Référence multimedia du sénégal
.
Google

PARCELLE LITIGIEUSE : Les deux parties priées de déguerpir

Article Lu 1730 fois


L’un fait prévaloir de prétendus droits sur un terrain, tandis que l’autre déclare l’avoir acheté en présence de témoin. La vérité est que l’objet du litige appartient au domaine national. Et, naturellement, le juge a sommé les deux parties de vider les lieux.

Pour une parcelle qui a fait l’objet d’un litige qui n’aura que trop duré, le tribunal régional de Thiès a fait savoir à Babacar Diallo, venu fraîchement d’Afrique centrale où il a passé un long séjour, que les carrières sises derrière la gare routière ne sont pas la propriété de feu son père, mais du domaine national. L’émigré, qui s’est installé définitivement à Thiès, a déposé tout dernièrement une plainte au commissariat contre le nommé Mamadou Guissé. Il reproche à ce dernier d’avoir occupé illégalement une parcelle faisant partie intégrante de cette zone puis construit une maison où il vit avec sa famille. Aujourd’hui, Babacar Diallo lui demande de quitter les lieux. D’ailleurs, il déclare avoir été traité de tous les noms d’oiseaux par Guissé qui l’a également rudoyé. Finalement, l’affaire a atterri au tribunal.

Babacar Diallo dit avoir été mandaté par ses frères pour gérer les terres laissées par leur défunt père. Lequel, de son vivant, a toujours exploité les carrières. C’était en 1962. Ce n’est que quelques années plus tard que leur père a dit à qui voulait l’entendre qu’il est le légitime propriétaire de ces carrières. Ses enfants ont remblayé cet endroit où il n’y avait que des espèces de cratères. Le tout a été morcelé en parcelles. Aujourd’hui, Mamadou Guissé persiste et signe que son terrain lui a été vendu à 100.000 francs cash en présence de témoins dont le délégué de quartier Thiéyacine Diouf qui a tout nié en bloc. Devant le président Aliou Sall, il a déclaré n’être au courant de rien. « Président, je n’ai pas signé ces papiers », déclare M. Diouf. Le président revient à la charge et demande à l’octogénaire de dire la vérité, rien que la vérité. Quand il a su que les choses commençaient à prendre une autre tournure, le vieux Thiéyacine disjoncte, tergiverse. En tout cas, les signatures apposées sur les quatre feuilles, étaient bien de lui, même s’il soutient qu’il n’était pas délégué de quartier à l’époque. « Votre place est en prison », menace le président. D’autres témoins entendus à la barre ont indiqué que c’est le prévenu même qui leur a dit que le terrain lui a été vendu par Diallo. Celui-ci dégage en touche. Il est bien vrai que Babacar Diallo a fait croire aux hommes en noir que la procédure a été enclenchée par lui pour qu’il puisse obtenir tous ses papiers. En tout cas, il ne détient aucune attestation successorale, encore moins de permis d’occuper ou autre acte administratif sinon qu’un simple plan cadastral et un numéro lui donnant droit au terrain. Le président Sall n’y est pas allé par quatre chemins pour rappeler les deux parties à l’ordre, à savoir, que personne d’eux n’a le droit d’occuper les lieux qui sont du domaine national. « Vous avez occupé cet endroit sans droit ni titre. Ensuite, il n’y a pas de bail soumis à l’autorisation de l’administration. Qui plus est, vous n’avez pas de permis d’occuper. En matière de jurisprudence, vous avez commis un acte répréhensible. Par conséquent, je vous somme de déguerpir ces lieux jusqu’à ce qu’une solution définitive puisse être trouvée », leur lance le magistrat. S’agissant des injures qu’aurait proférées le prévenu contre le vieux Babacar Diallo, le tribunal a statué sur cette affaire en relaxant Mamadou Guissé. Mais, il devra également quitter les locaux où il vit depuis quelques années avec sa famille.


A. SARR GONZALES
SOurce: Le Soleil

Article Lu 1730 fois

Lundi 15 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State