Référence multimedia du sénégal
.
Google

PELERINAGE 2009 AIR EUROPA RAFLE LA MISE

Article Lu 11297 fois

Le dépouillement des compagnies soumissionnaires pour le pèlerinage à La Mecque de 2009 a été fait. Le tri a disqualifié plusieurs postulants. Sur les douze compagnies alignées au départ de la consultation restreinte lancée par le ministère des Transports aériens, quatre ont été retenues dans un premier temps. Mais Air Europa a réussi à tenir la dragée haute en s’imposant sur le ring, à l’issue d’un second tri. Les dés sont ainsi jetés. La compagnie empoche près de 7 milliards de nos francs.



Face aux nombreux problèmes qui s’accumulent, l’Etat du Sénégal ne voudrait sans doute pas en rajouter. C’est pourquoi le gouvernement prend très au sérieux le pèlerinage à La Mecque de 2009, après l’échec patent de la dernière campagne pilotée par la très nébuleuse agence Zam-Zam. Des sources, bien au fait des manœuvres en coulisses, nous font savoir que le choix de la compagnie devant assurer l’opération a été minutieux. Au départ, c’était une douzaine de compagnies qui ont soumissionné : Eagle aviation, Air Algérie, Ibéria, Corsair, Ethiopian, South African Airways (Saa), Tunis Air, Eas Industries, Eagle, entre autres. Mais au court du premier dépouillement, huit compagnies ont été éliminées de la course. Il ne restait plus que quatre compagnies. Et aux dernières nouvelles, c’est Air Europa qui a été choisie. Cette société a obtenu le plus grand nombre de points par rapport à ses concurrents directs. Il reste juste les ultimes vérifications avant la confirmation officielle du choix fait sur Air Europa.

Tirant des leçons du «Haj» passé, les autorités ont mis la sécurité en avant l’argument sécuritaire. Le cahier des charges précise que «la société ou la compagnie (Ndlr : postulante) doit avoir une expérience avérée en matière de transport aérien et être en mesure de prouver qu’elle peut opérer des vols en toute sécurité». La Présidence de la République, la Primature, le commissaire au pèlerinage et le ministère de tutelle étaient présents lors du dépouillement.



Comme nous l’écrivions, l’Etat du Sénégal a précisé que «les vols doivent être opérés avec des avions de 550 places, capables de transporter des pèlerins et la totalité de leurs bagages en franchise par vols directs sans escale Dakar-Médine à l’aller et Djedda-Dakar au retour». Pour éviter également les erreurs de l’année dernière sur les pèlerins laissés en rade par Zam-Zam, l’autorité compétente mentionne dans le cahier des charges que «l’ensemble des pèlerins doit être transporté à l’aller comme au retour, en raison de 2 vols par jour dans les périodes ci-après (Phase aller : du 7 novembre au 16 novembre 2009 - Phase retour : du 5 décembre au 12 décembre 2009).



L’Ombre de Zam-Zam

La campagne 2008 a été marquée par de nombreux couacs. Des zones d’ombre entourent toujours les conditions dans lesquelles, l’Agence Zam-Zam a été choisie, au détriment d’Air Sénégal International. L’on avait évoqué, parmi les raisons qui ont envenimé les relations entre l’Etat du Sénégal et la Royal Air Maroc, actionnaire majoritaire à Asi, l’octroi de ce marché de près de 7 milliards FCfa, à Zam-Zam. Cette société qui devait, en effet, convoyer les 3 500 pèlerins sénégalais de Dakar en Arabie Saoudite n’a, en effet, pas été en mesure de remplir son contrat. Le zénith du cafouillage a été atteint lorsque le DC 10, loué à une compagnie, a été obligé d’atterrir en Libye, à cause d’un incendie qui s’est déclaré dans le train d’atterrissage de l’appareil loué par Zam-Zam. Une situation qui a vite rappelé aux autorités sénégalaises le naufrage du bateau «Le Joola», dans lequel ont péri près de 2 000 personnes. Passées les dénégations portées par le ministre Habib Sy, dont les sorties à l’Assemblée nationale et au Sénat sur cette affaire ont fini par donner l’exacte mesure des intérêts colossaux en jeu, l’Etat a décidé de sortir le bâton pour éviter que les fonds alloués à Zam-Zam ne fassent l’objet de transferts vers d’autres destinations, alors que les prestations n’ont pas été effectuées. En guise de mesures conservatoires, l’Etat du Sénégal avait fait bloquer les comptes bien fournis de Zam-Zam. Où ont été virées les sommes amassées dans les ventes de billets aller-retour, estimées à 1 million 300 mille francs par pèlerin. Un pactole de plus de 4 milliards FCfa. Compte non tenu des autres frais de pèlerinage (logement, transport, etc.) qui font l’objet de virements bancaires vers les hôtels d’Arabie Saoudite ; virements directement assurés par la Banque islamique du Sénégal (Bis). Au total, près de six milliards de FCfa ont transité par le compte de Zam-Zam, sans que cette agence n’ait été en mesure de garantir aux pèlerins un service de qualité.



Air Europa en question

Dans le site de cette compagnie espagnole, il est mentionné que «la compagnie aérienne Air Europa a été créée en 1984». La flotte d’Air Europa est composé de 41 avions de type Airbus, Boeing, et Embraer. Air Europa est une compagnie nationale qui propose des vols réguliers. Elle a, d’ailleurs, transporté 8 millions quatre cents passagers en 2007. Son Hub principal est l’Aéroport international de Madrid-Barajas. Elle opère des vols en code share avec les compagnies aériennes Ibéria, Air France, Smart Wings, China Eastern Airlines, Continental Airlines, Cubana Airways, Malev Hungararian Airlines, Pga Portugalia, Tunisair, Spanair. Fondée en 1986, Air Europa Líneas Aéreas, S.A, précédemment appelée Air España SA, est la première compagnie espagnole privée à effectuer des vols réguliers. Elle est membre de l’alliance Skyteam.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 11297 fois

Mercredi 5 Août 2009





1.Posté par Karim le 05/08/2009 22:54
prions que cette année ne soit pas aussi pénible que l'année passée

2.Posté par L'ami de karim le 05/08/2009 23:07
Ce goss ne fera rièn ce domu tubab la nousa meder.

3.Posté par Passant le 06/08/2009 08:13
yalla nanou dème si djam nieuw si djam. amine

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State