Référence multimedia du sénégal
.
Google

PARTI DÉMOCRATIQUE SÉNÉGALAIS: Me Wade désigne des commissions pour superviser les investitures des locales

Article Lu 1486 fois


PARTI DÉMOCRATIQUE SÉNÉGALAIS: Me Wade désigne des commissions pour superviser les investitures des locales
Le Parti démocratique sénégalais (Pds) s'attelle à la préparation des prochaines élections régionales, municipales et rurales devant se tenir le 18 mai 2008. Dans ce cadre, le Secrétaire général national de ce parti au pouvoir, vient de créer une commission nationale de supervision des investitures pour ces élections locales. Ainsi, Me Abdoulaye Wade, se servant des statuts et règlement intérieur du parti libéral en ses articles 22 et 23, a mis sur pied cette commission nationale d'investiture de son parti qui compte dix membres que sont : Oumar Sarr, Ousmane Masseck Ndiaye, Abdoulaye Faye, Habib Sy, Babacar Gaye, Abdou Fall, Farba Senghor, Mouhamadou L. Kéïta, Aminata Tall et Doudou Wade. En outre, le patron des libéraux a chargé le Directeur des élections et le Directeur des Structures du Parti démocratique sénégalais, chacun en ce qui le concerne de l'exécution de cette décision de mise en place de cette commission.

Par ailleurs, toujours s'appuyant sur les articles 22 et 23 des statuts et règlement intérieur de la formation politique qu'il dirige, Me Wade, sur proposition des membres de la nouvelle structure chargée des investitures du Pds pour les élections locales à venir, a décidé de créer dans chaque département du pays une commission départementale de supervision des investitures pour les élections régionales, municipales et rurales devant se tenir au mois de mai prochain. Pour l'essentiel, ces commissions au nombre de 35 sont présidées par les maires des différents départements du Sénégal ou par leurs premiers adjoints. Il faut rappeler que les investitures pour les dernières locales et celles législatives avaient été contestées par la base.

Macky Sall, qui les avait conduites, avait essuyé beaucoup de coups de la part de ses adversaires au sein du parti. Et cela avait engendré au sein du Parti démocratique sénégalais une situation indescriptible sur l'ensemble du territoire national matérialisée par des querelles et guerres intestines qui ont égratigné l'image de cette formation bleue. Gageons que pour cette fois-ci, le Pds avec ses investitures, ne se voit pas confronté à ces genres de problèmes qu'il a connus dans le passé et qui se sont accentués depuis qu'il est au pouvoir.

Source: le Matin

Article Lu 1486 fois

Jeudi 24 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State