Référence multimedia du sénégal
.
Google

PAVILLON A DE L’UCAD : Le faux étudiant surpris en train de voler dans une chambre

Article Lu 1987 fois


PAVILLON A DE L’UCAD : Le faux étudiant surpris en train de voler dans une chambre
L’espace universitaire est de plus en plus fréquenté par de faux étudiants munis parfois de documents falsifiés, et qui n’hésitent pas à la première occasion de voler tout ce qui leur tombe sous la main. La dernière en date, c’est le cas du sieur Souleymane Ndour qui a failli réussir son coup dans la chambre même de l’étudiant Ibrahima Diallo, dans la nuit du dimanche au lundi. Alors qu’il faisait nuit, Souleymane réussit à ouvrir la porte de la chambre dans laquelle dormaient Ibrahima Diallo et son voisin. A pas feutrés, il se mit alors à fouiner dans les affaires des étudiants. Dérangé par ce remue-ménage, Ibrahima Diallo se réveilla difficilement d’un lourd sommeil, et voyant un individu dans la chambre, il crut un instant qu’il était en train de rêver. Les effets du sommeil évaporés, l’étudiant se rendit alors compte qu’il avait en face de lui un hôte indésirable. C’est alors qu’il alerta son voisin et les autres étudiants du même couloir afin de neutraliser le bonhomme. Interpellé, Souleymane Ndour, certainement en panne d’imagination, voulut faire croire aux « campusards » qu’il est un étudiant comme eux. Sommé de s’expliquer sur les raisons de sa présence dans la chambre de M. Diallo, il argua qu’il était venu quémander un ticket de restauration. Bizarre, quand on sait qu’à une heure avancée de la nuit, tous les restaurants de l’université ferment. Le quidam allait être confondu une seconde fois lorsqu’il déclara être un pensionnaire du pavillon A. Le prenant au mot, les étudiants l’invitèrent à les conduire à sa chambre, mais une fois au numéro indiqué, il s’avéra qu’il était inconnu à cette adresse. Confié aux vigiles du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), ces derniers le remirent aux hommes du commissaire Diarra du Point E. A la police, le bonhomme se dédit en niant être un étudiant. Lors de la fouille, les policiers ont trouvé par dévers lui une carte d’inscription portant sa photo mais au nom d’un autre étudiant et une carte de transport Dakar dém dikk avec aussi sa photo.

Invité à s’expliquer sur ces contradictions, Souleymane Ndour passa aux aveux. La carte d’inscription, dit-il, lui permettait d’acheter des tickets et d’accéder aux restaurants universitaires et la carte de transport de pouvoir se déplacer par bus à travers la ville. Il a été déféré hier pour les délits de faux et usage de faux et tentative de vol.


MALICK CISS
Source: Le Soleil

Article Lu 1987 fois

Mercredi 13 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State