Référence multimedia du sénégal
.
Google

Onde de choc des Election Locales : Wade évite les foules

Article Lu 11467 fois

XIBAR.NET (Dakar, 26 Octobre 2009) L’un des présidents du monde qui affectionnait le plus les bains de foules rase maintenant les murs. S’il sort de son palais, si ce n’est pas pour se rendre au Méridien-Président, c’est pour prendre les airs. Abdoulaye Wade évite, également, de recevoir ses pairs, en visite officielle, à Dakar. L’onde de choc des élections locales est passée par là : le président de la République ne veut plus voir rouge. Pour se faire, il est devenu docile.



Onde de choc des Election Locales : Wade évite les foules
Au courant de son premier mandat à la tête du Sénégal, le président Wade se plaisait à circuler dans Dakar, à chaque fois que l’occasion lui en était donnée. C’était pour se rendre chez son dentiste, si ce n’était pour aller présenter des condoléances ou encore « inaugurer » quelque chose. Parfois, il était difficile d’emprunter l’autoroute allant de la Patte d’Oie à l’Aéroport : le président qui aimait recevoir ses homologues faisait jalonner la route, de part et d’autre, par ses militants et les forces de l’ordre. Debout dans son véhicule avec son invité, il aimait lever les bras et sourire ici et là, pour on ne sait quelle victoire. L’année dernière, revenant de vacances, son véhicule avait entraîné le cortége vers la banlieue. Ce ne fut pas le cas cette année, en dépit des inondations. Car, à la vielle des dernières élections locales, il prétextera des « tournées économiques » pour appuyer de fait ses troupes engagées dans le scrutin. Ce qu’il ne fallait pas faire !

Les Sénégalais lui avaient déjà tournaient le dos. La preuve, partout où il passera Wade sera plus que hué. Il sera chassé de la banlieue par les populations. Partout où il se rendra, il ne verra que du rouge. La couleur l’a si traumatisé qu’il y a à se demander si l’idée du « forum des jeunes de la banlieue » qu’il avait agitée sera un jour concrétisée. Wade ne veut plus voir l’intérieur du pays, même Touba où il aimait se rendre, en voiture, et passer la nuit. Mais, les dernières fois qu’il y est allé, c’était en hélicoptère. Il atterrira et repartira furtivement, après avoir été reçu en audience par le khalife général des mourides, discrètement. Pourtant, qu’il affectionnait accorder des audiences dans la résidence Kahdimou Rassoul.

De nos jours, Wade ne veut même plus recevoir de chefs d’États, en visite officielle, tant il craint d’être hué en leur présence. D’ailleurs bien des Sénégalais et observateurs se demandent si le président brésilien, Loula, qui doit inaugurait la statue de la « renaissance africaine », sera à Dakar ; tant Wade craint, maintenant, les foules. C’est pour sécuriser cette visite, qui demande une mobilisation exceptionnelle, que Abdoulaye Wade a remis en service l’ancien ministre Farba Senghor, par ailleurs chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais. Il redoute tellement les mouvements de foule qu’il a même rappelé à ses côtés les professionnels de la sécurité, qui étaient autour du président Abdou Diouf. Il les avait renvoyés pour se faire entourer d’amateurs, qu’il ne veut plus voir. Wade a si peur qu’il se sent plus en sécurité à l’extérieur que dans son propre pays. Il est traumatisé. Dire que c’est lui qui avait recommandé le port de bandeaux rouges pour exprimer sa colère, à la place des grèves ! Dans ces conditions, c’est à se demander comment il va battre campagne au prochain scrutin présidentiel, à propos duquel il a annoncé sa candidature. Du vrai pain sur la planche : le claustrophobe est devenu agoraphobe !

La Redaction

Article Lu 11467 fois

Lundi 26 Octobre 2009





1.Posté par sare le 26/10/2009 08:03
tout cela il le merite car il est trop arrogant et trop vaniteux et trop malhonnete ...il a trahi le monde entier......il devait mourir pour qu'on soit tranquille.....mais qu'il sache que c est nous manquer de resoect et de consideration qu'il manipule la constitution .

2.Posté par Gueye le 26/10/2009 08:31
Toi aussi monsieur le journaliste.....tu nous traumatise, avec ton texte bourré de fautes...c'est pas trés crédible de la part d'un " journaliste". Prenez soin de relire vos textes, le journalisme c'est du sérieux.....

3.Posté par mousse le 26/10/2009 08:33
il sait ce qui l attend avec les bains de foule..............le peuple est decidea aller jusqu au bout pour en decoudre ce vieillard pourri...............les gens a n ont marre des mensonges de ce voyou...............c st pourquoi avant 2012 le peuple basculera dans la volence........sans precedent..........pour mettre un terme a cette bande de voleur....qui on devaste le pays.a jamais........

4.Posté par khoundoung le 26/10/2009 09:27
il est gran temp d partir mame, maguét nga legui;

5.Posté par SECK le 26/10/2009 12:36
JE CHERCHE DES CAMARADES DE CLASSE ENTRE 1989 1996 A MEDINA SABAKH COMME MAITRE M GUEYE,M SALL,M LY,M NDIAYE,M KANOUTE,M SENGHOR COMMME DIRECTEUR M LOUM

6.Posté par ridial le 26/10/2009 14:55
Trop de fautes dans ce texte!

7.Posté par xxxxxxxxxxxxxx le 26/10/2009 15:43
trop de fautes dans ce texte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State