Référence multimedia du sénégal
.
Google

PDS/TAMBACOUNDA: Koureychi Thiam réclame le renouvellement des instances

Article Lu 1507 fois

Pour Khoureychi Thiam, vice-président à l’Assemblée nationale, la confusion a suffisamment duré au sein des instances du parti démocratique sénégalais(Pds). L’ancien ministre du commerce réclame la tenue des renouvellements avant la fin de l’hivernage, ce que son principal challenger, le député Djiby Cissé trouvera suicidaire pour lui.



PDS/TAMBACOUNDA: Koureychi Thiam réclame le renouvellement des instances
Khoureychi Thiam devenu spécialiste des sorties fracassantes, soutient n’avoir qu’un seul vœu présentement : « que le parti procède avant la fin de l’hivernage, au renouvellement de ses instances et éviter ainsi l’érection en code de conduite, de la confusion ». Pour mettre tout le monde au pas et éviter ce qu’il considère comme étant un véritable galimatias, M. Thiam soutiendra que la seule alternative pour les libéraux, c’est de se compter. Le vice-président à l’Assemblée nationale qui a exprimé le vœu de voir la direction du parti commencer par Tambacounda, semble ne pas digérer le fait que l’on remette des billets pour le petit pèlerinage à son rival qui les aurait distribués à n’importe qui, sauf à ceux qui en avaient le plus besoin, alors que dans les autres fédérations, les billets auraient été remis aux superviseurs des investitures. Une sorte de deux poids deux mesures que décrie M Thiam.

« Si confusion il y a, c’est bien dans la tête de Khoureychi Thiam seulement », rétorquera son principal challenger, le député Djiby Cissé qui ajoutera que « si le parti décidait de renouveler ses structures le jour, je l’écraserais la nuit suivante ». Le président de la chambre de commerce de Tambacounda de préciser qu’il contrôle 79 des 100 secteurs que compterait la fédération dont il serait le seul maître à bord, et il en veut pour preuve le nouveau siège de la fédération en chantier sous sa supervision.

Décidément les libéraux de la région orientale sont loin de fumer le calumet de la paix et des tambacoundois de s’interroger sur le fait que cette éternelle guéguerre ne leur porte préjudice. Tous mettent au compte de cette situation le peu de considération que les sommités du parti ont pour cette région qui n’a ni directeur national en dehors du directeur de l’ENA, ni directeur ou administrateur de société, ni ministre (le dernier en date a été remercié au bout de deux mois de magistère), ni infrastructures pouvant faire reculer les barrières de la pauvreté.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1507 fois

Mercredi 14 Mai 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State