Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ousmane Tanor Dieng demande à Hadjibou Soumaré de dire la vérité

Article Lu 1313 fois

Le Premier secrétaire du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, qui était l’invité, hier, du « Grand jury » de la Rfm, s’est prononcé sur la Déclaration de politique générale (Dpg) que le chef du gouvernement, Cheikh Hadjibou Soumaré, doit faire ce matin, les Chantiers de Dakar et le Sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci). Sans oublier les Assises nationales et le quatorzième Congrès du Ps.



Ousmane Tanor Dieng demande à Hadjibou Soumaré de dire la vérité
Interrogé sur la Déclaration de politique générale d’aujourd’hui du chef du gouvernement, Cheikh Hadjibou Soumaré, le Premier secrétaire du Ps indique : « Je lui (ndlr : le Premier ministre) demande de dire la vérité, avec une situation macro-économique difficile marquée par une grande inflation, un taux de croissance en chute et des secteurs de production (Tourisme, pêche, monde rural...) en crise. Le Premier ministre doit faire un état des lieux correct et exhaustif, dire les moyens dont il dispose et faire des propositions précises ». Quant au fond, M. Dieng questionne la pertinence de la Dpg et autre Politique d’orientation budgétaire par le Premier ministre, à partir du moment où, dans notre actuel régime, c’est le président de la République qui définit et conduit la politique de la nation. D’où la proposition du leader socialiste d’un régime parlementaire pour donner plus des responsabilités au Premier ministre.

D’état des lieux de la nation, Ousmane Tanor Dieng affirme que « les Assises nationales du Front Siggil Sénégal ne sont pas une Conférence nationale. Ici, il existe des institutions même si nous les contestons. Ce sont une démarche républicaine et inclusive avec tous les acteurs et tous les secteurs. Les Assises nationales auront lieu si les Sénégalais le veulent bien. Avec notre série de rencontres, nous en sommes à la phase de construction des termes de référence. Les consensus construits finalement engageront tous les acteurs qui en seront les garants. Ils constitueront une feuille de route pour le peuple sénégalais. Ils ne seront pas systématiquement destinés au gouvernement actuel ».

Par ailleurs, pour ce qui est des infrastructures en construction à Dakar, sans remettre en cause leur utilité, M. Dieng affirme que « hormis ces chantiers de Dakar, il n’y a pas grand-chose ailleurs ». À propos de l’organisation du sommet de l’Oci confiée à Karim Wade et son équipe, le leader socialiste déclare : « Diplomate de carrière, je ne reconnais plus ce pays qui a eu les meilleurs diplomates du tiers-monde, à l’image de Massamba Sarré, Seydina Oumar Sy ou Falilou Kane. On fait beaucoup d’agitation au détriment de l’exécution d’une politique extérieure bien pensée ». En conséquence, il martèle qu’« on a beaucoup de tracas à propos d’une affaire banale, c’est-à-dire l’organisation d’un sommet de l’Oci. Je ne vois pas la relation à établir entre les chantiers et le sommet de l’Oci. La réhabilitation de l’hôtel Méridien à laquelle on s’est finalement résolu aurait permis de tenir les délais et d’éviter tout report. Les gens de l’alternance ne savent pas travailler ». De Karim Wade précisément, mêlé, ici comme ailleurs, à bien des dossiers, Ousmane Tanor Dieng dit : « Je ne vais pas me mêler de querelles de personnes. Je me prononce sur les principes. On a multiplié les agences qui font le travail que devraient faire les ministères. L’organisation du Sommet de l’Oci aurait dû être normalement confiée au ministère des Affaires étrangères et la réalisation des infrastructures au ministère de l’Equipement et des Travaux publics ». Quant au Congrès du Ps des 28 et 29 octobre, il s’inscrit, selon l’enfant de Nguéniène, dans le cadre de « l’introspection et du repositionnement idéologique et politique des socialistes ». Des socialistes qui ont toujours à l’esprit les retrouvailles de la gauche dans un grand parti. Dans ce dessein, à en croire M. Dieng, les socialistes tendent la main à leurs frères qui ont fait défection. Des retrouvailles qui devront se faire sur la base d’un projet et des valeurs. « Je n’ai pas de problèmes personnels avec aucun de ceux qui sont partis », assure Ousmane Tanor Dieng.

Ce que les Ziguinchorois attendent de la Déclaration de politique générale du Premier ministre

Les populations de la capitale sud du pays attendent beaucoup de la Déclaration de politique générale que le Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré va faire ce matin à l’Assemblée nationale. Notamment ce que le gouvernement compte faire pour une paix définitive en Casamance.

Nouha Cissé, un acteur de la scène politique ziguinchoroise, dit souhaiter, dans le cadre du discours de politique général du Premier ministre, que les populations de la région méridionale du pays puissent avoir une idée précise sur ce que le gouvernement compte faire pour booster le processus de paix en Casamance. En outre, ce dernier indique que « la question de l’école, qui se trouve être dans une instabilité depuis un certain nombre d’années, doit être éclairée par une politique beaucoup plus hardie. La prise en charge à la fois des enseignants et des moyens permettant le relèvement, non seulement du taux de scolarisation, mais également de la qualité de l’enseignement pour que les résultats soient encore meilleurs ». Abondant dans le même sens, Vieux Cissé, enseignant à Ziguinchor, pense savoir qu’« avec toutes les doléances posées par les enseignants, le Premier ministre essayera de satisfaire une bonne partie de ces difficultés qui gangrènent l’éducation ». Il interpelle aussi Cheikh Hadjibou Soumaré sur la cherté des denrées de première nécessité. Lui emboîtant le pas, Souleymane Diawara demande au Premier ministre de se pencher sur le panier de la ménagère et de réduire le taux de chômage au Sénégal, en Casamance en particulier.

Source: Nettali

Article Lu 1313 fois

Lundi 17 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State