Référence multimedia du sénégal
.
Google

PASSAGE DE TÉMOIN - Mamadou Diagna Ndiaye président du Cnf : « Mission remplie »

Article Lu 12013 fois

L’homme le plus heureux au terme de cette assemblée générale élective de la Fsf était sans doute le président Mamadou Diagna Ndiaye. En menant à bien cette dernière épreuve du Cnf, lui et son équipe peuvent être satisfaits que, pour la première fois, les clubs ont eux-mêmes élu leur président de fédération sans cooptés. Mamadou Diagna Ndiaye peut désormais se consacrer au Cnoss. « Et comme nous sommes la fédération des fédérations, il y a déjà une grande complicité avec Me Augustin Senghor pour pouvoir travailler ensemble et essayer de faire rêver ce pays, parce que le football déchaîne tellement de passion que je n’appréhendais pas la nature, sociologiquement parlant, de ce sport », a-t-il indiqué.



PASSAGE DE TÉMOIN - Mamadou Diagna Ndiaye président du Cnf : « Mission remplie »
Heureux donc de passer le témoin à la nouvelle fédération qui vient d’être installée, le président Mamadou Diagna Ndiaye l’est d’autant plus que durant son mandat de quinze mois de normalisation, il avait « une belle feuille de route où il y avait écrit trois objectifs : faire rouler le ballon, monter une ligue professionnelle, reprendre les textes et aller à des élections », a-t-il souligné. Une mission remplie avec le passage du témoin à un président qu’il juge bon pour l’avoir vu à l’œuvre, mais aussi grâce à la sportivité d’un candidat malheureux qui, à son avis, a eu une attitude plus que sportive. « Me Augustin Senghor fera un très bon président, un grand président, car il a l’autorité qu’il faut et il est outillé intellectuellement pour ça. Je pense que le football a beaucoup de chance de l’avoir comme président. C’est un homme qui a de l’écoute et c’est un garçon calme, il écoute tout le monde avant de prendre sa décision. Car pour prendre une bonne décision, il faut savoir écouter », a souligné Mamadou Diagna Ndiaye.

Aujourd’hui, même si notre pays n’est plus en course pour les éliminatoires combinées de la coupe du monde et de la coupe d’Afrique des nations 2010, l’essentiel est de permettre au nouveau président de travailler dans un environnement positif avec des moyens, car les caisses, de l’avis du président du Cnf, sont raisonnablement garnies. Et tout ça, c’est au grand profit de la famille du football.


C. F. KEITA
Source Le Soleil

Article Lu 12013 fois

Lundi 31 Août 2009





1.Posté par bene waay le 31/08/2009 12:42
bonne chance à Augustin et surtout il faut le laisser travailler. pas de maraboutage svp..c'est un milieu pourri par ces pratiques.

2.Posté par vip le 01/09/2009 01:59
site de foot à visiter: http://www.sportsbynetwork.com

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State