Référence multimedia du sénégal
.
Google

PALESTINE : La ruée des Gazaouis vers l’Egypte continue

Article Lu 1582 fois


Des dizaines de milliers de Palestiniens de la Bande de Gaza, soumise à un blocus israélien, affluaient hier pour la deuxième journée consécutive vers l’Egypte pour s’approvisionner.

Rafah - Confrontés à une pénurie de produits de base à Gaza en raison du blocus imposé le 17 janvier en représailles aux tirs de roquettes palestiniennes, la plupart des Palestiniens font des provisions en Egypte, à des prix largement inférieurs à ceux pratiqués à Gaza. Selon une estimation de l’agence de l’Onu d’aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), au moins 700.000 habitants de Gaza ont traversé la frontière mercredi et jeudi. De nombreux magasins dans la partie égyptienne de Rafah et El-Arich ont vendu tous leurs stocks, selon des témoins. L’ouverture de Rafah, où le terminal était fermé depuis juin 2006, a aussi offert aux habitants de Gaza une rare occasion retrouver leur famille de l’autre côté de la frontière.

Le président égyptien Hosni Moubarak, qui a ordonné à la Police de laisser passer la foule, a accusé implicitement le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle Gaza, de tenter d’impliquer l’Egypte dans les différends inter-palestiniens.

Le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a quant à lui accusé Israël de vouloir "affamer" Gaza.

L’Etat hébreu a rejeté sur l’Egypte la responsabilité de gérer la situation. "Les Egyptiens connaissent parfaitement leurs obligations et ils les rempliront en fonction des accords" conclus avec Israël, a déclaré le ministre de la Défense Ehud Barak. Pour le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Aryeh Mekel, Israël n’est pas "tellement inquiet de ce qui sort de Gaza, mais plutôt ce qui y rentre. Le Hamas et les autres groupes terroristes vont profiter de l’occasion pour infiltrer terroristes et armes".

La Maison-Blanche s’est aussi montrée préoccupée, qualifiant de "grave" la situation à la frontière entre l’Egypte et Gaza. Israël a par ailleurs appelé ses ressortissants à quitter d’urgence la péninsule du Sinaï et éviter de s’y rendre en raison de menaces d’attentats et d’enlèvements. "Les éléments terroristes qui se trouvent dans le Sinaï oeuvrent en vue d’y enlever des Israéliens et de les transférer dans la Bande de Gaza", a souligné le bureau israélien de lutte antiterroriste.

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert avait affirmé mercredi que les pressions sur Gaza seraient maintenues tant que des roquettes tomberaient sur le sud d’Israël, même si les tirs ont sensiblement baissé ces derniers jours, notamment sur la ville de Sdérot. "Il n’y a aucune raison de permettre aux Palestiniens de mener une vie normale alors que les enfants de Sdérot pleurent et mouillent leur lit de peur", a-t-il dit à Herzliya, près de Tel-Aviv.

Depuis le 15 janvier, 41 Palestiniens, des activistes pour la plupart, ont été tués dans des attaques israélienne à Gaza. Lors d’une conversation téléphonique avec le président américain George W. Bush, le roi Abdallah II de Jordanie a affirmé que le blocus et les incursions israéliennes menaçaient de "miner les efforts déployés (...) pour faire avancer le processus de paix" israélo-palestinien. L’Organisation de la conférence islamique a pour sa part annoncé la tenue d’une réunion de ministres des Affaires étrangères à Djeddah (Arabie saoudite) le 3 février pour discuter du blocus israélien imposé à Gaza.


AFP

Article Lu 1582 fois

Vendredi 25 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State