Référence multimedia du sénégal
.
Google

PAKISTAN / MOSQUEE ROUGE: L’assaut semble se profiler

Article Lu 1424 fois

Les autorités pakistanaises ont lancé hier soir un 'dernier avertissement' avant de donner l’assaut à la Mosquée rouge d’Islamabad où sont retranchés depuis cinq jours des étudiants et des religieux islamistes radicaux.



Plusieurs centaines de soldats encerclent le complexe fortifié comprenant le Lal Masjid (la Mosquée rouge) et une madrassa (école coranique) pour jeunes filles, dans un quartier huppé de la capitale, où les affrontements entre étudiants en religion armés et forces de l’ordre ont commencé mardi dernier, après plusieurs mois de tension.

Le dernier bilan fait état de 21 morts. Un soldat pakistanais a été tué lorsque plusieurs brèches ont été ouvertes à l’explosif dans l’enceinte du complexe pour permettre la fuite de ses occupants. "Ceci est le dernier avertissement vous appelant à vous rendre", ont lancé les autorités à l’aide de hauts-parleurs, a rapporté un habitant du quartier. "S’ils ne se rendent pas, je le dis ici, ils seront tués", avait déclaré la veille le président pakistanais, Pervez Musharraf. "Nous avons fait preuve d’une grande patience parce que nous ne voulons pas que des gens meurent. Nous aurions pu agir, mais il y a des femmes et des enfants" à l’intérieur de la mosquée, avait-il ajouté. "Le dernier acte de l’opération a commencé. Il existe une possibilité", a indiqué hier un représentant du gouvernement ayant requis l’anonymat, évoquant un assaut. La présence de femmes et d’enfants à l’intérieur du bâtiment a jusqu’ici retenu les forces de l’ordre.

Abdul Rashid Ghazi, chef de file des insurgés de la Mosquée rouge, a réaffirmé hier sa volonté de mourir en "martyr" plutôt que de se rendre. Dans un communiqué publié dans les journaux pakistanais, le chef religieux dit espérer qu’en cas d’assaut, la mort de ses fidèles déclenche une révolution dans le pays. "Nous avons la certitude qu’avec l’aide de Dieu notre sang conduira à la révolution", déclare Ghazi, qui fait état de 80 morts à l’intérieur du complexe, bilan qu’Islamabad récuse. Les autorités évaluent entre 50 et 60 le nombre d’extrémistes armés qui dirigent les combats à l’intérieur de l’édifice. Le ministre des Affaires religieuses, Mohammad Ejaz-ul-Haq, a déclaré à l’occasion d’une conférence de presse que les insurgés de la Mosquée rouge n’étaient pas tous d’origine pakistanaise et qu’à l’intérieur de l’enceinte se trouvaient des combattants étrangers.

L’âpre combat entre les militants islamistes et les forces de l’ordre fait craindre aux autorités pakistanaises une flambée de violence à travers le pays, orchestrée par des militants proches des idées radicales de la Mosquée rouge.

Source: Reuters / Sud Quotidien

Article Lu 1424 fois

Lundi 9 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State