Référence multimedia du sénégal
.
Google

PANIQUE AU TERMINUS DES BUS DE LA LIGNE 58: Un individu brandit un pistolet en plein jour et menace un chauffeur Tata

Article Lu 1769 fois



Il a fait foule, ce vendredi, juste après la prière hebdomadaire, au terminus des bus Tata de la ligne 58 de Fass Mbao, près de l’école élémentaire de la localité. Un individu non identifié, au volant d’un véhicule 4×4, sans plaque d’immatriculation, de couleur noire, a sorti un pistolet et menacé d’ouvrir le feu sur un chauffeur de bus. Ils étaient lancés dans une violente dispute et échangeaient des propos déplacés.

Des riverains du terminus de la ligne 58 de Fass Mbao ont assisté, ce vendredi 4 août 2017, à une scène d’horreur rappelant celle du taximan, froidement abattu à bout portant d’une balle dans la tête, à hauteur d’une station d’essence d’Ouest Foire, par un marchand.
C’est vers les coups de 14 heures 30 que le conducteur de 4×4 franchit le passage à niveau de Fass Mbao, arrive au terminus des Tata et tombe sur un chauffeur au volant d’un bus, qui manœuvre, fait une brusque queue de poisson au chauffeur du 4×4 et tente de s’immobiliser. Le bonhomme s’arrête net, sort la tête et débite des injures contre le conducteur de Tata. Celui-ci réplique aux insanités, envoie paître son interlocuteur par le signe de la main et continue de le narguer. Il le toise, le tourne en bourrique et le défie. Ce dernier sort de son 4×4, interpelle le chauffeur Tata et lui profère des menaces. Il retourne dans son véhicule, prend un pistolet et le brandit. Il se pointe devant lui, arme un tir et menace d’ouvrir le feu.

Ils se disputent l’arme à feu et provoquent un sauve-qui-peut

Le conducteur de bus quitte en catastrophe sa cabine et hausse davantage le ton. Il prend la mouche, se tape la poitrine et adopte une attitude de défiance. Il profite de l’inattention du chauffeur de 4×4, lui arrache l’arme à feu et tente de tirer. Il effectue une fausse manipulation et fait tomber par inadvertance le chargeur au sol. Il se dispute le pistolet avec son antagoniste et se met à cracher du venin.
Face à cette scène tiraillements à propos d’une arme à feu, rapportent toujours des témoins oculaires, des passagers du bus prennent peur, s’affolent et poussent des cris de détresse à tout rompre, en vue d’échapper à une éventuelle balle perdue. Ce fut alors la débandade générale. La grande foule se disperse et se met à courir dans tous les sens.

Un gendarme en uniforme intervient et évite le bain de sang

Un gendarme en uniforme, à bord d’un véhicule de transport en commun, intervient en catastrophe, s’interpose entre les deux protagonistes et récupère le pistolet et le permis de conduire du chauffeur du véhicule 4×4. Il tance ces derniers, leur intime l’ordre de se calmer et dégage la foule de curieux. Il demande au conducteur de Tata de le suivre à la brigade de gendarmerie et se dirige vers la voiture 4×4. Mais, le conducteur démarre en trombe et abandonne le pandore. Qui sort son téléphone portable, active un numéro et engage une communication tout en gesticulant. Il monte dans un véhicule et poursuit le chauffeur fuyard.

Vieux Père NDIAYE


jotay.net

Article Lu 1769 fois

Lundi 7 Août 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State