le médecin du coin vient avec du Durabolin. Comme au final sur dix filles on n’en garde que cinq, certaines demandent à ce qu’on leur amène du cube Maggi pour mettre toutes les chances de leur côté ».

Les résultats de cette pratique sont mitigés. Chez certaines, le subterfuge fonctionne et les filles ne se privent pas de parader fièrement. A tel point que celles qui sont naturellement dotées d’un petit popotin n’hésitent pas à soulever la thèse du cube Maggi auprès de leur petit ami, quand ce dernier louche de trop près sur la croupe d’une rivale potentielle. Une façon de vanter le naturel et de dénigrer une « tricheuse » présumée.

Belle à mourir

D’autres utilisatrices n’y ont pas trouvé leur compte, à l’image d’Antoinette*. « Mes fesses ne s’élargissaient pas. Tout allait dans mes hanches et mes fesses n’étaient pas si rebondies », se désole cette jeune femme de 24 ans. Du coup, elle a abandonné cette mode. Une mode qui peut se révéler dangereuse pour la santé. De nombreuses femmes ont développé des infections, notamment à cause des épices contenues dans le cube Maggi. Les moins chanceuses ont succombé. Des cas tragiques dont les medias se sont fait l’écho.

Devant la menace sanitaire, des campagnes de sensibilisation ont été menées. Les dangers sont de plus en plus clairs, surtout dans l’esprit des filles scolarisées. Mais la tentation subsiste chez les plus minces, même instruites. Elles savent que leur silhouette frêle n’est pas un gage de beauté et que, pire, elle peut les faire passer pour des séropositives.

Aurore Assombri
Afrik.com


Avril 2008.

23.Posté par nfii le 28/05/2008 23:33
maylène gnou sougnou diame massage daal moko yore kou ame sa diplome kaye wara massaè si les femm mariè ne soccupe plu de leur mari les masseuse von le faire et si bien meme

24.Posté par koite le 09/06/2008 15:28
je suis malienne et je suis au mali, mais vous depensez un peu cas -même car c'est vous les hommes qui les encouragent donc assez les insultes reagis comme un intellectuel , biensûrs, si non je pense que c'est due au chômage et là elle exploite ce qu'elle savent faire c'est normal.

25.Posté par koite le 09/06/2008 15:32
et j'avoue qu'elle savent faire, pas mal d'homme sont tomlber dans leur piège alors les femmes de toute les races montrer a vos maris copain que vous aussi vous en êtes capable biensûrs.

26.Posté par Dufour le 17/06/2008 19:33
Ces masseuses apportent aux hommes le bonheur, la detente, le sexe restera la plus belle chose!!!! profitons de leurs douces caresses et du reste

27.Posté par raba diop le 27/06/2008 23:13
cherche une masseuse sexy contactez 774526986

28.Posté par pape le 03/12/2008 17:25
bonsoir a tous c'est ma première fois de visiter ce site et le sujet est sans doute interessente car a bamako les sénégalaises elles sont nombreuses surtout à la cité du niger, magnabougou, hamdallaye, et kalaban-coro. de la vraie prostitution

que dieu nous aides les autorités maliennes sont a pied d'oeuvre pour arreter le massage au mali et mettre les masseuses en prisons

29.Posté par tabarni le 26/02/2009 10:52
slt je cherche un client en senegal pour exporter d 'huil d 'argan des produit cosmetiques naturel d'huil d 'argan des produits de massage merci

30.Posté par madou le 25/03/2009 01:00
envie d'un massage hot amadou1978@hotmail.com

31.Posté par this is the life le 27/05/2009 23:08
bon c simple. je vais y remédier cette discussion. nous tous nous savons ke le sexe est la plus bonne chose au monde. arrétons de nier a la vérité. nous adorons tous et toutes le sexe kan méme. kel étre humain ne dézire pa vivre sans sexe. celui ki le désire né pa humain. ne kou néke dounde doundeum! c simple.
celui ki ve le faire avec une masseuse kil le fasse, celui ki le désire avec sa femme méme choz com avec nimporte ki.
je dirai plus simplement vive les masseuse et vive la liberté

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State