Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ousmane DIAGNE (Procureur de la République) : Les récentes saisies de cocaïne ont permis d'identifier un ‘grand parrain’

Article Lu 11172 fois

Le réseau dont sont membres les onze personnes arrêtées dans le cadre des récentes saisies de cocaïne, ambitionnait ‘d'infiltrer l'Afrique à partir du Sénégal’. C’est la révélation du procureur de la République près le tribunal hors classe de Dakar, Ousmane Diagne qui informe que cette affaire leur a permis d’identifier un grand parrain de la drogue.



Ousmane DIAGNE (Procureur de la République) : Les récentes saisies de cocaïne ont permis d'identifier un ‘grand parrain’
Les récentes saisies record de drogue opérées au Sénégal ont amené à identifier ‘un grand parrain’ de la drogue, qui avait la haute main sur ce trafic vers le contient africain, a déclaré hier, à Dakar, le procureur de la République près le tribunal hors classe de Dakar, Ousmane Diagne. ‘C'était une bonne partie de l'Afrique occidentale qui était concernée’, a-t-il précisé au cours d'une conférence de presse, citant la Guinée-Bissau, la Guinée Conakry, la Sierra Leone et le Sénégal.
Ousmane Diagne, qui s'exprimait en présence du procureur général près la Cour d'appel de Dakar, a indiqué que le réseau dont sont membres les onze personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire, ambitionnait ‘d'infiltrer l'Afrique à partir du Sénégal’. ‘Il serait illusoire’ de croire que cette drogue saisie est destinée à la consommation locale, a-t-il fait valoir, en ajoutant que cette affaire est liée à ‘une tentative d'installer une sorte de tête de pont’ du trafic de drogue en Afrique.

Des saisies successives de cocaïne de 1,2 tonne, puis de 1 254 kg de cocaïne ont été opérées les 27 juin et 1er juillet derniers par la gendarmerie sénégalaise, dans le secteur de Nianing, sur la Petite-côte. Selon le procureur de la République, il serait ‘hasardeux, voire téméraire’ de partir de ces deux saisies record pour présenter le Sénégal comme plaque-tournante du trafic de drogue. Il a cependant fait part de sérieuses raisons qui portent à croire que cette affaire a des connexions avec des opérations de blanchiment de l'argent de la drogue. Il a fait allusion, à cet effet, à la saisie de documents sur une société de pêche dont la maison-mère est basée en Guinée Conakry. ‘Les investigations se poursuivent’ pour ce qui concerne ces sociétés écran, qui sont ‘assez nombreuses’, a précisé Ousmane Diagne qui a rendu hommage aux forces de sécurité sénégalaises pour le démantèlement de ce réseau. ‘Nos investigations se poursuivent et je peux vous assurer que nous progressons’, a-t-il indiqué, en ajoutant que la lutte contre la drogue doit être de dimension internationale et impliquer l’ensemble des pays.

Les personnes interpellées dans cette affaire, dont des Sud-Américains, des Français, un couple bissau-guinéen et une Sénégalaise ont été inculpées du délit d'associations de malfaiteurs, trafic international de drogue, faux et usage de faux et infraction à la loi relative au séjour d'étrangers au Sénégal. Une enquête a été également ouverte contre X.

Source: APS / Walfadji

Article Lu 11172 fois

Mercredi 18 Juillet 2007





1.Posté par MARVEL le 18/07/2007 13:16

QUESTION AU PROCUREUR

Cher Proculreur, nous aimerions aussi vous entendre à ces sujets ci-dessous :

1° Au sujet de Maître Seye

En 1993, Wade commandite l'assassinat de Maitre SEYE. Pour on ne sait quelles raisons obscures, il est libéré, mais les assassins restent en prison.
Dès le début de son mandat, sachant qu'il contrôle maintenant la justice corrompue de ce pays, il n'hésite à aucun moment à poser plein d'actes prouvant de manière indubitable sa culpabilité.
- Il libère les assassins, les enrichit,
- vote une loi pour que plus personne ne parle de ce crime abominable et ne retrouve le commanditaire,
- il essaie d'acheter le silence de la famille avec 600 millions,
- il recrute à ses côtés tous les complices de l'époque peu importe leurs profils, tous vont se retrouver ministre ou directeur de société avec une impunité totale dans les actes de détournement
- l'un des assassins, plein de remords, lâche le morceau, donne des détails précis, désigne clairement leur commanditaire
- la justice fait toujours mine de n'avoir rien vu ni entendu de tout cela

Quelle meilleure preuve que Wade est un ignoble assassin que le témoignage de l'assassin lui-même, Pape Ibrahima Diakhaté, soumis à aucune torture ou pression ? A la suite de ses aveux, ni accusation de diffamation contre sa personne, ni accusation d'offense au chef de l'état, rien ……

Depuis son arrivée au pouvoir Wade prouve qu'il n'est et n'a toujours été qu'un vulgaire criminel par ces différents actes qui tous resteront impunis :


2° Talla Sylla, pour avoir sorti une cassette chantant avec tant d'exactitude le profil de Ablaye Milliards reçoit des coups de marteau à la sortie du restaurant le Régal. Vous nous dites aujourd'hui que l'enquête est bouclée, alors qu'elle l'est depuis 2 ou 3 ans. Le principal auteur des coups de marteau de Talla Sylla ayant été identifié (Ismaïla Mbaye) par les enquêteurs comme étant membre de la garde rapprochée de la présidence, étant susceptible de lâcher le morceau à tout moment, il décéda "par miracle" dans un accident de voiture nous dit-on. Pas d'enquête, pas d'autopsie. Rapeu tchi bamel bii.

3° Pape Cheikh Fall agressé par des talibés à la solde du danseur Cheikh Bethio Thioune, des agresseurs identifiés et domiciliés, le marabout qui ne dément pas, et se permet même de menacer du même sort quiconque tient des propos négatifs à son encontre. L'enquête conclue "coupables inconnus".

4° Oumar Lamine Badji sauvagement égorgé après avoir reçu des coups de feu. Wade fait mine d'être ému, lance des accusations précipitées comme il en a l'habitude lorsqu'il est le premier à avoir quelque chose à se reprocher, se croit au Far West et offre une récompense de 50 millions + passeport diplomatique + visa pour n'importe quel pays. L'enquête révèle que l'assassinat est politique et mène vers le PDS de Ablaye Wade.

Un responsable du MFDC avait pourtant bien pointé du doigt Ablaye Wade lui-même.

5°Le frère de Oumar Lamine Badji qui s'apprêtait à faire des révélations est curieusement assassiné à son tour.

6° Un des soi-disant suspects de l'assassinat de Oumar Lamine Badji , Abba Diedhiou, qui s'apprêtait à faire des révélations, est embarqué dans un panier à salade, se serait, nous dit-on, jeté de la fourgonnette tout seul, malgré la présence des agents de l'ordre. Sa chute l'a bien évidemment tué selon les déclarations des agents. Suicide nous dit-on. Drôle de manière de se suicider.
Pas d'enquête, pas d'autopsie, rien comme d'habitude

7° Le danseur Cheikh Bethio Thioune et sa bande de malfrats qui se disent talibés attaquent en pleine campagne électorale des militants et journalistes, le tout en direct à la radio et en présence de témoin et même d'un motard de la gendarmerie. Ni enquête, ni sanction, bien au contraire c'est Wade lui-même qui lors de sa conférence de presse justifie le plein droit de son ami d'agresser quiconque passe devant chez lui au lieu de faire un grand tour ailleurs.

8° Farba Senghor et une bande de malfrats agressent à l'arme à feu et des gourdins des militants de l'AFP qui ont eu le malheur de se tenir debout devant leur permanence avec des brassards rouges. Un policier qui a eu le malheur d'attraper l'un des malfrats se l'est vu arraché entre les mains par Farba Idiot Senghor, avec des menaces à l'appui. Ni enquête, ni demande d'explication.

9° Des nervis à la solde de Farba Idiot Senghor attaquent la maison d'un ex-premier ministre qui a basculé dans le camp de l'opposition. Pris la main dans le sac, les nervis n'ont pas fait 30 mn au poste et sont repartis libres comme l'air une fois qu'ils aient décliné l'identité de leur commanditaire, un idiot, mais un idiot intouchable avec Wade.

Des exemples comme cela, il y'en a des tonnes.
- les évèques menacés - Amadou Cissé Lo brandissant une arme et recevant les félicitations de Wade – l'assassinat de Coly – celui de Balla Gaye - etc...... Toutes ces affaires mènent à la seule et même famille, celle dont Pape Diouf disait qu'ils viennent après la race des crapauds.

Citez-moi un seul magistrat, un seul juge, un seul élément des forces de l'ordre, une seule autorité encore en fonction, qui ait ne fusse qu'une seule fois élevé la voix pour dire "y'a un problème". Et vous Monsieur le Proculreur, vous venez nous casser les coui.... avec la quincaillerie trouvée dans les toilettes de la Raddho ou de votre saisie de cocaïne. Je suis certain qu'à l'heure actuelle ils sont en train de bien la sniffer cette cocaïne à la présidence, entre les PS Mboup, les Vivane Wade, etc… Les vrais parrains et écourteurs de vie, vous les trouverez à la présidence.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State