Référence multimedia du sénégal
.
Google

PETITION CONTRE MACKY SALL: Le président Wade en est l'instigateur

Article Lu 1530 fois

L’Assemblée nationale a été hier le cadre d’un spectacle insolite : des députés de la majorité, en file indienne, devant le bureau du président de leur groupe parlementaire pour signer une pétition destinée à mettre Macky Sall en minorité.



PETITION CONTRE MACKY SALL: Le président Wade en est l'instigateur
Après les moyens plus ou moins diplomatiques de persuasion, les adversaires du président de l’Assemblée nationale, sous la férule de Doudou Wade, semblent être montés, un cran plus haut, dans leur volonté de se défaire de Macky Sall. Ainsi donc, toute l’après-midi d’hier, Doudou Wade recevait des députés, un à un, dans son bureau transformé, pour la circonstance, en officine de recrutement pour députés candidats à la signature d’une pétition. Le procédé était très simple : chaque fois qu’il recevait un parlementaire, Doudou Wade lui faisait savoir que c’est sur instruction du président de la République, via le Colonel Malick Cissé, que la pétition a été initiée. Une telle précision ayant la vertu d’être interprétée, au second degré, comme une demande expresse de Me Wade pour apposer leur paraphe sur le fameux document. Le centralisme démocratique étant ce qu’il est au Pds, les députés n’auront pas besoin de complément d’informations pour savoir ce qui est attendu d’eux.
Alors, délaissant leurs obligations républicaines, celles pour lesquelles ils ont été envoyés à la Place Soweto, des députés à la queue leu leu, passaient dans le bureau du président du groupe parlementaire pour une séance de signature. Le comble, c’est quand le ministère du Développement rural et de l’Agriculture passait en plénière que tout ceci se jouait. C’est pourquoi ‘ils n’étaient pas 14 députés dans l’hémicycle’ à faire face à Hamath Sall, témoigne une source qui était sur place. Dehors, les conciliabules allaient bon train. A court terme, l’objectif visé étant de débarquer Macky Sall du moelleux fauteuil sur lequel il ne trône que depuis à peu près six mois.

Néanmoins, l’entreprise pourrait s’avérer un chemin de croix. Vu que le pré-carré de Macky Sall entend user de tous les ressorts juridiques pour ne pas se laisser faire. ‘L’Assemblée nationale est le siège du pouvoir législatif’, rappelle Abou Abel Thiam, conseiller en communication du président de l’Assemblée nationale. Autrement dit, ‘c’est la chambre qui vote les lois qui s’appliquent à tout le monde’. Faisant sienne la maxime juridique selon laquelle, ‘nul n’est censé ignorer la loi’, M. Thiam souligne que, ‘dans aucun texte, il n’est mentionné le mot “pétition“‘. Et de se désoler du spectacle qui a eu cours, hier, à l’Assemblée nationale. ‘C’est triste de voir des députés obéir à des injonctions pareilles. Ce n’est pas cela le mandat parlementaire. Le Parlement n’est pas un quartier général politique où on peut se permettre de jouer sur l’ignorance de certains ou la corruptibilité d’autres quand ce ne sont pas des intimidations pour essayer de régler des querelles de basse politique’, souligne Abou Abel Thiam. Qui se demande ‘les motivations de ceux qui ont initié la pétition et celles de ceux qui l’ont signée’.

Qu’en est-il de Macky Sall qui semble observer toute cette agitation politico-médiatique dans l’indifférence ? Par procuration, son conseiller en communication répond : ‘Macky Sall est un républicain, intransigeant sur les principes qui régissent le pays et insensible aux agitations politiciennes. Lui et tous ceux qui sont conscients de leur mandat parlementaire restent les derniers remparts de l’institution parlementaire, en opposant un mépris républicain à des agitations politiciennes de ce genre’.

Source: Walfadjri

Article Lu 1530 fois

Vendredi 16 Novembre 2007





1.Posté par brems le 16/11/2007 16:13
il n'a eu que ce qu'il mérite.Qui ne souvient pas de sa campagne de dénigrement contre Idrissa Seck devant les réprésentations diplomatiques.Macky est une honte;rien que cela!

2.Posté par XIPPI le 16/11/2007 17:37
Mais à qui le tour après doit-on se demander, dans cette guerre fratricide !

3.Posté par latsoukabe le 16/11/2007 21:49
macky n'a jamais denigre personne qu''il idy ou un autre . il a avait agi en responsable et ceuxci sous les ordres du chef de l'etat qui ason tour a mis idy en prison ensuite le sortir pour des raison que tt le monde connais . donc tt ce brouhaha est unitule le pr n;a qu.a prendre ses responsabilites pour demettre macky s.il le peut aulieu de paser via les deputes corompus pour lenlever de son poste les senegalais ne sont pas dupe une petition ce nest rien de grace arretez ce tintamares et se consentrer a l'essentiel c est a dire travailler pour un senegal prosper et immergent this people talk too much. please make good work and keep quiet un boal baol vivant aux usa
''''''''''''''''''
;'''''''''''''''''''''[;


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State