Référence multimedia du sénégal
.
Google

PDS CONTRE GENERATION DU CONCRET: Ca va saigner entre légitimistes et « concrétistes »

Article Lu 1950 fois

La tentative de déstabilisation du ministre Oumar Sarr dénoncé depuis quelque temps par les militants de la Génération du concret de Karim Wade et le retour de Modou Diagne Fada au gouvernement sont des séquences de la lutte que se livrent libéraux légitimistes et «concrétistes».



PDS CONTRE GENERATION DU CONCRET: Ca va saigner entre légitimistes et « concrétistes »
La bataille souterraine que se mènent les libéraux «légitimes » et concrétistes» risque d'émerger au grand jour si le président Abdoulaye Wade, secrétaire général du Pds, ne les appelle pas à une réconciliation. C'est le sentiment de la plupart des responsables libéraux interpellés sur la question. En effet, il est devenu clair aux yeux des «libéraux de sou­che» que les amis de Karim Wade en veulent aux ministres Omar Sarr et Abib Sy, au Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et à d'autres responsables coupables, selon eux, «d'entamer la mise à mort de la génération du concret ». A les en croire, «les anciens libéraux qui se réclament de la légitimité du parti cherchent depuis un certain temps à liquider le mouvement de Karim Wade ». Et cette opération se fait d'ailleurs au grand jour.

Ainsi pour des raisons de survie, d'après nos sources, les membres de la Génération du concret, aujourd'hui conscients du risque qu'ils encourent si l'entreprise enta­mée par les libéraux venait à aboutir, entendent lutter jusqu'à la mort. C'est pourquoi, explique-t-on, «la mobilisation des ressources est son­née au sein de ce mouvement dirigé par le fils du président pour contre­carrer les actions d'anciens libéraux». C'est ce qui expliquerait, selon toute vraisemblance, le retour de Modou Diagne Fada dans le gouvernement.

Pour nos interlocuteurs, «l'en­fant de Darou Mousty est très proche de Karim Wade et, à ce titre, est un allié de la Gc». Ainsi, pour ceux qui en doutent encore, la nomination de Fada au ministère de la Santé est une force supplémentaire pour la Gc et non «un simple retour du fils égaré», comme on a tendance à l'interpréter dans la presse.

C'est dire que la lutte ne s'arrê­tera pas de sitôt. Du côté du Pds ori­ginel aussi, on ne se laisse pas impressionner par toutes ces agita­tions. «Ils (les membres de la Génération du concret) nous repro­chent de ne pas nous organiser, mais ce n'est pas pour demain qu'ils vont nous déstabiliser (…) La campagne de Wade en 2012, c'est le Pds et ses alliés qui vont la mener jusqu'au bout». Aussi, «ils (Ndlr : karimistes) n'ont qu'à venir nous accompagner dans la lutte pour la réélection de leur... père au lieu de s'adonner à des enfantillages et à des basses besognes».

Pour ces libéraux légitimistes, «le Pds n'acceptera jamais que Karim Wade et ses amis nous imposent quoi que ce soit : Ils n'ont pas ce mérite». Une situation à la limite explosive qui pourrait desservir le parti prési­dentiel si Wade lui-même ne prend pas le taureau par les cornes...

Thierno Amadou DIENG
Source Walf Grand Place

Article Lu 1950 fois

Mardi 8 Décembre 2009





1.Posté par Daour KONATE le 08/12/2009 11:40
Les Sénagalais assisteront au spectacle qu'offre la famille dite "libérale" et compteront les coups. Puis ils enverront au diable les éventuels survivants.

2.Posté par De Montreal le 08/12/2009 13:43
J'espére que ce parti (PDS) disparaitra en même temps que son leader, propriétaire, secretaire général et j'en passe

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State