Référence multimedia du sénégal
.
Google

PARTI DEMOCRATIQUE SENEGALAIS LIBERAL A THIES : Abdou Fall dévoile «le pacte scellé» avec Idrissa Seck

Article Lu 12785 fois

Abdou Fall et Idrissa Seck sont chargés de veiller sur l'unité des libéraux à Thiès pour en faire la première région du Parti démocratique sénégalais libéral (Pds-l). Le pacte entre les deux responsables a été dévoilé hier au cours d'une conférence de presse.



PARTI  DEMOCRATIQUE SENEGALAIS LIBERAL A THIES : Abdou Fall dévoile «le pacte scellé» avec Idrissa Seck
C'est désormais effectif. La vente des cartes du Parti démocratique sénégalais libéral (Pds-l) démarre aujourd'hui dans la région de Thiès. L’assurance a été donnée hier en conférence de presse par Abdou Fall entouré de Garmi Fall, fidèle d'Idrissa Seck, et du député Abdoulaye Dramé. « A partir d'aujourd'hui, toutes les activités qui seront menées se feront dans le cadre du Pds-l», soutient Abdou Fall. Qui fait savoir que «l'élaboration des listes des membres des commissions est faite, il ne reste plus qu'à travailler et reconstruire la base du parti.» En fait, Abdou Fall est convaincu qu'avec les retrouvailles entre le Pds et l'ex-Rewni d'ldrissa Seck, les libéraux pourront «tester leurs capacités d'engagement et de dépassement pour pouvoir, dans l'unité, prospérer et consolider leurs acquis afin d'élargir les bases du parti.»

Parlant du pacte qui le lie désormais au maire de la ville de Thiès, Abdou Fall explique : «ldrissa et moi-même avons décidé de protéger comme la prunelle de nos yeux cette unité entre les frères du parti. Que personne ne s'attende à nous voir nous immiscer dans les querelles de quartiers, car nous, notre mission est d'achever le processus de conquête de Thiès afin d'en faire la première région du Pds-l. Ce qui nous fera participer au congrès en super force.»

Seulement, Abdou Fall reste conscient qu'il faut combler le gap de 9.000 voix qui les séparent de la coalition Bennoo Siggil Senegaal à Mbour où la coalition Sopi est en difficulté. «Il faut reconnaître que sur 17 collectivités locales dont j'avais en charge la supervision des opérations durant les élections, le Pds est venu en tête, mais il n'avait pas la majorité pour prendre Thiès. On a perdu toutes les listes de la commune et pas de majorité qualifiée pour diriger la région. Avec le retour de Idrissa Seck, le Pds-l totalise

197.179 voix sur l'ensemble de la région», a expliqué Abdou Fall. Non sans faire remarquer qu'ils doivent maintenant reconquérir les deux communautés rurales que sont Notto et Ngoundiane où Bennoo Siggil Senegaal est majoritaire avec respectivement 2.044 et 2.193 voix contre 1.661 et 654 voix pour le Pds. Néanmoins, avec la nouvelle donne, toujours selon Abdou Fall, le Pds-l peut reprendre quasiment les 16 communautés rurales sur 17 avec 2.173 voix contre 2.193 pour Bennoo. Ce qui fait dire à Abdou Fall qu'il ne reste qu'un gap de 20 points à combler.

Concernant la région de Thiès, notamment le département de Tivaouane, l'écart est, d'après les calculs d'Abdou Fall, largement creusé en faveur du Pds-l qui engrange plus de 29.000 voix de différences contre Bennoo. Ce qui donne aux libéraux un total de 60%. Des statistiques qui constituent également, à l'en croire, le socle sur lequel ils sont assis avec leurs 191.179 voix qu’ils totalisent sur l’ensemble de la région contre 95.632 pour la coalition Bennoo Siggil Senegaal qu'ils viennent ainsi de doubler. Ce, grâce à l'apport des voix obtenues par le Rewmi d'Idrissa Seck aux dernières locales. Et pour atteindre l'objectif qui est d'achever le processus de conquête de la région de Thiès et d'en faire la première région Pds-l du Sénégal, Abdou Fall veut «un socle qu'on ne pourrait comparer à aucun autre au Sénégal.» «Aussi, dit-il, Idrissa et moi le protégerons et n'accepterons que personne puisse le remettre en cause. Tél est le pacte que nous avons scellé entre nous deux.» «Idrissa Seck a déjà fini de confirmer son hégémonie dans la commune. Il n'a plus rien à prouver au plan local. Mieux, il est venu en deuxième position après notre candidat lors des délestions présidentielles», a encore rappelé Abdou Fall. Qui insiste : «Nous ne sommes pas des leaders de quartiers. Notre mission, c'est de faire en sorte que Wade se sente en sécurité à Thies. »

Ramatoulaye SARR
Source Walf Grand Place

Article Lu 12785 fois

Samedi 20 Février 2010





1.Posté par salambaye. le 20/02/2010 08:21
on ne doit pas montrer des autoritès dans cette posture comme un chauffeur de camion .........nos atoritès sont indignes mais on ne doit pas les devaloriser .......

2.Posté par Yaradikou le 20/02/2010 09:39
IDRISSA SECK FUTUR PRÉSIDENT DU SÉNÉGAL INCHA'ALLAH.

Voici la parole de Al Makhtoum:

« Wakhalma Idrissa : Cheikh Ameth Tidiane Sy néna nga
tèy. Lo khamni sa lokho laye moudje diaroul yakamti »
(dit à Idy que Cheikh Ameth Tidiane Sy lui demande ne
pas se presser. Puisque les affaires seront tôt ou tard
entre ses mains, il n’a pas à se presser) ».

http://www.lasquotidien.info/spip.php?article52

3.Posté par NDIOL le 20/02/2010 12:50
les 60% promis à Diouf l'ont fait perdre

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State