Référence multimedia du sénégal
.
Google

PETANQUE: La Belgique refuse les Boulistes sénégalais

Article Lu 1602 fois

Les boulistes de la Fédération sénégalaise des sports travaillistes prendront-ils part aux joutes mondiales prévues à Liège en Belgique du 9 au 12 juin prochain. Rien n’est encore sûre. Puisqu’à 24 heures du démarrage des compétitions, la délégation sénégalaise n’a pas encore décollé à Dakar pour cause de visas. Le ministère belge de l’Intérieur, qui a en mémoire la défection des pétanqueurs en 2005 à Grenoble, a intimé l’ordre à son Ambassade à Dakar de ne pas livrer les visas au Sénégalais. Cette décision est dénoncée par Tony Ndoye, président de l’instance fédérale, lors d’un point de presse tenu hier, au stade Demba Diop.



Victime mais non coupable ! C’est à ce scénario que la Fédération sénégalaise des sports travaillistes est confrontée. Le ministre de l’Intérieur de la Belgique a intimé à son Ambassade à Dakar, de ne pas délivrer de visas aux boulistes sénégalais devant prendre part au Mondial travailliste de pétanque prévu du 9 au 12 juin prochain à Liège en Belgique. Pour cause, la Belgique a encore en mémoire la défection des pétanqueurs sénégalais. Toute l’équipe sénégalaise dont un gendarme s’était volatilisée dans la nature. C’était en 2005 à Grenoble en France.

Craignant qu’une telle chose ne se reproduise, les Belges ont tout bonnement décidé de priver les boulistes sénégalais du sésame. Une décision qui n’agrée pas l’assentiment de l’instance fédérale sénégalaise. Lors d’un point de presse tenu hier, à leur siège au stade Demba Diop, Tony Ndoye a estimé que son équipe ne doit payer les pots qu’elle n’a pas cassés. “Nous n’avons rien à voir avec la Fédération de boule. Nous sommes une Fédération de masse multi-sportive. Nous avons participé à plusieurs compétitions notamment en Tunisie, en Algérie et en France. Mais jamais nos joueurs qui sont des cadres de sociétés ne se sont évadés“ a martelé furieux le président de la Fédération sénégalaise des sports travaillistes. Tony Ndoye a déclaré aussi avoir saisi plusieurs autorités administratives et sportives parmi celles-ci, Yamina Thiam, directrice de la Haute compétition qui selon lui, n’a ménagé aucun effort pour “décanter“ la situation mais aussi le ministère des Affaires étrangères du Sénégal.

Seulement les autorités belges sont restés de marbre. En tant membre de la Comité international olympique M. Ndoye a également saisi le président Jacques Rogge. “Je l’ai écrit une correspondance pour lui faire savoir que nous comprenons difficilement que le pays du Président de la Cio refuse des visas à des pays devant prendre à une compétition dont il s’est engagé à organiser“ révèle-t-il.

L’amertume du Président Ndoye s’explique notamment par les sacrifices consentis par son équipe au nombre de 11. “C’est douloureux pour nous qui nous avons des sacrifices aussi bien sur le plan sportif que financier. Nous sommes frustrés“ indique-t-il.

Même s’il dit garder encore espoir de voir la situation se décantait à plus tard aujourd’hui. Mais d’ores et déjà, le président Tony Ndoye a pris date pour la prochaine réunion exécutive à Finlande pour …taper du poing sur la table.

Abdoulaye THIAM
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1602 fois

Vendredi 8 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State