Référence multimedia du sénégal
.
Google

PAYSAGE POLITIQUE : Robert Sagna et ses camarades créent le Rsd

Article Lu 1526 fois


PAYSAGE POLITIQUE : Robert Sagna et ses camarades créent le Rsd
Le paysage politique sénégalais s’est enrichi d’un nouveau parti. Le Rassemblement pour le socialisme et la démocratie/ “ Takku defaraat Sénégal ” dont Robert Sagna est le Secrétaire général.

Robert Sagna a présenté hier à la presse, le Rassemblement pour le socialisme et la démocratie/ « Takku defaraat Sénégal » (Rds).Un parti qu’il a créé avec des camarades. « Depuis le 9 octobre 2007, le Rassemblement pour le socialisme et la démocratie a reçu son récépissé. Désormais nous nous battrons pour notre idéal. Nous lutterons pour remettre le Sénégal debout », a déclaré M. Sagna. Il a réaffirmé l’ancrage du Rds à la sociale démocratie telle que prônée par feu le président Léopold S. Senghor et prolongée par Abdou Diouf.

« Nous ne sommes pas des communistes, ni des libéraux. Nous sommes des socialistes », a-t-il dit. M. Sagna a également précisé que sa nouvelle formation politique n’est pas membre de la mouvance présidentielle (Cap 21). Le Rsd/Tds « reste un parti ancré dans l’opposition et n’entend pas faire la politique de la chaise vide qui est une autre forme de rupture du dialogue social », a affirmé le Secrétaire général du Rds.

Au cours de cette rencontre, le Secrétaire général du tout nouveau parti a peint un tableau sombre du Sénégal sous l’alternance. « Le Sénégal a mal. Les patriotes qui forment aujourd’hui le Rsd le disaient déjà il y a un an « , a dit M. Sagna. Selon le leader du Rds, le Sénégal est confronté à des crises multiformes : crise des valeurs, crise de sécurité, crise de foi dans l’avenir de notre pays, une crise sociale, une crise politique, une crise économique. Il a déclaré que les tenants actuels du pouvoir ont « honteusement » exploité l’instinct légitime de chaque Sénégalais d’accroître ses revenus personnels. « Aujourd’hui, de plus en plus de Sénégalais croient plus à l’argent facile qu’au courage du travail », a estimé M. Sagna.

« Le libéralisme ne connaît pas les valeurs d’équité et de solidarité avec les couches défavorisées de la nation. Le tissu social se déstructure par le fil conducteur qui est rompu par les égoïsmes inhumains de nos dirigeants », a-t-il ajouté. Il a également dénoncé les incohérences du parti au pouvoir et fustigé le tripatouillage de la Constitution.

« Il faut que les Sénégalais s’opposent de toutes leurs forces à la manipulation de la Constitution pour régler les querelles internes du Pds », a-t-il indiqué. Même s’il a reconnu que le Parti socialiste de par le passé a eu recours à des artifices semblables. Mais il a précisé que ce n’est pas à ce degré.

Evoquant la situation économique, il a dit que le socle de notre industrie s’est effondré. « Les Ics, la Sar, la Sonacos, la Senelec et même Air Sénégal, toutes ces structures qui constituaient la locomotive de notre économie ont été ou sont en voie de l’être », a-t-il fait savoir. Il s’est dit également peiné de la situation du monde rural, notamment le sort réservé à la culture de l’arachide. « Chaque année, la filière arachidière dégringole et continuera à dégringoler », a-t-il déploré. Il conseille au gouvernement de revenir à la politique de mise en place des semences sélectionnées.

« Les semences, c’est 40 % des rendements. Il faut régénérer les sols. Sinon nous allons vers une dépendance », a-t-il averti.

ASSISES DU « FRONT SIGGIL » SENEGAL : Robert Sagna s’interroge sur leur portée sans la participation du pouvoir

Robert Sagna, le Secrétaire général du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie/ « Takku Defaraat Sénégal » s’est dit favorable à la tenue des assises nationales convoquées par le « Front Siggil Sénégal », mais s’interroge sur sa portée sans la participation du pouvoir en place.

« Nous ne sommes pas opposés à des assises nationales qui sont une autre forme d’appel au dialogue social. Mais quelle sera la portée de ces assises sans le pouvoir en place, chargé de mettre en œuvre les conclusions des travaux de ces assises ? », s’est demandé M. Sagna, lors du point de presse. Il a déclaré que la participation ou non de sa formation politique à ces assises nationales n’a pas encore fait l’objet de discussion au sein du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie/ »Takku Defaraat Sénégal ».

Source: le Soleil

Article Lu 1526 fois

Jeudi 29 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State