Référence multimedia du sénégal
.
Google

PALESTINE : Rafah ravitaille Gaza sous blocus israélien

Article Lu 1536 fois


Des dizaines de milliers de Palestiniens de la Bande de Gaza, soumis à un blocus d’Israël, ont pénétré hier en Egypte pour faire des provisions après la destruction partielle à l’explosif de la clôture séparant les deux territoires.

Rafah- Le président égyptien Hosni Moubarak a affirmé avoir ordonné aux membres des forces de sécurité égyptiennes de laisser passer les Palestiniens. "Je leur ai dit de les laisser entrer, tant qu’ils ne portent pas d’armes, pour qu’ils puissent (...) acheter des produits alimentaires et puis retourner chez eux", a déclaré M. Moubarak à la presse au Caire.

A l’aube, des hommes armés masqués ont détruit à l’explosif une partie du mur en béton situé côté palestinien de la frontière, puis jeté à terre une clôture métallique marquant la frontière elle-même avant de faire sauter des pans d’un autre mur en béton situé côté égyptien, selon des témoins. Des dizaines de milliers de Palestiniens se sont alors rués vers Rafah, où le terminal frontalier est fermé depuis juin 2006 et sont passés par les brèches pour gagner la partie égyptienne de cette ville, située à cheval entre la Bande de Gaza et l’Egypte, ont précisé les témoins.

Confrontés à une pénurie de produits de base à Gaza en raison du blocus israélien imposé le 17 janvier, la plupart des Palestiniens sont passés dans la partie égyptienne de Rafah et à El-Arich (plus à l’ouest) pour faire leurs courses. Des voitures et des charrettes tirées par des ânes déposaient des passagers à Rafah avant de faire le trajet inverse remplies de marchandises achetées à des prix nettement inférieurs à ceux pratiqués à Gaza.

Ahmad Halaweh dit avoir "apporté tout (son) argent, à peu près 100 dollars". "Je vais acheter des cigarettes ici et les revendre à Gaza". Les cigarettes étrangères sont huit fois moins chères en Egypte. Les chalands de Gaza se sont aussi rués sur les produits électriques et électroniques.

Téléphones portables, récepteurs et téléviseurs s’arrachent dans les magasins. Toutes les devises sont acceptées.

Des boutiques se vident. A Gaza, la Place Palestine du centre-ville était en début d’après-midi noire de monde. On y achetait cigarettes, fromage, tabac et autres produits rapportés par des chauffeurs qui ont fait plusieurs navettes dans la journée.

Le chef du gouvernement du Hamas, non reconnu par la communauté internationale, Ismaïl Haniyeh, a proposé la tenue d’une "réunion urgente" au Caire avec l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas, délogé de Gaza par le mouvement islamiste en juin, pour permettre la levée du blocus.

M. Abbas avait proposé à plusieurs reprises ces dernières semaines une prise en main des passages de la Bande de Gaza par ses services mais le Hamas n’y a pas donné suite. De son côté, Israël s’est dit "inquiet", le porte-parole des Affaires étrangères affirmant que ces brèches allaient "permettre au Hamas de faire entrer facilement des armes et des terroristes".

En Cisjordanie, M. Abbas a fait assumer la responsabilité à Israël. "C’est la conséquence du blocus imposé à Gaza", a dit son porte-parole. Mardi, devant les critiques de la communauté internationale qui craint une crise humanitaire dans un territoire pauvre de 1,5 million d’habitants, Israël a desserré son étau autorisant la livraison de quantités limitées de carburants. La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré à ce sujet que son pays était "très désireux que les préoccupations de sécurité d’Israël rejoignent les préoccupations humanitaires pour les habitants de Gaza".

EN BREF * IRAK : 12 morts et 132 blessés dans une explosion à Mossoul

Au moins 12 personnes ont été tuées et au moins 132 blessées hier dans l’explosion d’un immeuble abritant une cache d’armes clandestine dans la ville de Mossoul, dans le nord de l’Irak. La déflagration a eu lieu alors que les forces de sécurité encerclaient l’immeuble de trois étages, dans l’ouest de cette ville, qui était soupçonné de servir de dépôt pour des armes et des munitions. Les unités de la Police et de l’Armée irakiennes attendaient l’arrivée des équipes de déminage lorsqu’une explosion a détruit le bâtiment et fait s’écrouler au moins une quinzaine de maisons voisines. Les victimes sont des habitants du quartier. La région de Mossoul est le théâtre d’une opération conjointe des troupes américaine et irakienne, lancée le 8 janvier contre les groupes extrémistes affiliés à al-Qaïda.

AFGHANISTAN - Un journaliste condamné à mort pour "blasphème"

Un tribunal du nord de l’Afghanistan a condamné à mort un journaliste afghan détenu depuis octobre sous l’accusation de "blasphème".

La famille de Perwiz Kambakhsh, 23 ans, a reçu mardi par écrit notification de la condamnation requise par le tribunal de la province de Balkh (nord), a indiqué le frère du reporter, lui-même journaliste, Yaqoub Ibrahimi.

Le procès, a-t-il dit, s’est tenu à huis-clos sans personne pour défendre le jeune homme. "Basé sur les crimes commis par Perwiz Kambakhsh, le tribunal de première instance l’a condamné à la plus grave punition qui est la peine de mort", a déclaré le procureur adjoint de la province, Hafizullah Khaliqyar. Le jeune homme a été arrêté le 27 octobre pour avoir distribué un article "insultant pour l’Islam et interprétant de manière erronée des versets du Coran" à ses camarades d’université, selon le document officiel... Il n’est pas l’auteur de l’article incriminé qui porte sur une interprétation de versets du Coran sur les droits de la femme, ont indiqué ses confrères...


AFP

Article Lu 1536 fois

Jeudi 24 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State