Référence multimedia du sénégal
.
Google

PAKISTAN : Le fils de Benazir Bhutto nommé co-président de son parti

Article Lu 1695 fois


Le fils de Benazir Bhutto, Bilawal, âgé de 19 ans, succède à sa mère, tuée jeudi dans un attentat, à la présidence du principal mouvement d’opposition au Pakistan et l’époux de Mme Bhutto est nommé co-président, a annoncé à l’Afp un haut responsable du parti. « Bilawal Zardari "est nommé président » du Parti du peuple pakistanais (Ppp) et Asif Ali Zardari "co-président", a précisé cette source, sous couvert de l’anonymat, alors que la réunion du Comité exécutif du Ppp dans la résidence de la dynastie Bhutto à Naudero, dans le sud du pays, n’était pas achevée.

Par ailleurs, le pays s’achemine vers un report des législatives prévues le 8 janvier, le parti soutenant le président Pervez Musharraf ayant suspendu sa campagne. Un report du scrutin jusqu’à trois mois est "une option réaliste", a même estimé Tariq Azim, porte-parole de la Ligue musulmane du Pakistan-Qaïd (Pml-Q), pilier de la coalition soutenant le chef de l’Etat.

Tout indique donc que les élections législatives et provinciales, prévues pour le 8 janvier, seront reportées.

La décision en revient en théorie à la Commission électorale, qui doit se réunir d’urgence lundi à Islamabad et qui avait déjà annoncé samedi que le processus électoral était d’ores et déjà "défavorablement affecté" par la mort de Mme Bhutto et les émeutes et violences sporadiques qui paralysent la vie depuis trois jours dans cette puissance nucléaire de 160 millions d’habitants.

EN BREF : Hommage sans fanfare à Saddam Hussein

Une poignée de fidèles de l’ancien régime irakien ont rendu hier dans le village d’Aouja, où repose Saddam Hussein, un hommage discret au dictateur déchu, exécuté il y a exactement un an pour des crimes commis contre des villageois chiites. Des dizaines de personnes, dont des chefs tribaux arabes et des étudiants originaires de ce bastion sunnite connu pour avoir soutenu l’ancien régime, ont récité des versets du Coran devant la tombe de l’ancien président dans ce village (180 km au Nord Bagdad) placé pour l’occasion sous haute sécurité.

"Il s’agit d’une simple commémoration pour rendre hommage à un président qui a servi, protégé et préservé la dignité de l’Irak et de son peuple", a déclaré Ali al-Nida, chef de la tribu Baijat, dont était issu Saddam Hussein.


AFP

Article Lu 1695 fois

Lundi 31 Décembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:24 Un avion s'écrase au Pakistan, aucun survivant

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State